Recherche

EDC de Dianna

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Dianna

Cacher

Prémices de Vie

---
---
Beau est le récit contant une éternelle aventure. Davantage encore quand les doux rêves d'une enfant se brisent contre l'indécision présente en son petit monde.
La nuit te tarde pas à dévoiler ses acérées griffes, gourmande d'heures captives de centaines, de milliers d'interrogations. Le sommeil déjà maladif n'apporte que la lueur d'aubes nouvelles, espoirs diurnes d'une vie débutant à peine.
Dissimuler à demi un regard pour se sentir sereine, protégée des yeux tapis désireux de dévorer son innocence. L'avancée prospère, délectable épopée dépourvue de toute embûche , quitte à en frôler l'arrogance, l'indécence. Tant de portes déjà grandes ouvertes, mais elle reste là. Inerte elle espère. Pléthore de voix, abondance de regards. On la surnomme déjà « espoir » , enveloppe pourtant tout juste juvénile qui tiraille chacun de ses sens pour trouver réponses à ses énigmes de vie.
Mais à combien d'interrogations en est-elle depuis que son regard s'est ouvert sur ce monde ?

« Mille deux cent quarante trois. »


Autant d'interrogations en attente, pour si peu de certitudes.
Elles naissent uniquement dans ma tête. Virevoltent quelques instants à peine mais jamais elles ne disparaissent.
Est-ce que vivre se suffit en soi ? Mettre à terre ces jugements de moi envers moi et ne conserver que l'essence ? L'essence d'une vie est un puzzle épars. J'ai beau réussir à en définir les contours, son cœur n'est pas encore palpable. J'attends de le ressentir. Je le guette. Je le cherche. Tout semble si fragile sur ce plafond de verre où je crois y marcher à l'envers, mes pas chancelants d'avant en arrière.
Je me perds dans cet univers d'interrogations. Astres tenaces aux lumières lointaines, quelques voies guidées par une lumière dominante. Je l'observe mais je me suis déjà bien trop de fois retournée.
Suis-je incertaine au point d'en être bancale ? Je ne le crois pas. Ou alors pas encore.

« Mille cinq cent trente huit. »


Oui j'ai hésité longtemps avant de commencer à vivre.
Mais Vie, j'attends des réponses de ta part mais je ne les vois pas.
Jours, nuits, je ne sais pas lequel de vous est de meilleur conseil. J'alterne entre dépendances à l'un et séduction de l'autre, mais vous ne me répondez toujours pas.
Je n'en peux déjà plus de supporter ces (en)nuits, interminables et farouches.
Ce jour qui pointe son aube chérie mais pourtant taciturne.
Cette nuit qui apporte vie autour de moi ressemble bien plus à une amie.
La décision apporte son dû puis ainsi débute la genèse.

« Mille cinq cent trente sept. »


Le charme et la beauté sont des piégeurs sournois.
Il vous attendent là, tapis dans un coin de votre esprit et viennent vous frapper sans crier garde. Quelques regards, quelques mots. Une morosité passagère, issue d'un ressenti bafoué et envoyé en pitance à ces dévoreurs d'espoirs.
Alchimiquement, rien ne se perd. Donc tout se transforme ?
Cette présence arrive dans mon dos et me surprend. Si douce d'espoirs à reconstruire. Que sa bienveillance est belle. Si belle de pureté. De pureté d'âme. Âme pourtant en peine. Mais peine qui s'envole en cet instant, détruite, désintégrée.
Belle mais pas que. Révélation soudaine mais ô combien illuminée d'évidence : l'apparence plaît au regard tandis que l'âme charme le cœur.

« Mille cent vingt deux. »


C'est lors de ce doux moment que j'ai compris l'essentiel, le centre de ce qui subsiste, le cœur.
Que disparaissent les doutes, les interrogations devenues caduques ou fortuites.
Beau est le récit contant désormais une sereine aventure. Davantage encore quand les doux rêves d'une enfant se diffusent enfin aux yeux du monde.
Les nuits deviennent accueillantes d'heures captives de sécurité, de serments et de tendresse.
Oui, j'ai enfin tout compris en cet instant subtilisé au cours du temps, lors de cet aveu de nos Vœux d’encore.

« Que nos soucis s'envolent et que nos cœurs fusionnent.
Le moment est venu de réaliser ce vœu.
Et qui sait ? L'aventure ne sera peut-être pas si périlleuse... »


- À suivre...

Informations sur l'article

Promesses de Vie
21 Décembre 2017
439√  17 0

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

Aucun commentaire