Recherche

EDC de Aetadone~70004

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Aetadone~70004

Cacher

ommi

On vois Aetadone arriver dans un terrain vague, et observer les environs en plissant les yeux, visiblement inspectant à droite et à gauche pour voir si tout conviens. Il donne des coups de pied dans des bouts de métal et des bouteilles de bière vide pour dégager une région assez plate, puis dépose sur le sol un objet circulaire. Il fera la même chose aux quatre coin d'une zone rectangulaire qui couvre presque tout le terrain vague. Il va ensuite sur la route, et montera sur un bidon.
Une fois en hauteur, il met une paire de lunettes assez classe, puis pose son doigt sur le coté droit. Les lunettes s'illuminent de l’intérieur, puis la luminosité diminue aussi vite qu’elle est apparu. De son coté, Aetadone a pu lire ‘booting, please wait…. Done’.
Il sort de sa poche des gants qui ont visiblement des capteurs, les enfiles et les présente l’un après l’autre rapidement devant les lunettes. À chaque fois, un petit clignotement lumineux sera visible, éclairant ses yeux sombres.
Il lève à l’instant sa main droite devant lui et désigne les quatre sphères, faisant un carré . Les sphères luisent doucement. De l’autre coté des lunettes, des chiffres danses, des mesures s’affichent et se mettent à jour, et une réalité augmentée fait apparaître un bâtiment que lui seul pourra voir. Les murs sont transparents, et des couleurs pastel délimitent des zones. De son perchoir, Aetadone inspecte, faisant des mouvements de main étranges qui serviront a zoomer numériquement, et vérifier la disposition des différents éléments qui s’affichent pour lui seul.
Le manège dure une dizaine de minutes, et on le verra parfois descendre et pousser quelques ordures pour vérifier la jonction de deux murs. Après un temps, il semble satisfait, et il presse un bouton imaginaire devant lui. Il retire ensuite ses lunettes et les range, puis va vers la route, et remonte sur son bidon.
Peu de temps après, un vrombissement se fait entendre. Un drone vole bas, semblant peiner à transporter une grosse caisse en métal. Le drone dépose la caisse à quelques millimètres de l’emplacement de l’entrée, puis repart, probablement vers son garage à l’agence immobilière.
Un déclic pourra être entendu, et une matière noir semblera sortir par des trous minuscules. Cette gelée semble savoir quoi faire, et commence a s’étirer, très doucement, à s’étendre, semblant désintégrer les ordures sur son passage, grossissant, assimilant, se rassemblant, se dispersant.
Elle fait de petites tentacules et progresse plus vite, et semble écraser tout sur son passage sans grand effort. Cette matière s’étendra sur toute la surface du terrain vague, perdant de sa couleur sombre et devant plus clair à mesure que sa densité diminue, devenant aussi plus rapide. Déjà, une partie de la masse noir ne bouge plus, et le reste se stabilise doucement, à une vingtaine de centimètres au dessus du sol.
Puis, soudains, tout s’immobilise. Après quelques instant, des tentacules jaillissent et s’étirent vers le haut, délimitant rapidement des murs, des pièces. Le squelette intérieur révèle une structure complexe.
Parfois on verra un trou se former, et une zone de connexion au réseau énergétique apparaître. Un début de décoration, une accroche pour une lampe. Tout se développe, se construit, puis comme la première fois, s’immobilise.
Aetadone s’approche, et posera quelques secondes sa main sur le mur, comme pour réfléchir. Il se retournera et partira, marchant doucement, mettant ses écouteurs et bougeant la tête au rythme de sa musique.
Spoiler (Afficher)
inspiration: le livre "Maître de la matière - Eschbach"

Informations sur l'article

Smog story
19 Août 2019
594√  9 0

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

Aucun commentaire