Recherche

EDC de Ayela~33128

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Ayela~33128

Cacher

3/ Logged in

Les cycles se suivent et se ressemblent tous.

Chez Yuri-tech, les ateliers tournent presque sans discontinuer. Ayela y prend garde. Elle travaille, travaille et travaille encore. Réussissant finalement par s'attirer la sympathie de Lanonobaffe, sa patronne. Mais le travail ne fait pas tout. Au fond d'elle, il y a toujours ce vide, cette bande passante où les électrons ne véhiculent qu'un blanc poussiéreux.
Ayela ne se souvient pas.
Rien ne semble vouloir remonter à la surface. Depuis son "réveil" ici, elle passe ses nuits à réfléchir plus qu'à dormir. Mais sans succès. Une seule chose semble attirer son attention: la Matrice. Derrière ses paupières tandis qu'elle dort, Ayela voit des lumières, des bandes de couleur fluorescentes ou lasers. Des pistes métalliques, un ciel électronique. Et elle se sent alors comme dans un "Chez Soi".
Sans deck, impossible toutefois pour elle de surfer et ainsi tester le seul postulat qu'elle a réussi à tirer de ses circuits mémoriels: elle était decker.
Heureusement, Ayela rencontra Kinchaka. Et au détour d'une discussion au Requiem for a Drink, qui s'était révélée de plus en plus personnelle, la vautour prêta son deck à l'androïde. Après avoir laissé courir ses doigts à la surface de l'électronique usée et corrodée, sans même y réfléchir Ayela récupéra le câble et le ficha à l'arrière de son oreille gauche.

La Matrice éclata derrière ses iris grises. Les rues scintillantes d'information, les bâtiments illuminés par les banques de données dans leurs murs, le ciel irisé de processus en fonction. Ayela souffla d'un coup. Elle s'était retenue de respirer lors de la plongée, ou tout simplement pour la première fois, elle se sentait enfin elle-même. Elle regarda son reflet dans une vitre nacrée:
une jeune femme rousse aux longs cheveux, dans une robe échancrée noire, striée d'une double bande rouge, habillée et pourtant presque indécente.
Ayela se perdit dans le monde électronique, longtemps. Trop en fait. Quand elle reprit pied, récupérant tous ses moyens, Kinchaka était parti. Fouillant sa mémoire, elle se rappela en fait avoir discuté avec elle pendant son surf. Mais étrangement, elle ne s'en souvenait que maintenant. Surfer, était une véritable bouffée d'oxygène, le deck une porte vers une plage de villégiature, une navette pour un vol interstellaire. Bref, elle était accroc. Alors qu'elle repartait au travail, laissant un message sur le net pour Kinchaka afin de s'excuser, une seule idée lui trotter en tête:
Quand allait-elle replonger?

Informations sur l'article

Définition du Soi
20 Octobre 2012
616√  1 0

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

Aucun commentaire