Recherche

EDC de Odul

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Odul

Cacher

Éternel éphémère

Tu te balades sur la matrice et tombes par hasard (ou peut être es tu abonné à DudulStream !) sur une vidéo, avec une petite mention au démarrage :
À Maexna
-----
La vidéo s’ouvre sur un bec en gros plan, reconnaissable entre mille. Quelques secondes plus tard Odul se redresse et s’éloigne de la caméra. A mesure de son mouvement on découvre avec surprise que celui-ci n’est pas nu ! Il est habillé de vieilles fringues, une sorte de large futal noir, genre baggy, et une veste en cuir élimé. Les plus vieux reconnaitront la tenue avec laquelle il faisait autrefois la promo vivante de sa création qui devint bien plus tard les ateliers. Autre surprise il a une Luthare sanglée et qu’il tient à la main, manifestement trafiquée, un long câble en sortant et se baladant dans la pièce. Il prend au sol un vieux modèle de masque de la peste adapté à sa physionomie et enturbanné de noir. Il s'en coiffe, cachant son visage. Derrière lui un grand hall industriel, surement la Forge, baigné d’obscurité.
Un ‘tac, tac, tac’ résonne dans le lieu alors que le vautour se campe sur ses appuis. Il enchaîne immédiatement en grattant de son instrument et fait résonner des notes électriques. Rapidement rejoint par une lourde instrumentalisation pré-enregistrée. Un chant guttural résonne peu après. C'est visiblement lui l'interprète mais la voix, loin de son timbre naturel, est surement saturée artificiellement. Malgré le type du morceau le piaf est tout à fait rigide. Bien que la prestation donne l’impression au premier coup d’œil d'être d’une seule prise l’œil avisé remarquera qu’il y a de ci de là des coupures et donc un montage.
A la fin du morceau le piaf, toujours masqué, s’approche de la caméra pour couper.
-----

◊ Commentaires

  • Aetadone (33☆) Le 17 Décembre 2021
    "one life, one chance"
    Très cool ! Odul, ki lu kru, t'es métalu kan té pas tou nu ?
  • Odul (673☆) Le 18 Décembre 2021
    Compétence en développement depuis quelques années dans les recoins de l'usine, sous la tutelle de Maexna.
    Ici le genre m'a paru adéquat.