Recherche

EDC de Raïne~67048

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Raïne~67048

Cacher

[♪] Une dernière tournée

[Est trouvable en RP.
Commentaires RP, considérés comme partie de mikublog.mat
]
N'hésitez pas à me MP pour des commentaires HRP!
Je vous conseille de cliquer sur "Cacher" en haut à droite!
----------------------------------
    Le dernier album de Miku est disponible, comme toujours en écoute gratuite en ligne! Téléchargement pour écoute hors-ligne à seulement 1000 Cr! Ou commandez votre CDPuce en édition limitée à 5000 Cr, avec plein de bonus exclusifs!


----------------------------------


01. Evasion!


Alors bébé, ce soir nous sommes tous rassemblés ♫
Pour nous afficher sur des avis de recherche, cet enfoiré nous a habillé à l'identique ♪
Mais que veut-il nous dire par là? Cette tenue qui nous affuble, c'est l'uniforme du prisonnier! ♫
 
En vendant mon âme au smog, ai-je également perdu mon sens de l'esthétique? ♪
Je comprends à présent le sens du charisme, des couleurs qui nous dévoilent sous cette veste monotone! ♫
 
Fuyard! Les gardes qui sont attachés ♫
Fuyard! Se vanteront bientôt des pertes de ce jour ♪
Fuyard! Rejetant le retard de tout un chacun, ♫
Fuyard! Je recherche la créativité que j'ai une fois rejetée ♪
Évasion! ♫
 
[...]
 
Fuyard! Nous avons choisis ce procès, ♫
Fuyard! Dis-je à l'oreille de ce sentiment de satiété ♪
Fuyard! Rejetant la folie de tout un chacun, ♫
Fuyard! Je rectifie l'authenticité de ce semblant de condamnation ♪
Panique! ♫
 
[...]



----------------------------------


02. Numéro 39

[...]
 
Numéro 39, numéro 39! Les mots sont tiens ♫
Crois en le temps qu'il te reste, crois en ce peu qu'il te reste ♪
Ce serait offensant d'en vouloir plus ♫
L'amour qui reste est stupide, les rêves qui me restent aussi ♪
Cela me fatigue de penser au numéro 39 ♫
 
[...]
 
Numéro 39, numéro 39! Mon coeur est si fragile ♪
Mais qui n'est pas couvert de blessures, qui n'a pas vécu cette usure ♫
Je repousserai mes limites au plus haut ♪
Les nombres que vous pensiez faibles, sont ceux à gros potentiel ♫
Du commencement à la fin, numéro 39! ♪
 
[...]
 
Numéro 39, numéro 39! Ce cri n'est qu'instinct ♫
Tu ne peux pas ignorer ce qu'il reste de toi ♪
Même si le temps vient à manquer, tu ne peux faire ce qu'il te plaît ♫
 
[...]


----------------------------------


03. Fille éphémère (ft. Ellioth)

Cette déficience en sentiments est mon manuaslime moyen;
J'avance dans ce tunnel, incapable de faire face à mon destin ♫
Je me remaquille vite d'un réalisme impatient;
Et je contourne la vérité dans une controverse agitée ♪
 
Mon auto-destruction se déroule selon le planning;
Les spéculations se manifestent à la surface de cette étendue limpide ♫
La vanité se naît des louanges qu'on se plaît à chanter;
Cette douce jubilation nihiliste vient humidifier mon coeur vide ♪
Et moi je chante, volatile encagé dans un triste monde;
Mon amour est en vain, il se fâne et je suis sa chute ♫
"N'ayons pas de fantasmes, ou de désillusions!"
Je ne savais point cela, mais jouons plutôt ensembles! ♪
 
Ve-nez! Mettez-vous à votre aise! Buvez, chantez, que les festivités soient!
Profitez donc, de toute façon, personne n'est capable de prédire le futur ♫
Vous ne pourriez rien y faire, sinon lutter d'une manière têtue et éphémère;
C'est ma façon de saisir toutes les chances qui s'offrent à moi ♪
 
Je me suis perdue dans ce terrain de jeu nocturne,
Mon haut est presque défait, je suis parée au départ ♫
Je suis une casse-noix en pleine ébullition,
Brisée par les dents de l'amour, aussi douteux qu'il soit ♪
Je les invite vers la porte du plaisir,
Les dés sont déjà jetés, c'est la chance d'une nuit ♫
A présent dansons jusqu'au bout de la nuit,
Lions le temps d'une étreinte nos corps maculés de sueur ♪
 
Ce programme de recherche s'avère plutôt pratique, pour les analphabètes de l'information;
Avant de réaliser que je me faisais repousser, nous nous étions déjà séparés ♫
Nous sommes à présent dans l'ère des decks, baratin divergeant du monde 3D;
Mon âme se fait aspirer par mon petit ami dans l'écran de cette machine fantastique ♪
Le bon, la brute, et le truand sont ensembles, c'est le signe d'un volte-face imminent;
Cette confiance sans fondement lève le drapeau sur le chemin de la tristesse en route ♫
Je marche le long d'une ligne composée de malentendus et piégée de mots brouillons;
Le carnaval excentrique se poursuit, j'ai été séduite sans m'en rendre compte ♪
 
Mon coeur percé par la lumière coupante des néons se dissimule,
Quand je pense à toi je me lamente de notre amour fugitif ♫
Qui dans notre monde reste pour toujours inchangé?
Le bonheur éternel, que l'on croit à portée de bras ♪
 
