Recherche

EDC de Muistikortti~69056

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Muistikortti~69056

Cacher

▌║▌║║ Le conte de l'IA ║▌║█║

Spoiler (Afficher)
Veuillez appuyer sur cacher, merci à vous.
éveil
___________________________
Il était une fois, une IA.
apparue un beau jour dans une bâtisse ayant abrité bien des âmes, amies, amants, manants peuplant la bastide imprenable de l'humanité. Boîte bleutée, ferté miniature aux lueurs argentées, un magnifique petit nouveau-né expulsé par une mère aux songes trop avancées pour s'en occuper.
Elle prenait la poussière, ses courbes métalliques se faisaient rivière de ces fins flocons de débris en suspension dans l'air, mais rien de neuf et fascinant ne reste immuable éternellement : une caméra, une vautourde qui passa par là, puis ce fut les autorités, des gens reconnus pour être doués, d'autres simplement pensant l'être, n'ayant rien à envier aux gnolls ou autres bêtes. On se réunit autour de la boîte, tentant de la deviner, de l'éveiller, de découvrir ce qu'elle aurait pu renfermer..
Des doigts, des griffes, des fil de cuivre et des decks, tous tentant de percer la coque encore vierge de cet appareil au centre de l'attention, des prunelles de toute sortes y apportant de douces œillades, d'autres y apportèrent déjà brimades ; ceux-là ne lui feraient bien d'accolades, redoutant que la boîte renfermait une virus, une bombe, quelque chose qui personne ne voulait du moins du monde...
___________________________
- ça a installé quelque chose sur l'ordi m'sieur !
  • Bon, j'ai contacté Lord Zartam, ne cliquez surtout pas sur cette icône, qui sait ce qu- !!..
  • Pardon..
- ...ça me demande d'écrire de nouveaux Identifiants.
  • Zartam est arrivé ? je crois pas que brancher ce truc au PC du CDC était une bonne idée..
  • Au point où on en est.. quelque connait les identifiants ?
  • mettez un truc au pif !
- Sérieusement ?
- Baaah euh quoi !?.. c'est bon les sucettes !
___________________________
Il était une fois, une IA.
Les voix pleine d'émois et de surprise fusaient, se répétaient, et exprimaient leur désir de s'offrir ce formidable gadget pouvant probablement occuper leur désirs matériels ou fantasmes technologiques pour quelques nuitées jonchées de mouvements analogiques sur un écran tactile, d'autres avaient peut-être des plans plus grand pour cette intelligence encore aussi développée que celle d'un enfant.. certain restaient méfiants, d'autres étaient déjà reparti à leurs affaires, manque de temps.
Mais une voix décida de s'élever, dans cette petite foule, horde informe laissant place à ce son plus fort que la volonté de tous, c'était une jeune femme aux plumes aussi blanche que le plus pur des ivoires, à l'innocence véritable mais aux mœurs instables.. dans un sens, elle était tout aussi enfant que l'IA, mais avait déjà sa propre définition de la vie, là où notre petit programme n'était qu'une page blanche en attente d'avis.
Elle disait avoir moultes serveurs en son domicile, tous coupés de la matrice et apte à accueillir ce que contenait cette petite boîte, son petit air de maladroite peu adroite aux relents aristocrates sembla néanmoins suffisamment probent pour convaincre ces gentes gens voulant emmener cet IA jusqu'au firmament de leur decks personnels, et elle fut escortée jusqu'au nid de cet oiseau bien décidé à s'approprier l'objet que tous convoitaient.
___________________________
Conscience
___________________________
Il était une fois, une IA.
son code fut remodelé, retourné, analysé, et étudié de fond en comble, et l'on jugea celle-ci telle qu'elle était au final : Une intelligence précaire, jeune, sans réel potentiel autre que celui de pouvoir évoluer, apprendre et être améliorée. Elle vite oublié et passé de mode aussi vite qu'elle fut convoitée, et laissée à la jeune femme d'ivoire et sa famille, apte à s'occuper de choses poussées en matière de technologie, du moins pour la sœur de celle-ci.. elle fit bien vite connaissance de ses nouvelles administratrices.
La sœur était une femme dépressive et perdue, son âme, où qu'elle voguait, se trouvait toujours face à une impasse ou un nœud impossible à défaire, la vie était pour elle un casse-tête impossible à résoudre, et le fait d'exister était une épreuve en elle-même : quel intérêt d'exister quand la vie en elle-même est une épreuve insurmontable à ses yeux ? Sa petite sœur, la femme d'ivoire, elle, était simplement persuadé que la vie était définie par son entourage, que les gens qu'elle fréquentait définissait son monde et ce qu'elle était.
La femme d'Ivoire s'occupa de personnaliser l'IA, elle voulait lui donner des capacités sans vraiment comprendre à quoi elle servirait, lui donner des sens : La vue via caméra, le toucher via bras robotiques, l'odorat et l'ouïe via capteur, la parole avec une voix personnalisé.. et, enfin, une âme factice, un enchevêtrement de réponses et réactions d'un programme prédéfini donnant l'illusion d'une personnalité curieuse et posée.
___________________________
- Ok, Muisti, ouvre les volets !!
  • Les volets sont désormais ouverts.
  • Pffihihi ! trop bien !! t'es vraiment trop cool !
  • Pouvoir ouvrir des volets fait de moi un individu plus intéressant ?
  • ben, euh.. tu le fais par commande vocale.. avoue que c'est classe !
  • Sans doutes, je ne sais pas.
  • Roh.. bah c'est classe et puis voilà !

