Recherche

EDC de Stellijah

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Stellijah

Cacher

❝Bride : La prochaine fois...?



Tu l’as remarquée, là, au milieu de cette rue envahie par ce smog aux effluves poussiéreux qui prennent à la gorge. Tu l’as remarquée, elle fouillait, perdue dans ses pensées. La violine. Tu rodais, l’encerclant jusqu’à l’effleurer, la sortant de ses rêves salvateurs. Regard terrifié. Tu n’as pas pu le retenir, ce ricanement qui s’est échappé d’entre tes lèvres et elle l’a reconnu. Elle ne l’a jamais oublié, cet horrible rire. La peur qui maquillait son regard de jade la rendait tellement belle. Tellement belle…

Des messages envoyés, un rendez-vous fixé. Tu n’aurais jamais pensé que ça serait si facile de la piéger. La violine. A travers un deal factice tu l’as entraînée dans ton taudis… Tellement naïve. Pourtant, sur son minois juvénile la méfiance s’était invitée et son langage corporel murmurait son indignation. Elle ne voulait pas te laisser choisir, elle refusait de t’offrir ce que tu voulais. Alors l’irritation t’as pris aux entrailles et tu l’as prise au dépourvu, agrippant son bras, si fin, pour la traîner vers ce couloir sombre et feutré que tant d’âme leurrées ont traversé.

Tu la voulais, cette plume intime. Tu la désirais et tout ce que tu désires tu l’obtiens. Un ordre a claqué dans l’air saturé de la pièce. Elle était effrayée, la violine. Le deal n’était pas respecté. Mais le corps se dévoilait peu à peu, plumes aux reflets violacés attirant ton regard impassible, jusqu’à vouloir t’en approcher. Serpent liliale ondulant autour de sa proie. Elle avait soupiré quelques mots qui avaient réussi à fissurer ton masque marbré… Tu es beau… Tu lui ressembles… Jusqu’à ce que la contenance referme ses bras glacés sur toi.

Elle a étouffé un cri, elle a perdu sa stabilité, elle s’est mise à trembler. Tes doigts se sont refermés sur sa plume intime, penché sur le carré noir de dentelles, iris scrutateur tentant de dévorer toutes les lueurs de douleur qui animaient son visage infantile, alors que la cruauté avait pris le contrôle de ta gestuelle. Jolie violine. La plume, arrachée au derme meurtri, avait le parfum de la peur, l’effluence de l’excitation et la douceur de l’innocence. Elle a perdu pied, elle s’est laissée sombrer, emportée à travers l’inconnu, noyée dans un torrent d’eaux sombres, noyée dans ta vésanie.

Spoiler (Afficher)
Les brides sont des extraits de vécus de Stellijah qui ne sont pas détaillés. Il s'agit de courts textes expliquant, sans trop en dire, des rp partagés avec des Jd. Merci à la jd en question pour ce moment très intéressant et intense.

Informations sur l'article

b r i d e s
10 Décembre 2017
1000√  18 9

Partager l'article

◊ Commentaires