Recherche

EDC de Lily

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Lily

Cacher

Le Conte des Deux Lily

Le Conte des deux Lily


Il était une fois, dans la charmante ville de DreadCast, une jeune vautour du nom de Lily. Lily avait les cheveux blonds, pleins de nœuds parce qu'elle ne se coiffait jamais, de grands yeux gris pleins de malice et un nez en trompette surmonté d'une paire de lunettes roses car c'était sa couleur préférée.

Lily était heureuse, mais vivait avec la conviction profonde qu'il lui manquait quelque chose pour mener une existence complète. Une partie d'elle était là, l'attendant quelque part dans les vastes rues du secteur Marran, et il fallait qu'elle la retrouve ! Aussi, elle se lança dans cette quête abstraite, car Lily n'était pas du genre à renoncer et surtout pas à faire dans la demi-mesure.

Un beau jour ensmogué, où, pour une fois ! il ne pleuvait pas, la jeune fille, guidée seulement par son instinct et son appétence pour le houblon se dirigea vers un troquet réputé de son quartier. Lorsqu'elle posa sa main sur la poignée de porte, et Hujan seul sait combien ce contact a duré longtemps car Lily ne sait jamais s'il faut pousser ou tirer, l’atmosphère changea. La blonde frissonna en ressentant une certaine exacerbation des sens. Mais peut-être était-ce là seulement l'appel de la rebiche, s'est-elle dit, ignorant alors ce tohu-bohu intérieur.

Une fois à l'intérieur, ce phénomène n'allait qu'en s'aggravant ! Plus Lily s'approchait du comptoir, plus elle était en alerte, comme guidée par une force surnaturelle. Encore une fois, elle ne se douta de rien, et consulta brièvement la matrice à la recherche d'un médecin-addictologue à consulter de toute urgence avant de commander une pinte, on ne se refait pas.

Les verres s'enchaînaient, ne calmant en rien cette sensation nouvelle qui se mélangeait de façon hétérogène à l'ivresse, sensation, elle, heureusement bien connue (mais ô grand jamais maîtrisée) pour l'oisillon. Sauf que, tout à coup, elle se mit à entendre son prénom sans que l'on s'adresse à elle. Lily dût donc prendre sa sobriété à deux mains (parce que du courage, ça, elle en a déjà !), et faire preuve de clairvoyance pour analyser cette bien étrange situation. Enfin, elle mit un terme à ce méli-mélo nominal, puisqu'on lui avait toujours dit que Thallys ne donnait jamais deux fois le même prénom ! Pour en avoir les cœurs nets, la jeune fille se rapprocha d'une autre jeune fille, semblable à elle en tout point, au point d'ailleurs où elle répondait au même prénom qu'elle ! A mesure que la distance entre elles s'amenuisait, ses cœurs battaient de plus en plus vite, et les étranges ressentis revinrent, mais pour ne pas changer, Lily mit ça sur le compte de l'alcool : elle avait encore trop bu, et il fallait bien admettre qu'elle ne marchait plus très droit.

« - Mais toi aussi, tu t'appelles Lily ?! demanda-t-elle, interrompant de fait sa conversation parce qu'il est vrai que, comme beaucoup de ses comparses aviaires, Lily n'est pas très au fait des conventions sociales. Heureusement pour elle, son interlocutrice n'en tînt pas compte.
- Eh bien oui ! Toi aussi ?! » Répondit l'autre Lily, stupéfaite. Vrai que c'était une coïncidence exceptionnelle, aussi, tous les clients du bar se retournèrent pour assister à cet échange.


L'autre Lily ressemblait beaucoup à notre Lily, sauf qu'elle ne buvait pas d'alcool et que ses cheveux rappelait la couleur du pelage des écureuils, si tant est que ceux-ci ne se soient pas roulés dans la terre. De fil en aiguille, elles échangèrent sur cette énergie mystico-magique qui circulait à toute vitesse dans leurs veines, et ne voulurent plus se quitter. L'autre Lily avait pour nom complet Lily-Rose, ce qui confirma leur théorie : tout cela était écrit car, comme écrit au début de l'histoire, le rose est la couleur préférée de la plumée. Tout de suite, elles décidèrent de s'installer ensemble dans une grande maison conçue par la mère de Lily-Rose, où vivaient déjà, en parfaite harmonie, plusieurs charmantes personnes.