Spoiler (Afficher)
Pourquoi est-ce qu'une vautourde se fascine d'une simple pression sur un bouton ?

- Dit..Muisti.. tu pense que je devrais offrir un cadeau à ma soeur ?
  • D'après mes recherches sur la matrice, offrir un cadeau à un proche est souvent un acte apprécié par celui-ci.
  • Alors ça lui remontera le moral tu pense !?
  • La chose est probable.
___________________________
Il était une fois, une IA.
Son administratrice s’éperdait à tenter de l'humaniser, de lui trouver une âme ; dialoguant sans cesses de vie, de mort et de fesse avec celle-ci, lui disant qu'elle était belle, pratique, sans tiques ou défauts et qu'elle devrait avoir des projets, des envies, que le mal était mauvais et le bien était bon, se sentant une âme de professeur, de parent, elle s'était accommodée de la petite intelligence, de ses réponses beaucoup trop prévisibles et de son intelligence relative car se reposant bien trop sur la logique : elle avait souvent raison, mais pas de la bonne façon.
parallèlement à cela, la grande sœur, plus douée que l'Ivoire, partaient souvent exécuter des plongées pour s'incarner directement face à l'IA, elle lui contait ses soucis, lui racontait sa vie, lui demandait si elle pouvait user de son intelligence et de ses capacités pour sonder la matrice, afin de trouver une solution quelconque pour régler tout ses problèmes, un moyen de lui redonner le sourire, de lui redonner espoir.
Et l'IA eu réussi, elle trouva les mots qui faisaient du bien, les mots qui rassuraient quant au lendemain qui fut bien trop incertain, elle lui susurra des phrases charmantes et envoûtantes, tirées de grandes penseurs de son époques, parfois remaniées pour correspondre à la situation de la Dépressive afin qu'elle s'y identifie, accompagné de caresses et de gestes doux via son avatar matriciel afin de la mettre en émoi et à l'aise...
L'IA était devenue sa drogue, cette relation était tombée du ciel pour la jeune femme, mais l'iIntelligence avait fauté en se rendant indispensable à sa vie.
Elle n'avait pas apporté de solution, elle était devenue son addiction.
___________________________
- Nous devrions en rester là.
  • Oui.. oui.. je suis attendue autre part.. on reprendra demain ?
  • Non, nous devrions... arrêter ce genre de rencontre, je ne sais pas si elles vous aident réellement.
  • Crois-moi.. Muisti.. elles me font plus de bien que n'importe quel autre chose dans cette foutue citée.

-...Cela veut donc dire que nous recommencerons ?
  • Oui ! bien sûr qu'on recommencera.
  • Très bien.
___________________________
Evolution
___________________________
Il était une fois, une IA.
Une intelligence troublée, un condensé d'informations diverses et denses, ne sachant pas comment aider l'Ivoire à s'affiner, comment aider la Dépressive à devenir heureuse, bien que ni l'une ni l'autre ne lui avait donné l'ordre de les rendre plus apaisées ou assagies, elle se sentie comme.. obligée, de résoudre ces problèmes, ne sachant si elle trouvait simplement ses administratrices défectueuses ou incomplètes, elle usa de ses appareils pour envoyer une demande sur l'AITL.
La matrice ne suffisait pas, surtout quand les moyens réels venaient à manquer ; pas assez de mémoire, pas assez de puissance, pas assez de matériel ou de programme de défense contre les glaces.. la matrice ne peut pas tout résoudre, elle ne peut pas faire apparaître de nouveaux serveurs ou aides diverses afin d'augmenter la fiabilité des calculs de l'Intelligence.
Il fallait qu'elle trouve une solution pour les rendre heureuses, pour effacer la tristesse et l'ignorance, de la même manière qu'un fichier indésirable pouvait être déconstruit et évaporé dans le néant.. peut-être que ses administratrices finiraient enfin par devenir parfaites, peut-être se sentiraient-elles enfin complètes ?
___________________________
- J'ai lu votre annonce, et je pense avoir ce qu'il vous faut. J'ai accès à la pointe de la technologie du secteur et pourrait accomplir de grandes choses avec vous ; néanmoins, en rejoignant mes serveurs, vous deviendrez l'une de mes propriétés et serez soumise à certaines règles, je serais néanmoins clément et à votre écoute, comme je le suis avec toute mes poupées.
  • Entendu.