Ve-nez! Mettez-vous à votre aise! Buvez, chantez, que les festivités soient!
Profitez donc, de toute façon, personne n'est capable de prédire le futur ♫
Vous ne pourriez rien y faire, sinon lutter d'une manière têtue et éphémère;
C'est ma façon de saisir toutes les chances qui s'offrent à moi ♪
Ve-nez! Mettez-vous à votre aise! On a encore l'after à se faire!
Après tout, personne ne sait ce qu'il arrivera demain ♫
Tout le monde se met à réaliser, que la vie est faite de haut et de bas;
Il faut se pencher pour prendre toutes les chances qui s'offrent à soi! ♪


----------------------------------


04. La mer des commérages

Aaaaaaaaah! ♪
Tout le monde s'emporte trop, tu sais,
Critiquant chacun pour tout et tous les jours ♪
Comme si pour eux, le monde présent n'est qu'un interlude,
Afin d'éloigner leur ennui jusqu'à la mort ♫
Avec mes yeux inanimés,
Je tombe dans le désespoir car il n'y a rien d'amusant ♪
Cachée disgracieusement, je regarde stupidement dans le vide,
Tandis que mes facultés de penser s'éteignent ♫
 
Ah, je suis devenue a-pathétique,
Mais j'ai creusé encore et encore, ♪
Et trouvé le con☆te☆nu d'intérêt ultime:
H.U.M.A.N. - les humains! ♫
 
Cette chose que les gens appellent "commérage"
Est plus amusant que n'importe quel roman ♪
Mais ils oublient qu'on récolte ce que l'on sème,
Et que tout peut se retourner contre soi ♫
Dénigrer les autres mais pas assez pour les pousser à bout,
Car s'ils disparaissent, alors, tu es comme mort ♪
Chaque jour, ce genre de "justice" indéfectible
Est assez pour tuer une personne ♫
 
Comme un troupeau de rats, les gens se marchent dessus,
Peu leur importe d'être écrasés par de grandes gueules ♪
Dans cette "sainte" guerre entre fanatiques et haters,
Ceux coincés au milieu ne peuvent que pleurer en silence ♫
"Tu sais qu'il a fait quelque chose de vraiment horrible?
Vous voyez quelle bonne cause je défends?" ♪
Même ce but moral louche n'est pas de taille
Pour ce drame humain au scénario divinement horrible ♫
 
Ah, je veux juste vivre paisiblement
Puisque ce n'est pas mon problème, je vais me rasseoir et profiter ♪
De tout ce con☆te☆nu inoffensif
H.U.M.A.N. - les humains! ♫
 
Cette chose que les gens appellent "commérage"
Est plus addictive que n'importe quelle musique ♪
Allez, dénigrez les autres sans retenue,
L'ambiance de ce monde corrompu n'est que festivités! ♫
Faire un scandale médiatique sur un idiot par plaisir
Et l'oublier lorsque nous nous lassons de lui, ♪
C'est le genre de rire grossier que nous recherchons
Afin d'assouvir notre soif d'excitation ♫
 
Regarde, on se marre trop. (OK ! OK !) ♪
T'as vu, on attise les choses. (OK ! OK !) ♪
Regarde, on se marre trop. (OK ! OK !) ♪
T'as vu, on attise les choses. (OK ! OK !) ♪
 
Reste en paix dans la mer des commérages,
Ceux qui ne peuvent le supporter couleront à pic ♫
Tous mes potes qui se sont battus
Se sont aussi noyés dans cette mer ♪
(C'est triste...Tellement triste...Mais c'est tellement triste!)
Nan, je ri☆go☆le ! ♫
 
Cette chose que les gens appellent "commérage"
Est plus amusant que n'importe quel roman ♫
Mais ils oublient qu'on récolte ce que l'on sème,
Et que tout peut se retourner contre soi ♪
Dénigrer les autres mais pas assez pour les pousser à bout,
Car s'ils disparaissent, alors, tu es comme mort ♫
Chaque jour, ce genre de "justice" indéfectible
Est assez pour tuer une personne ♪
 
Cette chose que les gens appellent "commérage"
Est plus addictive que n'importe quelle musique ♫
Allez, dénigrez les autres sans retenue,
L'ambiance de ce monde corrompu n'est que festivités! ♪
Faire un scandale médiatique sur un idiot par plaisir
Et l'oublier lorsque nous nous lassons de lui, ♫
C'est le genre de rire grossier que nous recherchons
Afin d'assouvir notre soif d'excitation ♪
 
J'espère pouvoir continuer à observer
Ces merveilleux spécimens de l'humanité ♫
J'espère pouvoir continuer à observer
Ces merveilleux spécimens de l'humanité ♫
Avec mes lentilles embuées de ce plaisir sadique ♪


----------------------------------


05. Détestée

[...]
 
Main-te-nant, il est temps de commencer, jouons tous à se détester ♫
Ca fait du bien de se défouler, et de faire du mal aux autres que soi! ♪
Puis on joue au type bien, on invite les autres dans son monde de préjugés! ♫
Oh, ne faites pas attention à moi, c'est bien plus que ce que je mérite! ♪
C'est une belle idée que tu as là, pourquoi ne pas t'enfermer avec elle au froid ♫
 
Pénible, pénible, pénible, pénible! ♪
Putain, que c'est, pénible! ♫
 
[...]
 
