Recherche

EDC de Sen~66960

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Sen~66960

Cacher

Délivre toi, Matonne.

Spoiler (Afficher)
Mettez le "cacher" On a l'impression qu'il y a moins à lire ^^
La pièce est grande, très grande, trop grande pour un homme Seul.

Il est là, dans un coin de cette pièce, le regard perdu ou plutôt bercé par le balancement circulaire de sa liqueur ambrée. Camarade de beuverie, ami de tout temps, jouvencelle des nuits sans folies, c'est la place qu'occupe ce breuvage dans l'éternité de bien des clones.


L'outrilien est bien enfoncé dans son canapé, ses jambes croisées et posées sur une table basse d'où jonche une bouteille de skiwi meurtrie par des rafales de gorgées.

Il pourrait s'abandonner à bien des pensées à cet instant.

De son dernier ébat charnel en date, martelant son esprit d'images délectables, de sensations frissonnantes, de plaisir inassouvies ne rongeant que davantage sa chair, lors de cette fusion avec une certaine vautour.

A l’inverse, le lézard pourrait aussi bien se remémorer l’antipode de ces euphories, Son dernier séjour carcéral. Il fut emprunt de crasse, de dégoût et de mépris tel un damné de plus, rejeté par les hautes sphères, comme lors de ses séjours passés. Le connaissant, ce n’est pas cela qui le préoccupe.


Ses pensées sont toutes autres. Peut être sont elles issues de cette petite boite, présente à deux verres de la bouteille d'ambré. On dirait une boite à bijoux. Le genre de petite boite que l'on garde dans le fond de sa poche lors d'une soirée romantique jusqu'au moment fatidique de se mettre à genoux. Ce genre de petit coffret oui, en cachemire, qui pourrait renfermer une alliance.

Mais c'est tout autre. Un écrin qui ne possède qu'une cavité, qu'un creux qui est peut être sans fond, et d'où peut être sont absorbé l'intégralité des ressentis du reptile.
C'est un peu cela en effet.

L'outrilien se décide enfin à ce mouvoir, tendant le bras non pas en direction de la bouteille afin de lui lancer un nouvel enchaînement de gorgées, mais vers cette boite.


Spoiler (Afficher)


Reliquaire carré, sobre, d'un noir onyx qui pourrait rappeler l’atmosphère pesante de la Prison Impériale. La boite est faite de velours, il parait d'ailleurs que la douceur de ce tissu est équivalent à la caresse d'une elfe.
Qui sait...cela est peut être vrai.


Sen délaisse avec négligence son verre aux senteurs alcoolisées afin d'entourer ce réceptacle de ses doigts. Il se rassied convenablement, ses coudes en appui contre ses cuisses. Si vous observez avec minutie l'outrilien, vous pourrez voir son regard pétiller, dilaté dans une concentration tel que même le crash du Rénovamen ne pourrait le perturber.

Il avise le contenu du boîtier et, d'une main alanguie, s'en empare enfin. Il le garde bien enlacé contre sa paume. Il pourrait rester là à le regarder sous toute ses coutures durant le reste de son éternité tellement le temps, à cet instant, semble ralentir.

Malheureusement, notre reptile ne peut se résoudre à rester ainsi, dans cet ellipse temporel. Il a des choses à faire, des crimes à organiser, des soumises à soumettre, un Quartier qui attend beaucoup de lui et dans lequel il se donne corps et puce.

C'est d'un geste d'une douceur qu’on ne le connaît guère qu'il dépose le petit sachet translucide dans son réceptacle.

Il se redresse sans quitter cette
longue mèche de chevelures Poudre d'Or.

L'outrilien saisi sèchement la bouteille, s'abreuvant au goulot, humidifiant même sa chemise noire par les quelques filets d'ambrés qui réchappe à son piège buccal. Le table basse voit accueillir tout aussi rudement le cul de la bouteille une fois vidé de son liquide liquoreux, tandis qu'il sert le boîtier dans sa paume. Il dépose ce dernier dans un coin d’une commode placée là.

C’est lorsqu’il referme calmement le tiroir que ces quelques bribes, murmure impartial, s’échappent de ses cordes vocales et se faufile par la fine ouverture de ses labiales.

"Délivre toi Matonne. Reviens moi.."

Informations sur l'article

Hommages à ma Poupée Soldat.
15 Décembre 2018
664√  15 2

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires