Recherche

EDC de Rei

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Rei

Cacher

Retour dans le monde des animés. [1]

Il était déjà sorti, lui.
Comment devais-je le prendre ?
Lui en vouloir d'avoir brisé notre promesse qui était pour moi évidente, ou le comprendre, d'avoir eu envie de sortir de ce congèlo atroce, pour vivre, être animé ?
Kambei était devenu garde à la prison, à ma grande surprise, qu'est-ce-qu'il foutait là-bas ?
Bref, j'étais perdue en sortant du centre de cryogénisation, perdue genre ... comme au début, à l'éveil, mais en dix fois pire.
Un bar s'était construit à côté de chez moi, ainsi que la boutique de ma nièce non loin.
Lorine passait du social au commercial. Je ne peux pas lui en vouloir.
Je lis une multitude de messages privés, tous très touchants, même ceux où l'on m'insultait de "sale rousse" (Petite pensée pour Gabriel), j'y réponds, puis me dirige vers la Prison.
Je sens mon coeur s'emballer, j'ai peur.
Peur de le revoir, peur qu'il ait changé de vie, peur qu'il m'ait oublié, qu'il en aime une autre ... ou qu'il ait changé, lui, tout simplement.
J'entre timidement. Pas de chance, il est à l'accueil.
Je le vois. Mes mains deviennent moites, mon corps tremble, mes pupilles se dilatent.
Il a l'air d'halluciner.
J'ai peur, je fuis ...
Mon corps se met à courir sans même que je le lui ordonne. T-cast. Haute ville.
Je m’engouffre dans mon ancienne maison, celle de Boobs et moi, il y a longtemps.
Le digicode n'a pas changé, j'entre et m’assois, je me calme.
Quelques minutes à peine pour entendre la porte du hall s'ouvrir.
Il est là.
Mes entrailles s'entortillent, me violent le ventre. Je me lève silencieusement et approche de la porte.
Une partie de mon visage se colle à celle-ci, écoutant attentivement, ma main fait de même.
J'entends : "Rei... dis quelque chose"
J'entrouvre les lèvres, mes premiers mots, après plusieurs années congelée, allaient sortir.
Tu... Je suis désolée
Ma voix semble cassée, plus qu'avant, tremblante, peu sûre d'elle.
Kambei soupire, rassuré et me lance un : "C'est bien toi..."
Je lui laisse comprendre que je ne suis pas encore capable de le voir, un peu en état de choc, qu'il va me falloir du temps.
Il comprends ... mon Kambei ... et s'en va.
Spoiler (Afficher)
Suite : Retour dans le monde des animés. [2]

Informations sur l'article

La douce mélodie
28 Janvier 2013
906√  3 0

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

Aucun commentaire