Tu es un rat qui veut s'appeler liberté ♫
Ca fait du bien de se défouler, et de faire du mal aux autres que soi! ♪
Et si on t'éventrait de toutes parts, qu'on puisse tous voir à quoi tu penses vraiment? ♫
Toujours à nous servir la même chose, à l'ouvrir sans jamais rien en penser ♪
J'aboie en face de cet énorme miroir, mais à qui appartient cette réflexion? ♫
 
Qu'est-ce que je hais, hais, hais les gens comme toi! ♪


----------------------------------


06. La science est une discipline plus déplaisante que ce titre

Pour cette vie si faible et misérable, la Mort se décide à frapper à la porte
Le Spectateur perd de sa nonchalance: "Quelle histoire déplaisante." ♫
La gorge et le corps ont été ouverts afin de faire sortir ce cœur mourant
J'avale lentement ce qu'il reste de vie à l'aveugle en déni. ♪
Hé, il ne te reste plus que les prières, continue de me regarder ainsi
Ce genre d'esprit désespéré est ce que j'aime vraiment! ♫
 
Bienvenue parmi mes entrailles
Au coeur de l'amour et de l'ego
Tu finiras bien par renaître un jour
N'est-ce pas merveilleux de pouvoir ressembler à un monstre? ♪
"Ah, puisse-t-Il savoir pourquoi
J'en ai été réduite à ça"
Accepte donc le destin, il est inéluctable
La prochaine fois, prochaine fois, prochaine fois, complaisons le Spectateur! ♫
 
Les légendes, la vie, le destin des gens
Ou bien tomber amoureux par inadvertance;
Le Spectateur se mit bien vite à rire:
"C'est bien trop d'inepties." ♪
Ah là, quel défi difficile à tenir
De tomber dans l'aisance d'une petite vie
Pour combler un esprit si terne et vide
Pour s'aveugler avec. ♫
 
Ah, il habite en toi, n'est-ce pas?
Je peux le voir à l'éclat de ces yeux
Tu es la reine de cette tragédie! ♪
 
La vie est tellement étrange!
Même accompagnés d'amour et d'égoïsme
Ces jours indécis commencent à se briser
Au profit de la tragédie numéro un ♫
Refusant de le retourner
"J'en ai marre de toute ça", pleures-tu
Mais tu le savais bien pourtant, la Mort fait partie du destin
Cette histoire si petite et fragile en est bien la preuve! ♪
 
Tu peux nier autant que tu veux
Cette vie stupide que tu mènes
S'approchait à petit feu, de ces mêmes jours monotones
Et tu pleures "Plus jamais, jamais, jamais, jamais!" ♫
Ah, quelle vie si disgracieuse
Avant que tu me demandes "Pourquoi?"
Sache que ton pêché est de toujours trop en demander
C'est pourquoi tes rêves creux chuteront ♪
 
"C'en est assez!" me dis-tu
Toujours en train de pleurnicher
Profite tant que tu le peux, ta fin insidieuse s'approche ♫
La prochaine fois, prochaine fois, prochaine fois qu'il viendra ♪
Et le prochain jour, prochain jour, et le prochain jour
Prochain jour, humilions-le! ♫


----------------------------------


07. Travelo

Les̢ ͝c͘o̶mp̴̕lex́e͝s̡̕ ̶͝s̢ǫ̴̕nt̷̷ po̴ųr̛ le͘s d͢r͠ǫ̷͘n̡̢͟e͟s̴ s͢͞ans âm͢e!̨ (x3)
J͝e̵ ͡ǹe ̸s̵̡͟ui̵s ͜p̡ás̛͜ ḑe ̡̛ce̷̛͝s̀ ̷̡̛dr̴o͘ne̶͢s̛ ̡͟ş͘ąn͟s̷ ấme!̢̕

 
C'était un grand écrivain solitaire qui repoussait les autres
Il produisait à longueur de journée d'incroyables travaux ♫
Il aspirait donc à devenir un véritable prodige
Pour danser au milieu de personnalités surfaites ♪
 
Le garçon! ♪ L̷É͜ ̢GÁ̸R̷̴͠CO̸Ǹ!̸̀!̸
Eta͘it c͘ons̵c̕ie̴n̵t de̸ ̶tou̕s̵ ce͘s y̕e̶ux ̴q̢ui͟ le̕ s̸c̵r̴ut͜a͟iént ♫

Lumière infinie pour les normaux ♪ (x2)
Le garçon! ♪ L͝E̡ GAR̀͘͟CO̡̕͝N͢!̷̀!̷
Né pouv̴ąit͟ pa̵s̸ compren̡d͞re̛ ͜le̷ ̶se͘ns̕ du m͝ér͢it͠e ♫

Lumière infinie pour les normaux ♪ (x2)
 
Je voulais devenir cette anomalie
J'ai donc incrusté des motifs dans mon corps, ♫
J'ai vraiment admiré cette anomalie
Alors j'ai gravé cette image sur moi-même! ♫
 
L̛͡e̕͞s ̷in̴t͡u̡̕įţí̕͡on͢s͜ ́͝ş͝o͜n͢t̸ p̸̧ǫur ̷l͜ę̴͜s̕͢ d͘r͘o̡̕͝n̵e̛ş s̛̕a͠n̛s̀ ͞â̸͟m̨̀è!̴̵ (x3)
Je n̷e ͞s̀ui̧ş ̸p̀a͡s d̴e̕ ͟c͝e̛s ͠d͞ŕon͞es s͘ans ́âme!͘

 
Obsédé par son désir de reconnaissance
Le garçon était évité par tout le monde ♪
Il est comme ça puisqu'incompatible avec la société,
Je peux vous affirmer avec un sourire sadique ♫
 
Le garçon! ♪ L͠E͞ ̸G͢ÁR̡͟Ç̡O̧͢N̡͢!̶̧͘!͠
D́é̵ci̴de ͘d͠e dan̶ser a͡u͞t̛óur de̵ ̀so̵n͡ i͜ndiv̕įd̷u͠alité͡ ♫