Quand deux personnes sont très amoureuses, elles se marient et adoptent parfois le premier Nemo Intra à savoir aligner deux mots de vernaculaire qui court sous leurs yeux, sûrement attendris par cette maîtrise précoce de notre langue et par la tenue d'éveil que la pluie a collé à leur peau. Mais Lily-tout-court et Lily-Rose n'étaient pas amoureuses, elles le savaient car Lily-tout-court lui présenta un jour un très bel homme dont, elle le lui confia, elle était éprise. Mais quel pouvait alors être ce lien si mystérieux qui les unissait l'une à l'autre ? C'était une très vaste question, et Lily-blonde tâchait d'y réfléchir parfois jusqu'à très tard le soir, mais elle finissait toujours par s'endormir. Lily-rousse devait aussi beaucoup y réfléchir, parce qu'elle ne faisait que dormir !

L'illumination leur vînt un soir, où, il est vrai qu'après réflexion, le smog était plus épais qu'à l'accoutumée. A moins que ce ne soit la fumée qui émanait de ces fameuses cigarettes magiques, qui avaient pour réputation de vous ouvrir l'esprit. Qui sait ? Alors qu'elles étaient assises sur un des canapés d'un mastroquet du Sud de leur cité, occupées à regarder une échauffourée digne du plus détonnant des holo-films d'action, sirotant lait et sucre liquide à foison (car Lily-à-plumes était temporairement tenue à la sobriété), elles se mirent d'accord, scellant ce lien intangible au yeux de la loi du Secteur. Après avoir déposé leur pécule (heureusement pour elles, quand on aime, on ne compte pas!) au greffe de Marran, elles purent enfin officialiser leur sororité, dont elles n'ont jamais douté. Si aujourd'hui il est pérennisé au sein du registre d'Etat-Civil, nul doute qu'elles partagent ensemble bien plus que deux patronymes.

Alors, Lily choisit de rajouter Rose à son état-civil car c'était, depuis toujours et à jamais, sa couleur préférée et l'occasion de se targuer d'avoir réellement le même prénom, tandis que Lily-Rose était déjà devenue blonde par le fruit du hasard de ses pulsions capillaires. Enfin, elles vécurent ensemble et firent beaucoup d'heureux, car elles ne cessaient de raconter leur histoire, pour insuffler aux gens sur leur chemin de ne jamais baisser les bras.

Spoiler (Afficher)

Par Lily-Rose ❤

Spoiler (Afficher)
Merci à celui et à celle qui, via leur pion, m'ont apporté quelques corrections. Et pis merci à Lily-Rose, fatalement, t'es trop ma muse bebew ❤ Si cet article (et le chef d'oeuvre plus haut !!!) est purement RP et aisément trouvable sur l'espace matriciel de Lily, la section commentaire restera HRP. Gros bisous !

Informations sur l'article

a-MAZE-ing !
21 Mars 2020
204√  16 9

Partager l'article

◊ Commentaires

  • Bishop (246☆) Le 21 Mars 2020
    First ! ❤
  • Lily (16☆) Le 21 Mars 2020
    Premier commentaire sur mon premier article EDC, quel honneuuuuur vous me faîtes monsieur ! ❤
  • Lily-Rose (0☆) Le 21 Mars 2020
    Je suis l'émotion pfiou. ❤️ Déjà, tu sais ce que j'en pense c'est bg, trop adorable.
    Mdrrr ça a mis le dessin du pauvre, et ma dignité on en fait quoi ! Jtm aussi ❤
    Longue vie aux Lily’s !
  • Lily (16☆) Le 22 Mars 2020
    C'est toi la bg, et puis digni-quoi ? Connais pas ! Gloire aux Lily's et à leur domination prochaine ! ❤
  • Izaline (1☆) Le 22 Mars 2020
    j'ignorais qu'Izaline avais une Jumelle
  • Nick (323☆) Le 22 Mars 2020
    J'aime beaucoup trop les contes pour ne pas aimer celui-ci.
  • Paloma (3☆) Le 23 Mars 2020
    C'est chou!
  • Lily (16☆) Le 24 Mars 2020
    Izaline, il est toujours de temps de rename en Izalilyne et rejoindre la team !
    Nick et Palo' : 💖💖💖
  • BB_24 (154☆) Le 29 Mars 2020
    Elle est belle, elle est drôle, elle est bonne, elle est conne.. oups, non, ça va pas ici. On reprend ! Elle est belle, elle est drôle, elle est bonne, je demande un L ! Je demande un I ! Je demande un L ! Je demande un Y ! LILY !
    Y en a pour deux !