Recherche

EDC de Eileen

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Eileen

Cacher

Tendre meurtrière

Spoiler (Afficher)
EDC & commentaires HRP. Cliquez sur "cacher". Ambiance facultative. La seconde, c'est pour détendre ceux qui prennent DC trop au sérieux.
♥ Amusez-vous. ♥
Le moment était important pour ma poupée, j'ai tenu à en garder un souvenir ! Tout est métaphorique.
Merci à Phylène pour les nombreuses propositions, disponibilités et discussions autour de ce RP.

Je suis Audience, la sans-nom, sans-famille, sans-faction. Sans sang.
Et ce soir, je vais commettre un meurtre.
Aux grises lueurs de l’aube, j’avais attiré sur moi un regard affûté. J’ai vogué dans les rues d’Orion & dans les souterrains d’Emperor en authentique bouillon de rébellion. J’ai fait couler le sang d’ennemis qui servaient tous l’Empire ; sans aucune exception. Sans aucun faux pas. Je rêvais d’avoir l’orgueil de me considérer comme une bâtisseuse. Mais qu’aurais-je bâti qui me permettrait une telle prétention ? Assurément rien. J’avais tout de même fini par me fondre dans le smog… Malgré les marasmes de ma société, exsangue, je traçais mon chemin, dans l’après-midi, en conservant la stature que j’avais fait mienne, calme et bienveillante. Mais les pluies acides d’Orion et de ses nombreux bien-pensants avaient fini par m’atteindre. Elles avaient fini par ruisseler, pour s’immiscer au crépuscule et ronger ma jeune carapace. Je m’étais fissurée. La fêlure de mon âme avait longtemps été couverte par ma sagacité, qualité à laquelle je devais indéniablement ma survie. Mais les choses auraient pu être différentes, elle me l’avait dit. Et ce refrain tournait et retournait sans cesse dans mon esprit au cœur de la nuit.

Autrefois, j’aurais considéré qu’il y avait quelque chose de sinistre, dans ce tableau. J’étais assise sur le toit plat d’un petit immeuble du centre-ville, sous la pluie battante, couverte d’un manteau à capuche de fourrure. Seule la lueur traîtresse de ma cigarette aurait pu révéler ma présence. Adossée au parapet ; en surplomb de ma cible, je savais que je n’avais rien à craindre. Mes doigts glissaient alors le long du manche de mon arme. Pas de sniper laser sophistiqué pour moi aujourd’hui… Mon vieux Lincoln modifié me tenait compagnie. Nous étions similaires, lui et moi. Certainement pas les meilleurs, mais capables, adaptés aux tâches qui nous attendaient et terriblement fiables... Cette nuit allait marquer un tournant décisif dans mon existence. Une vie prendrait fin, définitivement. Un autre cycle allait s'enclencher. Je m’étais demandée si j’allais en faire grand cas, si ce serait discret ou si quelqu’un en aurait seulement quelque chose à foutre. J'avais finalement décidé que cela n'aurait aucune importance. L'heure vint. J'écrasais ma cigarette, me redressais, épaulais l’arme en m’appuyant sur la couvertine. La lunette bricolée s’aligna avec mon œil et je retînt mon souffle.