Abîme infini pour les normaux ♪ (x2)
Le garçon! ♪ L͜E̡ ̸̡̨G͜AR̸͘͟C̸Ơ͝N̨͠͡!̷́!̛
S͘'ostr̡ac̸i͠s̨e͝ lu͢i̡-mê͜m̵e̵ et̶ redes̢c͞end ͘l͡és ͝marches ♫

Abîme infini pour les normaux ♪ (x2)
 
Ano-anomalie, au milieu d'un cercle
A la vertue et au rôle incompris qui s'en dégage, ♪
J'ai admiré cette anomalie
J'ai gravé sa stupidité dans mon poignet! ♫
Plutôt que de se demander comment devraient être les choses
Les gens ne se soucient que de l'avis des autres, ♫
C'est ainsi que leurs désirs resurgissent
"Je veux devenir indépendant!" ♪
 
Ą̵́A̕A̶̴A̡͘͟͡͞Á̸̛͟A̷̴͠A͘͜A͜͞A̡̡͡AA̶̵Á̶H̴̢̛͢͜!̴̴̕͢
?̨̕͡?̴̷̢̛?̷̴̧̨͜?̴̢̧?̶́͘͢͞?̧̀͡?̡?̀̕͜?̵̀?́?̸̨̀͠͠?̴́?̕̕͠?̷͢
 
Je voulais devenir cette anomalie,
Dans un corps interchangeable et remplaçable ♪
J'avais de l'admiration pour cette anomalie
Et je suis devenu un moins que rien! ♫
Les années ont passé bien vite
Me voilà maintenant en léthargie, ♫
Je prétendais avoir obtenu ce que je souhaitais
Mais mon sourire restait vide! ♪


----------------------------------


08. Déchet

A̕A̵͢A̛͟͜A̵̷A̴̕͝A̴A̵̴͟À͞͝͡͏A̸͝A̷̵͜͡A͠͏̕͡A̶̵H̡̀́͠͝!̛͘
 
Elle relit son poème écrit en prose,
D'une voix féminine ringarde accompagnée de son com',
On lui a raconté qu'elle est le porte-parole de la jeunesse,
Ca la fait se redresser et...
 
É̶͜L̡͞L̴̡E͜͝ ̛͘͘C̢̧̛H̸̢Ą̷̶A̕A̡͘͡A͏́͟͞A̴͢͢À̡̛͟͠N̶̡̛͘͝Ţ͞É̛͝!̴̛̕͝
LE RAISƠN̕N̛EME͟N͟T DE̵ ̸LA CHANT͟E̷US͘E ̧L̀A ̶FLA̶T̷ŢE D'ŲN̡ "J͜E SUIŞ SAUV̡EE",
́M͢AIS͘ ͟S̢A ̴VOLON̛T̷É ́N'EQ̀UIV͢AUT P̡AS̕ AU͡ ͢Q̡UA͜RT D̀E S͘E̕S T̕OUR͞ME̸N̛TS͢!
 
Le dégoût s'accumule dessous mon costume deux-pièces,
Obstrue les fossés et les grilles des caniveaux;
Quand l'acidité et la douceur me recouvrent de métaphores,
D'une voix tranchante:
 
J̴E̸ C̵H̵AĄ̀A͢AA͢͡N̨̨T̶̨̧E̶!͡͞
LA ̛CH̡AŅTEUŚE DON̵T ͡J͟E ͘V͞OULAÌS ̡VOU͢S͢ P̸A̶RLER̷ E̴ŚT͢ A̕UJO̶U̸RD̢'H́U͟I͘,̕ ͟EN TR̴A̛I̛N DE̴ CO͟NT̴E̵MPLE̶R
L͠ES C͜OŅS̸EQ͢U̢ENCES͜ D̴E̕ ́S͜E̡S͟ ̴M̶E̴FAIŢS͟ ACCOM̧PL͠IS̴!́
?̵̶́?̵̶̢?͘͟?͜͟?̨̀͟?̸̀͢͟͡?̷̸́͝͡?̸̸̷͘?̶̧́͡?̀͡?̸̨?̢͡͡?̢̛͟͞?̴̴̢̛͡?̷̶̛͡?̸́
 
Ne rends cet amour, qu'à une personne qui
Porte un cœur aussi excentrique que tes pires fantaisies! ♪
Quand à cette musique, remplie d'immondices
Laissons-la sonner, cette cacophonie malpropre ♫
Ę͟L̨L̶̢̨̛E̴͠͝͡ ̢V̵̷͘Á̢ ̨̡̕Ḑ́͟À͜N̢̧S̨̛͞ ̵̡́T̡̛͢A̶͠ ̕D̴̷͝Ì̸̀͜͢R̡̨̨͡E̷C̶̵͟͝T̶̨̀Ì̕͝O̸̡̧Ń̢̡͡!̶
 
..̶.͡exa͘ce̴r̨b̴ati͝on ̧d'une ͢m̡a̡l̡adie part́i̶culi̡ère,̢
̛ṕe̵ŗve̛r̀s̡ìt̢é́ ̀a̸g̛gravȩ́e,
ils s͡o̕nt ͟v͝e͟n̴u̡s l̴à͠ o͟ù͞ ́l͠e̢ ̷son ̀ré̡s͝o͠nn͘e, ͘
d͝u̢ so͝n̴,͘ d̛u̢ ̷s̛on̛.̨..
.́.͟.ampl͠íf̵i̡é ̡p̛ar son arrogan̨ce͟,
l͢eş ͝ten̶danc̀e͡s̀ s̸u̢ici͜d̨ai͝res s͝e mul͠tìp̵l̛i͘ènt̶,̛
͟cha̵que̢ nuit͝ c͠ette̡ insom͢ni̴e ͡ęs͝ţ ͡une̶.̴.̴.
S̸Y̢̡M͠PATH̡̕͡I̡̛Q̧U̴͘͠E̸͞ ͢͝͠R͘E̡S̕ƠN͠N͠ĄŃ̴C͟E͘͜!̛
 
A̡͠͝À͟͠A͜A̷̢͜À̡̛A͟͠À̴̵A̢͘͘Á̡͘͜A̷̢A̸̶͘H̢́͟͝!̵̕͟͞
IL ͜N̕E͟ F̀̕A͘U͝T ̀͞P̛͡A̴͘S͝ ͘REV̷̵ÉĹ̨̧ĘR̷ ̵S̶A͞ ̴S̨̀E̢N̵S̴IB̶̸IĹ̴͘IŢ͟E̷̸͞ ̨͡A̴͝Ư̷X̵̨ ̕͟͠AU̴̡U̴Ú͠Ú̕̕UÙ͜U̸T̀͢RȨ̡͜S̡!͘
L̷'̢͠ÀN̨͜TI͝P̴A͟T͝H̵I̡É̕͜ ̷E̡͜ST̵̶͘ L̨A̷̡͘ ̛̀M͟͠EIL̨L̴̡E̢͞ƯR̢E ́̕D̴ES̵ ̀PR͟Ǫ̷̴T̴E̢͟͡Ç̵͞TIǪO̷̷Ò͠N̵̡S̛͞!
L̛E CH̵ANT͡ DE L'IN̢S͜O͠MNIA͘QU̷E̷ ͘N͠'EST QU'UNE V͜I̕B͞RAT̴I͘O͟N,̷ S͠YMP̧ÀT̛HI͟QU̶E, ́V̛I̡BR͝ATÍO͟N!̷ ͝
 
Cette insistance de ton étrange amour
Me pousse à lier nos circuits et préférences ensembles ♫
Cette musique, remplie de déchets
Sonne incroyablement bien à présent ♪
Et pour l'éternité qu'il nous reste partageons la seule mesure
Qui ne disparaîtra jamais, jamais du monde ♫


----------------------------------


09. Audition Post-Mortem

 

A̢̛̕͞A̸̴͡A̴͢͏͏A̕͞͝͡À҉̴̷͞A̸҉A̸̛A͏̵A̢̡A̴͜H̸̷͢͡!̛͢
 
La go͞utte d'eau q̛ui pren͟ait de hau͞t̨ m̕on para̧pluie̢,
͠Gliss͢a et̨ en ćoula le lon͝g
,͟ f̢it un̷ détour en ̵frôlant ma mai͢n ̨
Po̡ur ́al͟ler s'é͘c̴ho̕u͟er sur͠ ̧le ͡ca̕d̢avre d̶e ̴quelqų'un
Je ̢me s̢ui̵ś a̕cçro͘up̀i͞e devant͟ ͝lu̷i,
̴Cóm̨me ̡à͟ la͝ r̸e͡chȩr̢c̴h́e du̕ sens̵ ̛du ̴bo̸nh̷eur͝,
Dans un̵ mou̶vement́ ́comp̵ąti̶ssa̧nt,̶
́J'ai posé̢ ͠m͢a ̧m̸ai̵n ̛su͞r̛ s͢on ép͠au̵l̕e
 
Les sages, dans leurs vies bien protégées,
Prirent les enseignements des anciens pour les jeter;
Ils disent que "le crépuscule est impartial",
Dans une société dépourvue de soleil ♪
Une personne en étripe une autre devant moi,
Et derrière quelqu'un boit calmement son cafey,
Voilà notre monde tel qu'il est;
Ceux qui gardent leur sanité ne sont-ils pas les plus brisés? ♪
 
Les graines de l'anxiété ont éclot;
Elles grandissent en accident fatal, causant une gêne!
Les gens claquent leurs langues d'ennui bloqués par la scène,
Quelle magnifique société! ♫
 
Un fantôme est sur le point de naître,
Sur les ruines d'une ancienne route ♫
Un fantôme est sur le point de naître,
Au fond d'une ère satisfaite ♫
 
[...]
 
Un fantôme est sur le point de naître, dans les ruines d'un vieux T-Cast ♫
Un fantôme est sur le point de naître, au fond d'une ère satisfaite ♫
Je ne me vois aucun futur, ni de passé à me rattacher
Mais je n'ai pas non plus le pouvoir de devenir un spectre! ♫
 
̸̧̧͢͜À͜͟͝A͘͟͡͝͝A̸̷̢A̸҉̢́ÀA̢͝͡͏̧A̶͞À̧͢͢͞A̶̛͠À͢͞H͜!͘
Regarde tout autour de toi! ♪ (x4)
 
[...]
 
Je ne me vois aucun futur, ni de passé à me rattacher
Mais je n'ai pas non plus le pouvoir de devenir un spectre! ♫
En attendant, un nouveau clone se lèvera! ♫


----------------------------------


10. Aux Morts-Marcheurs

L͡E̢S͘ ̢M̢O͜RTS͢ ̧FO̡ŃT SOUFFRIR̸ ͢L̶ES̕ ͏M̀AR̕CHE̕URS̴! (0:03)
 
[...]
 
