Recherche

EDC de Lando

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Lando

Cacher

Le feu est rouge

Un petit faisceau lumineux clignote sans discontinuer sur son communicateur, et ce depuis des jours.

Il laisse le plaisir durer, celui de cogiter sur les mots éventuellement reçus, les idées écrites, les émotions nichés entre ces assemblages de lettres.

Ses prunelles amande virent à la noisette, une étoile de conviction dans le coin de l’œil. Il est temps d’ouvrir ce message. Il en a assez gouté la saveur de l’attente, le désir de ce qui est voilé.

Il en découvre sans surprise un être, une femme faite de chair en pensée. Un corps dessiné à l’encre de l’imaginaire, par des mots, des émotions et des secrets échangés.

Voilà tout ce qu’ils sont. Deux entités qui ne se connaissent que par écran interposé, par le biais de lettres pixélisées couchés sur un communicateur.

Pas un seul vocal, pas un seul rendez-vous. Juste des écrits qui ont transcendé l’écran.


~~~

Je ne pensais pas qu’il était possible de se glisser sous la peau de quelqu’un, s’insinuer dans ses veines et ses entrailles, par de simples phrases pianoter du bout des doigts. Et pourtant c’est ce fait qui en découle par les paragraphes que l’on s’est envoyé. S’immiscer non pas comme la pluie incessante et harassante qui tombe sur le secteur et qui vous glace la peau, les os et le sang ; mais davantage comme une cafey sirupeux où l’on y a ajouté une pointe de skiwi, muni d’un carré de sucre. C’est cela, entrer en quelqu’un avec chaleur, éclat, et gourmandise.

Mais qu’en est-il de son entrée en moi ? Lui ai-je ouvert ma porte ?

Bien malgré moi, cela a été le cas. Je l’ai laissé s’infiltrer au compte goute, comme une perle d’eau claire se faufile de vos vêtements à votre peau pour entrer à son contact, douce et fraiche caresse qui gêne au premier touché, mais dont on se délecte de sa présence peu après, par la simple beauté du hasard de la trouver là. Une étoile brillante sur la peau, une tache d’encre incolore prête à écrire un bout d’histoire.


« on m'oublie rarement. »


C’est bien une vérité qui m’a été énoncée et que je ne peux lui retirer. Un fois blottie dans mon for intérieur, il est mal aisé de parvenir à omettre la présence de cette « Muse et Succube ».
Parfois j’ai même ce sourire aux lèvres, fin étirement de labiale, qui orne mon faciès quand un message est reçu.
Une surprise agréable. Un plaisir coupable.

Je ne peux m’y résoudre.

« Un feu rouge est un feu rouge. Je vous traquerais uniquement si il est orange ou vert. »


Respect mutuel de nos vies respectives, où entretient d’une attraction invraisemblable ?
C’est tout une palette de couleurs ternies , un mélange de matières colorées dénaturé. Le tout vire au carmin, à l’écarlate, comme si l’encrier avait déversé son contenu sur cette toile de mots pigmentés, pour n’en délaisser qu’un grain unique, une tache de vin sur une page inachevée.
Un dénouement connu depuis le prologue.

« Je vous rassure tout de même, je ne tente rien avec les hommes mariés »


Tel est la muraille qui a été bâti, la limite dressée. Chacun dans son secteur, et sa bague au cœur.

Dans le fond, j’aimerais faire d’elle un palimpseste. Ecrire une histoire par-dessus les autres qu’elle a vécus. Gommer ces mots chimères pour y inscrire mon propre adage, y déposer mon épitaphe. Brûler ces parchemins d’histoires passées, pour écrire à neuf sur papier calciné.

Mais le feu est rouge.

Rencontre impensable.

Relation impossible.

Je laisse à mon communicateur le soin de faire perdurer cette rêverie, conserver et entretenir ce faux-semblant de relation, cet échange, pour le simple plaisir de ce qu’il est. Se contenter de ce que l’on a, lorsque ce que l’on idéalise ne peut pas.

Tous mes feux sont rouges.

Informations sur l'article

Mon mémoire en Secteur Marran
08 Juin 2024
187√  15 3

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

  • Edith (173☆) Le 09 Juin 2024
    [ hrp - Une plume comme on en voit peu, une étoile bien mérité et un clin d'oeil ♥ ]
  • Nivéole (143☆) Le 13 Juin 2024
    [Très joli ! Hâte de lire un nouvel épisode de la vie de ton pantin !]
  • Lando (34☆) Le 16 Juin 2024
    [Merci vous deux ♥]