Elle était là. Son heure était venue. Elle était belle et elle allait mourir. Le temps semblait suspendu à mon index droit. Il me paraissait étrange, que ce soit elle, que tant estimaient à tort, à qui j’allais prendre la vie. Mon souffle froid semblait vouloir me faire reculer. Mon esprit, lui, était drapé dans un manteau de détermination glacial. Je préparais cet instant depuis 6 longues années. Rien ne pourrait me faire fléchir. Tout au long de ma préparation à ce moment, j'avais abandonné ce qui aurait pu me retenir. Ce soir, je tuerai. Je cillais et le temps de ce battement de paupière, je ressentis une foule de sensations. Des réminiscences de ma vie toute entière, jusqu'à cette seconde différente des autres. La solitude qui m’avait étreinte si longtemps. La peur, omniprésente. L’accablement et le découragement qui s’étaient alourdis. Et toutes ces tentatives, maladroites, de tisser un cocon… Tout ça... Je le balayais. Je le chassais, d'un geste. D’un simple geste de l’index.
« Pan ! »
J'étais Audience. Je n'avais ni nom, ni famille, ni faction. Ni sang.
Ce soir, j'ai mis fin à ma vie.
J'égare une caresse sur la joue ornée de projections carmines. J'aimerais me convaincre que c'était nécessaire et qu'elle est à présent en paix. La mâchoire arrachée et la gorge trouée ne me le permettent pas. Dans ses orbites, ce qui était autrefois deux océans émeraudes, profonds et bienveillants, ne sont plus que deux billes de terreur figées. Je ne saurais pas expliquer comment je le sais, mais elle a souffert de mon geste. Probablement plus qu'elle n'avait jamais souffert. J'écarte à présent une de ses mèches grises pour révéler un bout de la peau porcelaine miraculeusement intacte sur son front et y dépose un long baiser.

Je marche dans la nuit, le cadavre serré contre moi. Seule pour la dernière fois. Nul ne trouvera quoi que ce soit à redire. Qui le pourrait ? À quel titre ? Un court instant j'ai l'impression qu'il n'existe plus que l'écho de mes propres pas, le contact froid de ma dépouille dans mes bras et les ombres qui défilent. Quand je m'aperçois que je ne suis pas seule, je pénètre déjà dans l'antre. L'œil de feu, porté par sa silhouette massive et silencieuse me suit. Je lui suis gré d'être là, au moment où je dépose mes restes froids sur la table nue. Je ferme les yeux et marmonne quelques mots; alors que les présences se multiplient. Je sens l'odeur de l'essence que les bras musculeux venus à mon secours répandent. Quand je relève mes paupières, ce sont deux astres dorés qui embrassent ma dépouille pour une dernière fois. Le feu que je ressens au creux de ma poitrine se propage alors.

De la masure en flamme, sort une silhouette massive. Née du brasier, elle a un pelage de cendre. Dans la nuit, il reflète les tons les plus gris de la cité. Les muscles sont épais, le regard d'or luit d'une manière qui laisse à présager les changements les plus absolus qui puissent être; au-delà des crocs et des griffes.
Au-dessus, un corbeau croasse. Il souhaite la bienvenue à la nouvelle-née.
Je suis Eileen, de la Meute d'Orion.
Et cette nuit, je suis née.
Spoiler (Afficher)


Informations sur l'article

Inspirations
22 Mai 2024
501√  35 13

Partager l'article

Personnages cités

Dans la même categorie

◊ Commentaires

  • Stellijah (262☆) Le 22 Mai 2024
    {J'aime beaucoup. Très belle gnolle ✨}
  • Calyx (32☆) Le 22 Mai 2024
    [J'ai clairement choisi la secte face à cette ignominie !! Un nouveau monstre Oh nooo 😘🌟]
  • Phylène (1894☆) Le 22 Mai 2024
    [Fermez vos portes ce soir, et marquez les au gros sel ]
  • Eithea (38☆) Le 22 Mai 2024
    [J'aime bien les deux premières lettres du nouveau nom, perso ! Hâte de voir le changement et l'évolution du pion en jeu ((comment ça, je dois jouer pour ? :C))...]
  • Hatton (77☆) Le 23 Mai 2024
    Bel article, bienvenue à toi dans la bande.
  • Edith (172☆) Le 23 Mai 2024
    [ C'est juste magnifique .. ♥ ]
  • Alexf (56☆) Le 23 Mai 2024
    splendide !
  • Eileen (87☆) Le 24 Mai 2024
    Merci à tous pour vos messages et encouragements. smiley
  • Gäähl (19☆) Le 25 Mai 2024
    Attention aux puces.
  • Eileen (87☆) Le 26 Mai 2024
    @Gäähl Toi aussi !
  • Joyce (135☆) Le 26 Mai 2024
    wellcoume aume
  • Haven (62☆) Le 29 Mai 2024
    Joli récit bien narré !