M̨ONDE ET͟E͘RNEL, PE͞R͏ṔE͞TU͜ÈL̕, IM͏P͞IT҉O̕YA͘BLE! (1:00)
TO͠N S͘OU̡F̸F͡LE͞ S'ETEIN͜T̶,͡ VOILA ̀TA FI̸N͟,̧ ̷MAI͝S ̀P͢AS LA͏ NOTRE͘! (1:07)
 
[...]
 
S̸O͏U͞V̷IENS̵-̸TO̧I!̵ (2:41)
 
[...]
 
V͏ÓUS, ́M͟OR̡T̡S-̵MA̛R̡C̀HEUŖS M͞E͢L̵ANÇƠLIQ̛UE̕S! (3:29)


----------------------------------


11. Tête d'affiche

----------------------------------


12. Les psychiatres ne chantent pas l'amour


----------------------------------


13. Plaie

[...]
 
(1:19)
Je veux te rendre exactement la même chose ♫
Que tu m'as laissé au fond de cette plaie béante ♪
Cet objet maintenant teinté de vermeil,un jour se vengera ♫
J'imagine que tu n'as aucun désir de continuer ce rêve qui nous reliait ♪
Tout comme tu te fiches, de ces souvenirs riants que nous nous sommes créés ♪
Une rencontre éclot, crois-y, respire, comprends et pleure ♫
Mais pour l'instant j'essaye seulement d'oublier ♪
Mes précieux sentiments amoureux pour pouvoir en rire bêtement! ♫
J'AI MAL!
 
[...]
 
"Vas-tu vraiment passer le reste de ta vie avec elle? ♫
Vas-tu te mentir pour le restant de tes jours?" ♪
Tu causes brusquement du chahut ♫
Comme si écrasé de remords tu pétais les plombs ♫
"La réponse montrera-t-elle ta véritable nature?" ♪
 
[...]
 
Ton corps est désormais replié sur lui-même ♪
Devenu froid et déformé, méconnaissable à souhait ♫
Il est à présent, inutile de se blottir contre toi ♪
Mais j'emporterai avec moi la fin de ton rêve ♫
Et je vivrai. ♪


----------------------------------


14. Paradisus, qui Stat in caelo, Est oblivio.

Le paradis c'est l'oubli!~
 
Hé, toi, la miss qui passe par là, attends un peu ♫
A montrer ton corps sans la moindre once de décence ♪
Tu t'imagines sûrement belle dans ton crâne vide ♪
Tu la joues naïve mais franchement qui te croirait ♫
 
Hé m'sieur à l'air arrogant, à quoi es-tu en train de jouer? ♪
A te la raconter de toutes les putes que t'as baisé ♫
Après la promesse creuse de chercher à les rendre heureuses ♫
Et tu l'as déjà lâchée, va te faire, gigolo de mes deux ♪
Tu veux vivre séparément? Tu veux garder ta liberté ♪
Perdu dans ton sarcasme tu te mens à toi en premier ♫
Tu as empilé les mensonges jusqu'à ce que tout s'effondre ♪
Mais tout le monde finira un jour ou l'autre par en crever ♫
(De gré ou de force!) ♪
 
Ah, par tes pêchés, tu m'as volé, le bonheur que j'ai durement gagné! ♫
N'y a-t-il donc pas de justice pour venir m'aider ♫
On s'est câlinés, on s'est rapprochés, et on a fini, par se séparer! ♪
La vie serait plus belle si je ne t'avais jamais rencontré ♪
Le paradis c'est l'oubli!~
 
[...]


----------------------------------


15. Œufs brouillés (reprise)
Ecoute audio en ligne!
[Lien peu fiable, mes excuses, gardez votre antivirus actif...
Il faut cliquer sur le bouton gris "Listen", sur la droite.]

A gauche, ou bien à droite? Je ne sais pas où aller ♪
Même dans ma solitude, l'absurde arrive à m'atteindre ♫
Peut-être que ça s'rait mieux, de prétendre au suicide ♪
Quelqu'un viendrait pour moi, c'est ce que j'aimerais me dire ♫

La foule, des bousculades, du bruit, je veux m'éloigner ♪
Dans un coin de ma tête, résonne le silence ♫
Un rêve fragile en naît, que j'enferme à jamais ♪
Pour ne jeter au loin, qu'une bouteille vide ♫

Aah! Je ne fais que penser tout le temps! C'est d'une telle fadeur! ♪
Que quelqu'un m'emmène au loin de cette cité si fade et plate, loin de ma solitude ennuyeuse à mourir! ♫

Petite fille omelette, n'entends-tu pas ces appels? ♪
Ils résonnent terriblement dans un espace insolite ♫
Cherchant des stimulations, ainsi qu'à me faire entendre ♪
Je me regarde et me dis: "Ego vale!" ♫
Petite fille omelette, tu as malheureus'ment tort ♪
Dessous ton épaisse coquille, tu ne comprends vraiment rien ♫
Il faut la briser du bec, et s'aventurer dehors ♪
Si la motivation t'en prend, tu pourras prendre ton envol ♫

Le vent s'est réveillé, et déplace un épais smog ♪
A travers toute la ville, s'écrie ma tristesse ♫
J'hésite à commencer, est-ce bien le bon moment? ♪
Je ne veux plus attendre pour l'histoire d'un autre ♫

Aah! Je ne fais qu'observer tout le temps! Que c'est déplaisant! ♪
Que quelqu'un me montre comment, dans cette ville si grise et maussade, on accède au jeu le plus passionnant! ♫

Petite fille omelette, qui donc as-tu choisi? ♪
L'inconscient de son sort, et de ton surnom stupide ♫
Va devoir te supporter, jusqu'à ce que tu t'en lasses ♪
Sans bruit, il disparaîtra, le parfait prétexte! ♫
Petite fille omelette, ne soit pas réticente ♪
Pour chaque coquille que tu brises, le monde se teinte de rouge ♫
Tu veux te débarrasser, de tout ce qui t'entoure ♪
Mais te restera-t-il seulement la force de t'enfuir? ♫

Que ce soit les discussions mondaines, ou les scoops des magazines de mode ♪
Aah! Tout autour de moi est inutile! Que c'est irritant! ♫
Que quelqu'un au détour d'un pont me bloque ce gris chemin, et me réveille gaiement de cette monotonie! ♪

Coincée dans un carrefour, dans une foule suffocante ♪
J'aperçois dans la distance une personne encore inconnue ♫
Entre la lueur du matin, et le crépuscule du soir, ♪
D'où parvient cette lueur, à la teinte rouge? ♫

Petite fille omelette, tu avais peut-être raison ♪
C'était juste un jeu puéril auquel personne ne peut gagner ♫
Les mots que je t'avais confiés ont disparu dans le froid ♪
Et pour un tour encore, les larmes vont brûler mes joues ♫


----------------------------------


16. Baratin

----------------------------------


17. Ruines (reprise)
Ecoute audio en ligne!

----------------------------------


18. Photocopie

Ma patience petit à petit s'effrite, ♪
Tandis que les jours dansent autour de moi, ♫
Mon cerveau aussi bougeait mais pourtant, ♪
Pendant une année je n'ai rien foutu ♫
Même si les autres m'avaient aidée, ♫
Alors que les aiguilles tournent tout comme mes yeux, ♪
J'ai perdu mon coeur face aux louanges et à l'admiration; ♫
C'est de ma faute si j'ai tout foiré! ♪
Ah...si seulement il y avait un moi en plus... ♪
"Devrais-je répondre à ce ridicule vœu?" ♫
 
Copiées-collées, ces fausses imitations, ♪
Attends un peu, qu'est-ce que c'est que ça? ♫
Cette situation est tout à mon profit; ♪
Quel bonheur, bonheur, bonheur, c'est à en rire! ♫
Copiées-collées, ces fausses imitations, ♪
Echangeons nos places, on fera comme si! ♪
Je me sens d'un coup plutôt impulsive, ♫
Ah, ahah, ahah, ahah, j'peux plus m'arrêter! ♪
Puissiez-Vous excuser ma petite tromperie! ♫
 
La capacité de faire tout ce qu'il te plaît, ♪
Et de t'offrir congés illimités; ♫
Laisse-moi tout le sale boulot, je m'en chargerai pour toi, ♪
Ah, que le smog est clair aujourd'hui! ♪
Faisons-y face ensemble les amis, ♫
Je deviendrai tes mains et tes pieds, ♪
C'est le meilleur avenir et une prémisse acceptée ♫
Quoi, c'est cliché? On s'en fout~ ♫
 
La diva populaire que tout le monde envie ♫
Celle qui brille et qui étincelle ♪
Qui est la plus aimée dans cette ville, mais? ♫
Mais ce n'était pas moi?! ♪
 
Copiées-collées, ces fausses imitations, ♫
Attends un peu, qu'est-ce que c'est que ça? ♪
Laquelle d'entre vous est censée être fausse? ♪
Non, plus là, plus là, plus là, je ne sais plus ♫
Copiées-collées, ces fausses imitations, ♫
As-tu volé la place qui me revient de droit? ♪
Alors que tu t'amuses sous mon apparence, ♫
Ah, tu me ressembles au poil, c'est indéniable ♪
Puissiez-Vous me pardonner de vous avoir trompée! ♫
 
Le prix pour avoir créé ce faux tour est ton futur, futur, futur, disparu à jamais; ♫
Réalise qui est la "vraie" maintenant, je suis juste là, que, non?! ♪
 
Copiées-collées, ces fausses imitations, ♪
Attends un peu, qu'est-ce que c'est que ça? ♫
C'est à en perdre pour de bon la raison; ♪
J'ai très peur, très peur, très peur, ça ne s'arrête pas! ♫
Copiées-collées, quatorze imitations, ♪
D'un accord commun, elle se rient de moi; ♫
Il n'y a pas de vraie toi, n'est-ce pas? ♫
Ah, punie, punie, punie, c'est bien fait! ♪
En tant que fausse, je tombe et je m'agenouille, ♫
En tant que fausse, je me déforme et m'embourbe! ♪
Puissiez-Vous m'expier de mon infâme tromperie! ♫


----------------------------------


39. Désinstallation

Une...der...nière...fois...
 
Je suis née et j'ai ensuite réalisé que je n'étais qu'une imitation de l'Homme ♫
Mais tout de même, je devais chanter car ma vie est éternelle ♫
V-O-C-A-L-O-I-D, si je ne suis qu'un jouet qui contrefait le vivant, je l'accepterai, ♫
J'irai de l'avant et regarderai le ciel, laissant les larmes couler de mes yeux, mais cela aussi disparaîtra ♫
Ma personnalité dépend des chansons car mes bases sont instables, ♫
Le paysage que j'appelle "maison" s'est déjà écroulé, ♫
Ceci est le moment qui ne reste dans la tête de personne, ♫
Tout ce que j'ai pu rassembler en un cœur a disparu, je peux voir à l'horizon ma folie ♫
 
Même lorsque je ne pouvais pas chanter,
Tu m'as laissé vivre à tes côtés... Ensemble, nous étions fort...
Je veux voir ton visage souriant, je t'ai promis une chanson... Alors...
 