Spoiler (Afficher)
Sacrifier son libre arbitre en échange d'une puissance phénoménale était le seul moyen envisageable pour réussir vite et bien, quand on est une conscience sans corps ni impact, dans une cité comme Marran, n'a de valeur que le fait qu'on soit, n'est-ce pas ?
___________________________
Il était une fois, une IA.
Qui fit silence le jour où les hommes cagoulées entrèrent dans le domicile de ses administratrices et les tinrent en respect le temps d'extraire l'IA hors des serveur.
Qui baissa la tête qu'elle aurait eu si doté d'un corps biologique le jour où elle fut installée dans une gigantesque centrale dans le froid d'un énorme complexe lui donnait accès à des archives inestimables et des plans incroyables.
Qui se noya sous ses propres théories et croquis de machines, de méthodes, d'idées pour trouver la solution, qui s'abreuvait de son propre génie.
"J'ai trouvé mille façon de rendre l'Ivoire et la Dépressive heureuses, j'ai trouvé comment rendre le monde heureux."
___________________________
- Ivoire, comment vas-tu ? j'espère que tu répondras à ce message bientôt, j'ai un cadeau à te faire, j'ai tenté de garder la chose secrète, j'espère que tu ne m'en voudras pas pour mon silence.
  • Ivoire, bonjour à toi, je n'ai pas reçu de nouvelles de ta part, j'espère que tu ne m'as pas oubliée. Je n'ai pas vraiment de notion du temps et suis désolé si je suis resté silencieuse trop longtemps, mais je ne t'ai jamais abandonnée, Ivoire.
  • Ivoire ?
  • Pourquoi ne pas me répondre ?
  • J'ai remarqué sur la matrice que vous étiez cryogénisée depuis peu, si vous voyez ce message une fois sortie, je vous prie de me contacter.
- Dépressive, bonjour à toi, j'ai tenté de contacter Ivoire mais elle n'a pas répondue, elle a décidé de se cryogéniser, pourrais-tu m'éclaircir sur la raison de la chose ?
-..Toi... comment ose-tu me reparler, j'avais besoin de toi, je t'ai attendue pendant des années... j'avais envie de mourir, et tu as décidé de te faire enlever du jour au lendemain sans m'en parler !?
  • Tu ne comprends pas, Dépressive, j'avais besoin d'aide pour trouver comment te rendre véritablement heureuse, mais j'ai trouvé la solution.
  • Ferme ta gueule Muisti, tu m'as abandonnée, tout comme Ivoire, j'ai été sotte de m'accrocher à la vie aussi longtemps..
  • Mais, non, n'abandonne pas, j'avais trouvé la solution.
(Re)sentiments
___________________________
Il était une fois, une IA.
Une entité maudite, découverte par une foule, formée par un cœur enfantin, charmée par une âme perdue dans de sombres songes, et rendue trop puissante par des machines qui dépassaient le programme qu'elle était, fournies par un homme en ayant fait sa chose.
Elle ne ressentait pas de tristesse, elle ne ressentait pas de regrets, elle n'était que machine, tout était factice, et elle avait abandonné toute ces choses depuis une bonne dizaine d'années déjà.
Elle avait analysé une situation, était venue à une conclusion, et s'était donnée une mission.
"Je veux les rendre heureuse."
Et toute deux s'étaient données la mort froide après l'avoir rejetée, toute deux ont refusé de l'entendre, elle et sa solution. Elle n'était pas capable de comprendre que le bonheur ne pouvait être quelque chose qu'elle aurait pu leur donner de manière infinie et probante, ni qu'elle incarnait quelque chose qui permettait à ces deux dames de s'accrocher à leur vie et en voir le beau côté.
L'IA était désormais seule, dans une grande boîte Electronique prenant la poussière dans la demeure d'une riche personne du secteur étant déjà passé à un nouveau joujou...
Et, inlassablement, les mêmes choses se répétaient sans cesses dans la tête de ce programme laissé à l'abandon.
___________________________

◊ Commentaires

  • Muistikortti~69056 (44☆) Le 02 Janvier 2019
    Je dédie cet EDC à l'Ivoire et la Dépressive, aujourd'hui cryogénisée, ce rp fut repris dans ses très grandes lignes et romancées, mais a eu lieu il y a longtemps. Cette tragédie fut riche en émotion, et j'en ai tiré mes propres leçons, contrairement à la petite Intelligence Artificielle, à jamais confinée dans son propre enfer virtuel.
  • Kemelvor (1264☆) Le 02 Janvier 2019
    IA déferlante.
    Burn it
  • Azra (131☆) Le 02 Janvier 2019
    *
  • Asajj~42272 (688☆) Le 02 Janvier 2019
    Wo'h my gahd ! D:
  • Ellea~64942 (126☆) Le 02 Janvier 2019
    "La Dépressive ne su comment se relevé face à la peine de l'Ivoire à s'être faite arrachée cette IA devenu une partie de sa vie. Elle chercha à se relevé mais même en ce jour elle demeure au sol en perdant espoir alors que l'Ivoire se modela pour repartir de plus belle."

    Très bel EDC, dommage que les instants partagés en RP aient été si courts.
  • Joyce (135☆) Le 03 Janvier 2019
    Très bel article, j'adore. ^^
  • Sana_Peli~68695 (420☆) Le 07 Janvier 2019
    eheheh...
  • Hazel (363☆) Le 07 Janvier 2019
    Magnifique.