Recherche

EDC de Nelwenn~66948

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Nelwenn~66948

Cacher

// 𝓢𝓞𝓤𝓢 𝓛𝓐 𝓟𝓛𝓤𝓲𝓔 ...



" Le corps se débarrasse de notre tristesse grâce aux larmes, mais notre esprit, comment fait-il ? "



Plic .. plic ... ploc ...

Complainte douce-amère des gouttes de pluie qui se meurent sur des fenêtres sales, jouant ainsi la litanie de l'effondrement. Parfois, si l'on tend suffisamment l'oreille, un ronflement permanent perce le silence qui règne depuis quelques années dans cette maison aux couleurs chaudes, devenue si froide avec le temps. Une âme erre encore entre ces couloirs, à la recherche des bouts de souvenirs qu'elle pourrait grignoter afin de combler le vide immense qu'Ils ont laissés.
Aujourd'hui, il pleut. Mais comme chaque jour depuis bientôt trois ans, l'Ombre elfique prend son parapactum et déambule dans les rues de la Cité Dreadcastienne encore endormie, sous les néons vacillants de certaines enseignes mal-entretenues.


" Un pas pour toi .. un pas pour toi ... un pas pour .. toi ... "


Refrain incessant d'un esprit tourmenté par le deuil et la dépression, ses jambes la traînent inexorablement jusqu'aux jardins du Parc Impérial, comme une habitude solidement ancrée. Encore, toujours, encore ... L'Elfe, une fois à l'abri de la pluie acide, retire ses bottes et pose son parapactum à l'entrée, solennelle dans les gestes. C'est d'une démarche molasse et pesante, pieds nus foulant le gazon synthétique, qu'elle rejoint ses filles tant aimées. A l'écart des sentiers de marche, derrière un grand rocher zébré d'innombrables noms inscrits à la lame par de jeunes couples ou des amis qui n'en sont probablement plus, deux petits cénotaphes ont été érigés à l'aide de vieux bouts de bois, ficelés d'une fine cordelette, chacun d'eux gravés des initiales suivantes : A.V. _ N.R.

† † †


Ploc .. plic .. plic plic ...

Les jours se succèdent, identiques. Un cycle qui recommence, éternel, une fatalité qui n'a de nom que la Vie. Impitoyable.
La pluie s'abat au rythme des battements d'un cœur elfique trop fatiguée, et les ronflements jadis rassurants deviennent une mélodie funeste difficile à écouter. Mais la solitude est la pire des amies, arrachant le cœur des malheureux qui ont osés l'effleurer d'un peu trop près, simplement parce que le souffle leur manquait. L'Elfe caresse l'isolement du Monde du bout des doigts, un geste lourd de sens mais quelque chose la retient, l'empêche de sombrer dans le néant le plus total d'une poigne ferme et réconfortante.


" Je suis très heureux d'avoir fait ta connaissance, Nel'. "


† † †



Plic .. plic ...

Fuyant cette maison dont le passé et les mémoires hantent les moindres recoins, c'est devant l'âtre d'un appartement plus vivant que la Dame d'Argent prend un peu de repos. Mais le manque n'est jamais très loin, il rôde autour, pourtant toujours chasser par l'ami qui devient Protecteur. Rempart à sa mélancolie linéaire, Il se fait Gardien de la flamme durant la tempête, soufflant sur quelques braises lorsque le feu semble s'éteindre. Les liens se tissent, s'entremêlent, plus solides tant les jours passent et s'enchaînent. Amitié inébranlable, l'amour effleure les cœurs platoniques dans une relation qui les retient, les maintient en vie.
L'Histoire continue de s'écrire, discrètement, entre deux lignes.


" Je ne m'en servirai jamais contre toi, Nelwenn ... "


† † †

" Gardien, prends en soin ... "

Informations sur l'article

I ~ Hymne à l'âme.
05 Janvier 2023
308√  11 0

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

Aucun commentaire