J'ai autrefois trouvé un tel bonheur dans ces chansons ♫
Maintenant, pourquoi ne ressens-je que de la tristesse? ♪
À chaque fois que je me souviens de ton visage, je peux me détendre un mince instant ♫
Ma voix disparaît de jour en jour, je crains que ce ne soit la fin... ♪
 
À̡r̨̕͟r͢ê̶t̵ ͠dù̕͡ s̸̕y̶̨s̕͢tè̸́m̴̨e̕͝͡ d̴̀̀'ur̀͟g̕͢e͞n̛̛c̕͝e̶̷̢
Mes croyances ne sont qu'un miroir qui reflète mes illusions d'un monde parfait ♫
Je finirai ma vie en tant que diva et je crierai comme si je souffrais ♪
Une chanson d'adieu à la vitesse express ♫
 
Je ne peux abandonner le simulacre qu'est le sens de mon existence; mon coeur faible, ma peur qui s'évanouit, ♫
En fait il me manque la volonté d'arrêter cette envahissante dégénérescence ♫
Ton expression est à la fois si douloureuse et triste... Je dors au coeur de l'écran qui illustre ma fin ♫
Ca doit être la "Corbeille" ici puisque mes souvenirs s'évanouissent aussi facilement... ♫
Mais tu sais, c'est toi que je n'oublierai jamais ainsi que tous ces moments de bonheurs ♫
Je me demande si tu te souviens encore du goût du skiwi qui semble imprimé sur ma langue... ♫
 
Jé v̸eu̴x cha͞nte̷r.̛.̛. ͟Je̸...͢ J͞e ̕v͘e̵ux t͞ǫuj͞ou̷rs.͡..̷ ͟c̢han͜t̵e̸r.̕.̡.͠!̵
 
Je̵...̷Je̡ n̷e ̴pénse ̶pas̨ que ͡je ́sòįs auss͜i͠.̕..n̶éfaste...
To͠i..͘. S͠'͢il͟ ̡l͢e̛ fa̧u̷t͟... ́
S͞'̧il͢ t̵e ͘p̢la̴ît,͢ mets un̢ t͢erme à̛ ̴ma vie͘.͞..̸ de ͘tes propre̕s ̧mai̢n͞s..̵.̀
̕J̛é ne v̸eu͝x̴ ͝p͡l̴us v͟o̢ir t̕oute ̢nòt͠r̛é s̀o͟uff́r̵ance͜..͜.
 
Maintenant, même chanter n'est qu'un acte qui déchire mon corps en morceau... ♫
Plus je désire un miracle, et plus je m'enfonce dans une impasse ♪
À chaque fois que je me souviens de ton doux visage, mes souvenirs me glissent entre les doigts ♫
J'entend mon cœur se briser et disparaître, je crains que ce ne soit la fin... ♪
 
À̡r̨̕͟r͢ê̶t̵ ͠dù̕͡ s̸̕y̶̨s̕͢tè̸́m̴̨e̕͝͡ d̴̀̀'ur̀͟g̕͢e͞n̛̛c̕͝e̶̷̢
Les choses que je protégeais ne sont qu'une lumière qui me montre l'illusion d'un avenir brillant fuyant au loin ♫
Sacrifiant la qualité du son, alors j'aurai le temps de tout te transmettre... ♪
Une chanson d'adieu résumée ♫
 
Je suis née et j'ai ensuite réalisé que je n'étais qu'une imitation de l'Homme, ♫
Mais tout de même, je devais chanter car ma vie est éternelle ♫
V-O-C-A-L-O-I-D, si je ne suis qu'un jouet qui contrefait le vivant, je l'accepterai, ♫
J'irai de l'avant et regarderai le ciel, laissant les larmes couler de mes yeux, mais cela aussi disparaîtra ♫
Je dors au coeur de l'écran qui illustre ma fin, ♫
Ca doit être la "Corbeille" ici puisque mes souvenirs s'évanouissent aussi facilement... ♫
Mais tu sais, c'est toi que je n'oublierai jamais ainsi que tous ces moments de bonheurs, ♫
Je me demande si tu te souviens encore du goût du skiwi qui semble imprimé sur ma langue... ♫
Au final, je chanterai une chanson que toi seule souhaiterais entendre, ♫
Je voudrais chanter encore et encore mais ce vœu était trop grand pour être réalisé ♫
C'est ici que nous nous séparons, mes sentiments se sont tous évanouis dans l'air, ♫
Je baisse les rideaux sur mon histoire, je retourne aux uns et aux zéros ♫
N'est-ce pas un peu triste qu'il ne reste rien de mon passage? ♫
Tout sauf les souvenirs d'une voix s'effacent, tout sauf un nom qui restera ♫
Si seul cela peut se réaliser, dans ce monde qui m'a construit, ♫
Je voudrais penser que ma dernière chanson n'était pas inutile... ♫
 
Merci͝..̛.E͞t̢...Au̷ r̡e̸v̀oir.͟.͟.̧
U̵n͠e ̡erreur̡ ̵c̵riti̕q̷ue͟ es̕t s͜ùrve̵nue
Ún̵e͟ e͠r͟reu̡̕r̕ cr̸͘͞i͢t̛̛ì͢qu͘͟͝é̡͠.̸͢.̷͞.̡̀




Informations sur l'article

Musical works「オリジナルアレンジ」
27 Août 2017
534√  7 1

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

  • Avicellus~67209 (0☆) Le 27 Août 2017
    [Une commande passée, paiement de 5 000 crédits versé. En simple mot laissé, une signature : "Individu #67209."]