Recherche

EDC de Oshydaka~51240

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Oshydaka~51240

Cacher

5 en 1

L'orc est tranquillement en train de fumer une clope, accroupi contre un mur, dans une ruelle, quand son com' émet un *bip bip* aigu
L'orc baisse la tête, attrape l'appareil de communication, et allume l'écran, passant rapidement ses yeux sur un message
Il se lève d'un bon, sourire aux lèvres. Ils ont réussi à craquer le digicode. 5 personnes.
  • "Ça va être du gâteau, se dit l'orc. Si ils ne les ont pas captés, ça doit roupiller sec dans les bureaux."
L'orc sort de la ruelle, et s'approche du CdO, a quelques centaines de mètres de là.
Les rues sont étrangement désertes et silencieuse. Il n'aime pas ça. C'est trop calme..
"Et si c'était un piège ?" pensa l'orc, avant d'hausser les épaules, continuant sa route
Arrivant devant le CdO, l'orc entre dans le bâtiment, et jette un coup d’œil à la salle de réception.
Vide.
Cela ne l'étonne pas. Si il y avait un maton, les autres se seraient fait chopper..
Il se retourne, et aperçoit une porte surmonté d'une pancarte "C.R.I.M"
L'orc ressort son com', relit le digicode qu'il à reçu, et s'approche de la porte, et saisit le digi sur la serrure électronique.
Il reste quelques instant immobiles, écoutant les bruits alentours, et appuie sur le bouton de validation.
Un *clic* sonore retenti, et l'orc pousse la porte de la main gauche, la main droite à la ceinture, ses gros doigts se refermant sur le manche d'une dague effilée.
L'orc s'avance, dans un silence pesant et lourd, les oreilles bourdonnante, assourdi par le silence.
Il arrive devant une simple porte et la pousse, pénétrant le bureau de la C.R.I.M
L'orc voit trois personnes. 3 humains, dont 2 femmes. Mais ce n'est pas ce qu'il est venue chercher.
Les 3 sembles assoupis derrière leur bureau, et ne font pas attention au pas lourd de l'orc qui passe à côté d'eux en murmurant "A tout à l'heure vous..."
L'orc se dirige dans une pièce adjacente et l’aperçoit alors. La vautourde est là, derrière un bureau, la tête dans son deck à priori. Elle ne bouge pas d'une plume, visiblement trop absorbé par ce qu'elle fait.
L'orc dégaine sa deuxième dague, et contourne le bureau, et plante avec force ses dagues dans la vautourde, qui s'effondre immédiatement au sol. Il sourit, la voyant ainsi, et lui tranche la gorge d'un geste précis et rapide.
L'orc se retourne brusquement, ayant cru entendre un bruit derrière lui, et se dirige a pas feutrés vers le bureau de la C.R.I.M
Une des humaine à changé de position. Elle semble émerger d'un sommeil profond. L'orc n'attend pas plus, et se jette sur elle avec férocité, la lacérant de grands coups de dagues. L'humaine s'effondre, rapidement, et il lui tranche la gorge en souriant.
"Et de deux" pensa-t-il
L'orc se retourne, s'attendant à voir les deux autres flics se jeter sur lui, mais aucun des deux n'a esquissé le moindre mouvement. Secouant la tête, désemparé, il se rapproche de l'homme en dégainant une paire de Wolfers, et l'envoi rejoindre ses deux camarades. Puis il se dirige vers la dernière présente, et l'envoi dire bonjour aux trois autres d'un coup de Wolfer bien placé
  • "Ça nous fait quatre. Plus qu'un, et je me tire" marmonne l'orc en se dirigeant vers le couloir opposé.
S’avançant dans les pièces, il repasse dans le bureau où se trouvait la vautourde, et continue son chemin, d'un pas qu'il espère discret
Arrivant dans un nouveau bureau, l'orc aperçoit un Kobold assit derrière un bureau, qui à l'air aussi endormi que l'étaient les autres. L'orc se rut sur le Kobold, et l'éclate en lui plantant la paire de Wolfers dans la poitrine, l'envoyant au sol. Il lui tranche la gorge rapidement, range ses Wolfers, et lève sa main droite, en faisant jouer ses doigts
  • "Et ça nous fait cinq. Le compte y est" souffle l'orc.
L'orc se redirige vers le bureau de la C.R.I.M, et repart vers la sortie, à l'affut du moindre bruit.
En posant sa main sur la porte à code, l'orc se fige instantanément. Il entend du bruit de l'autre côté de la porte. L'orc fait tourner dans une lenteur extrême la poignée de la porte, et entrebâille la porte, risquant un œil pour observer
Le couloir est vide, mais il aperçoit une silhouette qui passe dans l'ouverture de l'accueil. Une silhouette massive. Vraiment très massive. Bien plus que lui. L'orc déglutit, ouvre la porte, resserrant ses doigts sur ses Wolfers, et se rapproche de la salle d'accueil discrètement, et regarde par l'ouverture.
Un troll se trouve dans la pièce, visiblement en train de fouiller les bureaux, dos à l'orc.
L'orc n'en demande pas plus, et repart sur la pointe des pieds, ressert encore plus les Wolfers dans ses doigts, faisant blanchir ses articulations, et ressort du bâtiment.
Spoiler (Afficher)
Oroshi, Ylana, Clai, Hitchigo, Celife, AGRAMF

Informations sur l'article

Vie d'un orc
27 Novembre 2014
1118√  13 4

Partager l'article

Personnages cités

Dans la même categorie

◊ Commentaires

  • Oshydaka~51240 (46☆) Le 28 Novembre 2014
    M'semblait avoir lu que les ascenseurs c'était pour aller dans le bureau du commissaire et du commissaire adjoint :/

    J'ai peut-être mal regardé ^^
  • AGRAMF (230☆) Le 02 Décembre 2014
    ...tout ce qui est vertical dans Dc .... En tout cas l'atmosphère stressante du tueur pas encore bien aguerri est là.
    Le troll était sur le qui vive en tout cas, ça puait le meurtre frais tout plein smiley * !
    'pour les panneaux c'est tendu niveau timing^^
  • Oshydaka~51240 (46☆) Le 02 Décembre 2014
    @Agramf Merci smiley

    En effet le timing était serré, j'étais en méga stress de la mort, etc... ^^