Recherche

EDC de None

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par None

Cacher

Lookup (Non référencé)

So hit me like a man and love me like a woman

Un sourire radieux illuminant une bouille étincelante aux yeux brillants de gourmandise et de malice. Une petite femme forte et indépendante avec des idées bien à elle. Intentionnée et soucieuse du monde qui l'entoure, elle dégage une sorte de confiance douce et bienveillante. Le regard trahissant une certaine perversion impudique et assumée.
------------------
result('none');
------------------
Avez vous déjà vu cette androïde ?
------------------

ℕ𝕠𝕥 𝕪𝕠𝕦𝕣 𝔹𝕒𝕣𝕓𝕚𝕖 𝕘𝕚𝕣𝕝, 𝕀'𝕞 𝕝𝕚𝕧𝕚𝕟' 𝕚𝕟 𝕞𝕪 𝕠𝕨𝕟 𝕨𝕠𝕣𝕝𝕕
𝕀 𝕒𝕚𝕟'𝕥 𝕡𝕝𝕒𝕤𝕥𝕚𝕔, 𝕔𝕒𝕝𝕝 𝕞𝕖 𝕔𝕝𝕒𝕤𝕤𝕚𝕔
Un maintien altier et sportif, la créature dégager un charme naturel très féminin bien que parfois rude voir garçonne. Vous n'aurez aucun mal à remarquer un tas de détails la rendant terriblement envoûtante et organique. Que ce soient ses courbes, ses hanches larges ou la cambrure de son dos, fine et envieuse, elle inspire une femme forte et athlétique. Elle correspond à un profil en bonne santé et active, avec juste ce qu'il faut d'embonpoint. Sa poitrine n'est pas opulente et se contente d'un agréable volume quelque peu en poire. Elle garde une démarche sur la pointe des pieds, roulant légèrement le bassin et se déplaçant avec grâce et de grand sourire ainsi qu'un regard espiègle de biche curieuse emplis d'une assurance sans faille voir mordante.
•••
Une chaleur irradiante
La gynoïde irradie en continue d'une douce émanation thermique approchant les 40°, chose essentielle dans l'obscurité glaciale de la cité. Cette chaleur est issue d'un réacteur miniaturisé à l'emplacement d'un cœur humain, mais ne battant pas. Afin d'évacuer ce bouillonnement en excédent dans les circuits, il existe tout un système d'aération et d'hydraulique. Le premier extrait en permanence une grosse quantité d'air de l'intérieur vers l'extérieur comme pour une respiration classique. Pour le second, il s'agit de dégorger une petite quantités de gaz et d'eau par des ports conçus à cet effet. Cet émanation peu dépassé, les 60 °C, il est donc conseillé de faire attention. Les aérations discrètes se trouvent au niveau des épaules et dans la nuque.
•••
Un derme unique
L'armature de la synthétique est couvert d'une peau semblable à un polymère de plastique fragile et malléable. Cette carnation artificielle ne dispose d'aucune mémoire de forme ainsi, elle possède une grande élasticité des tissus bien que celle-ci soit limitée à un étirement de six centimètres. Ce cuir souple se caractérise par plusieurs matériaux selon les parties du corps couvertes. L'enveloppe semble également posséder des orifices permettant à de la vapeur de surchauffe ainsi qu'à quelques produits chimiques volatiles dans l'air de s'échapper (elle expulse l'alcool, la fumée ou encore certaines drogues de cette façon.) . Les emplacements les plus chauds ou sensibles eux disposent d'un épiderme permissif laissant s'exfiltrer un composé proche de l'huile quand elle se refroidit.
•••
Une effluve singulière
La bestiole émet un exquis parfum de sucre tiède et de métal. Cette senteur se dégage directement des zones les plus permissives de son derme ainsi que de ses orifices d'aérations et englobe tout l'espace autour d'elle. L'effluve est suffisamment puissant pour être ressenti par toutes les races entre un mètre et trente centimètres. Vous vous rendrez bien vite compte que ses fragrances portent un cocktail chimique précis et insidieux. Sans doute par l'existence d'un module de synthèse. Les plus débrouillards trouverons sans doute une corrélation entre ses émotions et le parfum qu'elle dégage.
•••
Princesse RGB
Toute synthétique, ses yeux brillent d'une lueur qui n'as rien de biologique. Elle possède un cerclage de diode permettant d'afficher de petits dessins ainsi que toutes les couleurs imaginables. Les plus observateurs découvrirons rapidement que comme pour le parfum ou le bruit de moteur qui émane d'elle, la couleur de ses led évoluent en fonction de ses humeurs ou fonctions. D'autres petites lumières existent également au niveau des articulations, du dos, de la nuque ou encore des hanches. Certaines d'états, d'autres décoratives ou simplement indicatives.

Informations sur l'article

[HRP] Mirror
15 Octobre 2021
365√  7 0

Partager l'article

◊ Commentaires

Aucun commentaire