Recherche

EDC de Miranda

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Miranda

Cacher

Un soir de peine plus tard.

La jeune humaine traversait les rues, épuisée et lasse. Elle jeta un œil vers le ciel qui se couvrait. Accélérant le pas vers un gratte-ciel de la haute ville, prenant le soin de ne pas se faire remarquer, les mains enfoncées dans son trench abimé. Elle entra dans le bâtiment après avoir regardé une dernière fois la rue derrière elle. La femme prit l'ascenseur, monta au quarante deuxième et s’avança dans l'appartement à moitié ravagé sur que personne ne viendrait la chercher ici.
Machinalement, elle marcha jusqu'au lit laissant son trench tomber au sol, s'assit dessus à genoux et contempla la ville dans cette heure sombre qu'est la vingtième, laissant sa tête tomber contre la baie vitrée, sa main venant coller sa paume dessus.

C'était le regard vide qu'elle fixa la ville, sa respiration se faisant de plus en plus saccadée tandis que son souffle venait embuer la vitre froide. Rapidement sa gorge se noua et les larmes lui montèrent aux yeux. Elle était pourtant incapable de pleurer.
Sa vie était devenue morne, sans importance, elle était tout simplement à bout des déceptions qu'elle s’infligeait à elle même.
Frappant son crâne contre la vitre qui ne voulait pas céder, ses joues furent parcourues de gouttelettes d'eau, la douleur lui avait permis de pleurer... pleurer pour se libérer.
Elle releva la tête, essuyant la buée d'un mouvement de son avant bras pour regarder son reflet meurtri au travers de la vitre. Il ne ressemblait à rien, comme elle, comme sa vie. Cela devait changer. Son poing frappa sur la fenêtre, la faisant légèrement trembler, son image se déforma quelques instants avant qu'elle ne réapparaisse de nouveau nettement.
Elle recommença fixant la réaction de la vitre face à ses coups, son reflet se brouillait puis redevenait clair. La baie étant incassable, elle pouvait flancher mais ne cassait jamais, la jeune femme était fascinée par cet étrange effet.
L'humaine se mit à parler seule, peut être le contre coup du choc sur la tête :
Faiblissante...mais incassable....revenant à son état normal après un choc...

Devenir une vitre : froide, dure et solide. C'était la solution. Se refléter vraiment et pas se cacher derrière une glace, plier mais ne jamais casser, c'était sa volonté, son but.
Elle s'approcha de la vitre, déposant un baiser sur son reflet comme si elle le remerciait d'avoir enfin trouver ce qu'elle cherchait. Miranda redressa et sortit de la pièce laissant son manteau au sol, changée...

Informations sur l'article

Désillusion ou réalité.
27 Août 2012
1464√  10 6

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires