Recherche

EDC de Laetitia~35211

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Laetitia~35211

Cacher

Peur sur la ville... (Non référencé)

.

The Road - Main theme
.
.
Lentement, la ville se préparait à s’endormir, comme épuisée par ce smog urbain fétide. Dreadcast suintait le jour et soufflait la nuit ces gaz toxiques accumulés et, pour rester d’aplomb dans cette ville de névrosés, il fallait être rudement résistant.
Mais c’est aussi le cycle des criminels, ceux qui jouent sur la corde sensible de la peur, et sortent pour accomplir leurs méprisables besognes.
Celui que tout le monde avait sur le bord des lèvres et qui faisait le plus parler de lui par ses innombrables actions explosives, se prénommait 911nypd, parrain de l’ordre noir, appelé « le boucher » par les flics de cette ville au sang chaud et au meurtre froid. 911nypd faisait partie de ces criminels calculateurs qui ruinaient la réputation de la ville et effrayaient la population.
Très vite, son agressivité et sa ténacité sont très vite remarquées. Au fil des ans, entre jeux, drogues, tortures et assassinats… L’ancien des Sri apprend le métier de criminel avec un don inné pour le chaos.
D’autres auraient pu l’appeler « La mort » parce que cet homme était capable de tout comme disaient ses rares intimes encore vivants.
Avec lui, fini le bricolage, que de l’organisation d’horloger, de la cohésion dans un seul élan et un seul maître à bord, lui.
Ce soir là, le boucher avait un rendez vous qu’il présumait galant… une histoire d’amour qui finirait comme toutes les histoires d’amour. C'est-à-dire, mal.
Il attendait une femme, et pas n’importe laquelle. Monsieur le boucher avait jeté son dévolu sur une femme mariée et respectée.
Et pour l’attirer à lui, il avait accepté les exigences de la dame. Il était déterminé à ne pas la laisser s’échapper.
Le temps était à l’orage, elle se précipita sous la pluie battante, se faufilant dans les ruelles sombres, faisant claquer ses pas sur le pavé. Arrivée à destination, elle contempla longuement la façade glauque de l’immeuble, levant les yeux sur la porte imposante tout en serrant fort son sac contre elle. Il lui faut entrer, elle le sait mais ses pieds ne font aucun mouvement dans ce sens... puis elle se décide enfin.
Elle n’avait pas d’autre choix que d’avancer dans l’étroit couloir, la main crispée sur son sac, s’enfonçant de plus en plus profondément dans un marasme de regrets, de honte et d’angoisse. Elle frissonna dans l’air vespéral.
La voici donc, poussant la porte, elle s’avance hésitante, apeurée… sentant au fond d’elle-même qu’il ne faut en aucun cas ouvrir cette porte.
Elle resta prostrée un long moment dans l’encadrement, silencieuse, observant l’homme qui lui faisait face. Il était assis sur une chaise les mains dans le dos et… nu comme un ver, comme elle l’avait exigé.
Le sifflement du vent aigu nettoya brutalement son esprit. Son cœur semblait vouloir remonter dans sa gorge. Elle le dévisageait, à la recherche du moindre signe suspect. La gorge de la jeune femme se noua d’avantage.
Elle se garda bien de lui montrer ses émotions, et il ne savait pas encore que la belle lui réservait une surprise qu’il n’oublierait jamais. Bien plus froide que ses crimes.
.
.
.
L’incrédulité le disputant à la fascination, il gardait le silence, incapable d’articuler un seul mot.
Il ne s’était même pas rendu compte qu’il la dévisageait sans vergogne avant qu’il ne croise son regard. Submergé par des émotions violentes, il frémissait sous la torpeur tout en étant empreint de désir.
Elle le fixa d’un œil torve. Les yeux flamboyant de colère...
.
.
.


.
.
.
Une succession de bip se fait entendre, l’instabilité matricielle de plus en plus présente, une vidéo se matérialise sous vos yeux… sans doute émanant du côté d’un ordre obscur.
.
Spoiler (Afficher)
Laetitia entre lentement, s'avance.. observant aux alentours
Laetitia longe le premier couloir sur la gauche et pousse la porte
911nypd est assis, entièrement nu, une simple serviette sur son entre jambe
911nypd inspire doucement en la voyant, vraisemblablement mal à l'aise
Laetitia balaie la pièce du regard et pose ses yeux sur lui
Laetitia: Bonsoir... et merci d'avoir respecté mes conditions
911nypd: .... je n'ai qu'une parole
911nypd: je me serai bien levé... mais
911nypd regarde la simple serviette
Laetitia s'avance doucement vers lui et passe dans son dos
Laetitia prend les 2 verres et la bouteille, tend le bras pour les poser sur la table
Laetitia lance 1 dé de 100 et fait 45
911nypd inspire doucement, regardant le siege vide en face de lui
Laetitia fait sonner un cliqueti en retenant son souffle
Laetitia place les menottes d'un geste précis
911nypd fronce légèrement, ne pouvant qu'entendre quelques bruits
Laetitia lance 1 dé de 100 et fait 33
Laetitia n'est décidément pas discrète ce soir
911nypd serre ses poings en évidence sur la table
Laetitia fait tomber son sac à ses pieds (les mains de 911 sont menottées..)
911nypd regarde ses menottes
911nypd: Je... vous fais si peur madame ?
Laetitia se baisse pour fouiller dans son sac et en sort de quoi attacher ses pieds
Laetitia: Je prends des précautions et je suis à vous..
911nypd inspire doucement
Laetitia vient sur le cotés pour lui lier les pieds
911nypd lance 1 dé de 100 et fait 49
911nypd semble apprécier le jeu vu que la serviette cachant son entre jambe semble bosselée
911nypd soupire doucement, essayant de se controler
Laetitia (menottées dans son dos même puisque Laeti lui a retiré les 2 verres et la bouteille... c'était une condition^^)
Laetitia vient se placer sur le côté et esquisse un sourire
911nypd est donc menotté dans son dos, pardonnez mon erreur
911nypd la regarde
Laetitia (Vi^^)
911nypd: Beaucoup de gens aimeraient me voir ainsi...
Laetitia: Je vous prie de me pardonnez... vous aurez le plaisir de me voir vous occuper de vous
911nypd tire doucement sur les menottes, les sentant se resserrer sur sa peau
911nypd: .... serrées en plus hein
Laetitia prend la bouteille dans les mains et verse le liquide dans les 2 verres
911nypd avale sa salive Comment cela... vous occuper de moi ?
Laetitia lève les yeux sur lui Vous vouliez boire un verre en ma compagnie non ?
Laetitia: Et... le regarde un instant Sans vos mains, cela me parait indispensable
911nypd fronce doucement
911nypd: en votre compagnie.... pas en étant votre prisonnier
Laetitia fait quelques pas et prend une chaise qu’elle installe le dossier vers lui
Laetitia pose ses mains sur la chaise et s’y assoit, le regard plongé dans le sien
911nypd fixe son regard, essayant de cligner le moins possible
Laetitia lui caresse la joue, presque douce, sa tête penchée sur le coté
911nypd: Vous êtes donc ce genre de femmes...
Laetitia s‘ébroue un peu, secouant ses cheveux d‘un noir de jais qui mettaient en valeur ses lèvres d‘un rouge exquis
911nypd fait apparaitre un petit rictus moqueur
Laetitia: De quelle femme parlez vous ?
911nypd: ... qui va me pousser jusqu'à mes limites pour disparaitre sans un mot
911nypd lance 1 dé de 100 et fait 61
911nypd semble assez discret pour estomper le relief de la serviette entre ses jambes
Laetitia attrape un verre et le lui présente en souriant Une gorgée ?
911nypd ouvre légèrement ses lèvres pour embrasser le rebord du verre
Laetitia lance 1 dé de 100 et fait 44
Laetitia s'approche doucement de lui et lui offre quelques gorgées... qui tombent un peu en dehors de sa bouche aussi
Laetitia ouvre de grands yeux et repose le verre immédiatement sur la table
911nypd continue à fixer son regard tout en savourant le liquide
Laetitia est tentée de prendre la serviette sur..
911nypd sent quelques goutes couler le long de son torse
911nypd avale doucement, tout en la regardant, provoquant légèrement
Laetitia se ravise et attrape un mouchoir dans son sac
Laetitia: Pardon...
