Recherche

EDC de Vanity~40310

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Vanity~40310

Cacher

Naissance 2.0

--- Enregistrement audio N°254 ---
[Lecture en cours]


[Parasites] ..Si tu es venu de nouveau pour m’arnaquer tu peux prendre la porte Elrick. Allons docteur, je croyais que vous seriez ravi de me revoir.…La carcasse d’androïde que tu m’as vendu trois fois son prix la dernière fois ne fonctionne plus, crois-moi donc, je suis tous sauf ravi de te voir. Ah ! Curieux, le modèle 26H-T est pourtant réputé pour sa robustesse… Ne vous en faîtes pas, je vous arrangerai ça. Mais entre-temps, j’ai pour vous une très très bonne affaire. Je n’ai plus du tout envie de .. Oh mais attendez docteur, celle-ci devrait certainement vous intéresser… Entre, petite. * Bruit de pas feutrés qui se rapprochent, presque hésitants* C’est bon, arrête-toi là. D’accord .. Elle s’appelle Vanity, une NA, et elle veut retrouver la vue. Elle est aveugle .. ? Comme vous pouvez le constater. Eh bin, si le CdC commence à nous pondre des handicapés on n’est pas.. [Parasites] …Tu me la ramènes pourquoi sinon ? Tu sais très bien que je ne fais pas dans le caritative. Oh mais elle payera, elle payera. Dis-lui gamine, que donneras-tu contre une nouvelle et belle paire d’yeux fonctionnelle, mh ? Les vrais m’sieur. *Silence* Non.. Non Elrick, ne compte pas sur moi pour ce genre de boulot, j’ai assez d’ennuis comme ça, et le gars planté devant ma clinique que m’envoie le Frelon en est la preuve [Parasites] … Venez docteur, on va en parler. *Nouveau bruits de pas qui semblent s’éloigner du micro, les voix se font moins distinctes* Elrick, ma réputation est foutue après les derniers événements, je ne vais tout de même pas leur donner une raison de fermer ma clinique, et le trafic d’organes en est une, et une excellente qui plus est. Tu prends donc ta gonzesse, et vous partez d’ici. Mais qui a parlé de trafic d’organes, elle est d’accord, vous l’avez entendu, elle est d’a.ccord. Avez-vous une idée combien un labo au S1 est prêt à payer rien que pour une vraie cornée... ? Croyez-moi docteur ça en vaut la peine. Collez-lui une vulgaire paire d’yeux bioniques, vous savez ; ceux à 30kCr que personne ne veut... [Parasites] ..Elle aura ce qu’elle veut, nous également, et tout l’monde sera content ... [La suite n'est qu'une série de crissements à l'intensité sonore variable]

[Fin de l'enregistrement]

--- Enregistrement audio N°564 ---
[Lecture en cours]


*Porte qui s'ouvre puis bruit de talons aiguilles sur le plancher * Les scans indiquent une activité régulière du cerveau et l’effet de anesthésiant ne devrait pas tarder à se dissiper docteur. Bien .. Appelle Elrick qu’il vienne chercher sa saloperie. Entendu, et la fille, on en fait quoi ? *Bruit de déglutition, suivit d'un tintement de verre* Bah .. Hormis lui montrer la sortie, je ne vois pas. Vous comptez pas lui dire .. ? Lui dire ? Oui … Qu’une simple intervention chirurgical aurait pu régler son problème... ça ne te regarde pas Mélanie, maintenant appelle s’il te plaît Elrick. Et lorsque la gamine se réveillera tu te contenteras de lui dire ce qu’elle a besoin de savoir. Que la durée de vie des implants est limitée, oui .. Vous me l’avez dit.. Très bien ! Tu peux donc disposer et tâche de fermer la porte derrière-toi. *Silence, bruit de talons qui durent un instant puis une porte qui se referme*

[Fin de l'enregistrement]
-----------
Ambiance
-----------

Le lecteur crépite avant de s’éteindre. Une main noire le palpe, tapote dessus puis le relâche négligemment. Le grand bâtiment ; clinique de renom, anciennement dotée d'équipements à la fine pointe de la technologie médicale n’est plus que ruine, le sol de l’étage supérieure s’était même en partie effondré. Parmi le gravas, vestiges de tableaux, portraits qui devaient être accrochés au mur et qui ne le sont plus fixent un corps organique qui se meut en silence dans ce lieu chaotique avant de s’arrêter près d’un autre gisant au sol ; futur cadavre écorché dont les lèvres laissaient échapper les derniers souffles de vie. La rousse resta un moment près du corps qui s'appelait Docteur, ne savant si elle ressentait du chagrin, de la colère ou de l’horreur… Pouvoir pleurer aurait pu peut-être l’éclairer sur ce point.

" Dreadcast…
Cité en évolution, temple de la technologie, dernier bastion de l’Humanité: Putain de connerie."

Spoiler (Afficher)
Informations évidemment inconnues de votre personnage.

Informations sur l'article

Origines
01 Janvier 2014
1506√  16 1

Partager l'article

◊ Commentaires

  • Aillas~45317 (384☆) Le 01 Janvier 2014
    Excellent, j'ai adoré ce cynisme, ce côté absolument ignoble de traiter avec la chair.
    J'aime cette odeur de merde qui s'en dégage, qui émane de ce texte sordide dont les circonstances commes les personnages font de ces scènes ces défis hors de tout, ces délires improbables et haissables, que l'on évoque en espérant que cela reste à jamais fiction.