Recherche

EDC de Sybil

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Sybil

Cacher

T'as peur ?

Dernier flash, dernier instant avant que ça vision ne se trouble, avant qu'elle ne meurt, à nouveau. Pour la trentième fois. Au fond, ça ne la surprend plus, plus assez à son goût, en tout cas. Ses dernières flamme de vie quitte enfin son corps prêtes à être transposées dans un nouveau clone. Toujours le même. Il ne faut pas en changer, ce serait accélérer le Processus. Deux heures plus tard pour les autres, à peine quelques instants pour elle, la voici à nouveau en Orion, au centre de clonage. Elle se redresse doucement, prête à rejoindre la sortie et le smog de son secteur.
Avoue le, t'as peur. Je te fais peur. Mais surtout, je cherche simplement à comprendre pourquoi... Tu dois être la seule cinglée sur cette planète qui ignore volontairement sa raison.

Sybil reconnait bien toute la bassesse de cette sempiternelle voix, jamais elle ne raterait une occasion de frapper, surtout quand son hôtesse est faible. L'humaine ne lui fera pas le plaisir de lui fournir une réponse, ce serait se condamner. La brune accélère le pas, quitte enfin le centre et lève les yeux vers le ciel, toujours aussi gris et morne.
Je crois que... Tu as peur, car tu ne sais pas comment te débarrasser de moi. Pire, même, tu sais que tu ne le peux pas. Mais, tu sais, moi, je ne te veux pas de mal, au contraire, si tu m'avais écoutée, on...

Ferme-la ! Ces deux mots traversent l'esprit de l'humaine à toute vitesse, passant de sa puce APM au reste de son cerveau en à peine quelques fractions de seconde. Elle chasse immédiatement cette pensée, consciente, qu'il est trop tard malgré tout. Que ces deux mots, ni chuchotés, ni même prononcés, à peine pensés, viennent de couper le sifflet à la voix. Elle les a entendu. Sybil s'immobilise au milieu de la rue, balayant du regard les environs du centre de clonage et constate, satisfaite, qu'il y a personne autour.
La voix demeure tristement silencieuse de longues secondes, puis même plusieurs minutes alors que la rebelle demeure debout, immobile, attendant de voir les conséquences de son acte, ou du moins, de sa pensée. La raison savait se faire attendre, elle connait que trop bien son hôtesse et saura utilisé à la perfection la nouvelle marge de manoeuvre qu'on vient de lui offrir. L'humaine grimace, retourne du côté du centre de clonage pour s'y adosser, se laisser glisser contre le mur extérieur, et, finalement, s'asseoir à même le sol.
Sale brute. Tu vois dans quel état tu te mets quand je reste silencieuse ! On est dépendante l'une de l'autre. Cesse de m'ignorer, on sait toutes les deux que, tu m'entends, et que je peux t'entendre. Tu viens de le prouver.

La "brute" en question se redresse avec difficultés, avant de repartir de son mur, de traverser la rue et de se diriger vers le T-cast le plus proche. Son esprit encore en embrouillé par la cuve et l'installation de la puce APM dans un nouveau clone ne devrait pas réfléchir à des choses aussi complexes, mais... Elle a commit une erreur, la pire de toute, elle s'était jurée de ne jamais lui répondre, de toujours la laisser dans ses monologues et voilà, que, involontairement, elle vient de créer le premier contact officiel. L'humaine doit revenir en arrière, reculer, il faut qu'elle recommence à ignorer la voix qui se permet de plus en plus d'accaparer ses capacités cognitives.
Tu sais quoi... Ca me suffit. Je gagnerai à la fin, on a tout notre temps, et, tu le sais. Si l'immortalité a un prix, je suis celui que tu devras payer.

Informations sur l'article

Paroles Sibyllines
06 Juillet 2021
247√  8 2

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

  • Mylaë (51☆) Le 07 Juillet 2021
    On a tous des personnages tarés je crois... j'adoooooore ! une n'étoile !
  • Djoogo (72☆) Le 11 Juillet 2021
    La mysterieuse sybil ! enfin, "les" ! etoile aussi !