Laetitia essuie délicatement les quelques gouttes
911nypd semble apprécier le tissu sur sa peau
911nypd: ... les accidents arrivent
Laetitia attrape le deuxième verre pour boire quelques gorgées à son tour
911nypd: ... je m'attendais... à un verre un peu plus traditionnel
Laetitia: Quand le verre sera moins rempli, cela sera plus facile
911nypd: Il faut toujours vider un petit peu avant.... oui
Laetitia: Si vous parlez de ma bouche.. je pense qu'il vaut mieux oublier
911nypd la regarde boire
Laetitia repose son verre
911nypd regarde ses lèvres rouges
911nypd: Je ne vous aurais jamais fait de mal vous savez....
Laetitia: Pourquoi aurais je ce privilège ?
Laetitia: Vous avez toujours aimer cela...
911nypd: ...parce que je vous le dis
911nypd: vous ne pouvez avoir meilleure assurance...
Laetitia grimace
Laetitia: Vous continuez vos actions, n'est ce pas ?
911nypd avale doucement sa salive
911nypd: Vous savez très bien pour qui je travaille....
911nypd: ...n'écoutez pas les horreurs des bars
911nypd: et... si vous êtes là... c'est bien parce que vous aimez jouer avec le feu
Laetitia se lève d'un coup et éjecte la chaise d’un coup de pied, se place dans son dos et vient lui murmurer
Laetitia: Par la manière douce... Ou par la manière forte...
911nypd semble surpris, plissant les yeux en écoutant le vacarme
911nypd: je....
911nypd se tait, en la sentant derriere lui
Laetitia fait quelques pas tournant autour de lui tel un vautour autour de sa prochaine charogne avant le festin...
911nypd: .... que.... faites vous ?
Laetitia: Je ne vais pas prendre le temps de tenter la manière douce avec vous
Laetitia: Mais en compensation vous aurez l’insigne honneur de goûter à la meilleure des manières fortes de cet Empire...
911nypd inspire de plus en plus fort
Laetitia lui murmure sans lui laisser le temps de parler
Laetitia: N’ouvrez la bouche que pour hurler ou avouer, sinon ce sera encore pire
911nypd s'appreter à dire un mot et se laisse surprendre
911nypd ferme doucement sa bouche, son coeur commençant à battre plus rapidement
911nypd remue doucement ses mains dans son dos
911nypd: ...Que ? ! !
Laetitia fait à nouveau quelques pas, se baissant pour attraper son sac
911nypd la regarde, ne pouvant s'empecher de regarder ses courbes
Laetitia se retourne vers lui, s’approchant tout en dissimulant un petit objet
911nypd inspire rapidement
911nypd lance 1 dé de 100 et fait 68
911nypd remarque qu'elle cache quelque chose, son coeur battant la chamade
Laetitia: Vous parler, vous complimenter... mais savez vous ce que je ressens ?
Laetitia: ... lorsque j'apprends que l'ordre noir continue...
Laetitia: Et ne vous cachez pas derrière l'autorité, vos actes restent et perdurent
911nypd avale sa salive, la regardant
Laetitia ouvre la main à ce moment là, révélant un petit objet fort insolite...
911nypd fixe son regard sur sa main à ce moment là
Laetitia .... un large manche terminé par une aiguille dont l’extrémité était une sorte de crochet
911nypd se remue sur la chaise
911nypd: Arretez ...!
Laetitia s'approche de lui
911nypd remue sur sa chaise
Laetitia fait glisser l'objet le long de sa joue sans un mot
911nypd serre ses dents en sentant la chose
Laetitia pose la pointe contre sa peau, la faisant lentement descendre de son épaule vers son torse nu
911nypd tourne son regard vers elle, la regardant
911nypd: .... vous ne pouvez pas...
Laetitia s’arrête à un endroit bien précis et dit d’un ton glacial qui tranche avec celui qu’elle employait au début
Laetitia: Si je plantais cette aiguille crochetée à cet endroit très précis vous péririez presque immédiatement...
911nypd: ...mais vous ne souhaitez pas faire cela madame...
Laetitia: Je pourrais remonter de quelques centimètres et là je ne ferais que provoquer une blessure tout à fait bénigne mais très douloureuse
911nypd respire rapidement
Laetitia le fixe dans les yeux
911nypd: .... pourquoi ? .... un simple verre
Laetitia: Alors... que ressentez vous ?
911nypd: .... aucun plaisir
911nypd la fixe
Laetitia s’assoit sur le rebord de la table et le fixe, un rictus mêlant tristesse et amertume sur les lèvres
911nypd descend son regard avant de le remonter doucement, de ses talons, jambes jusqu'à ses yeux
Laetitia: C'est ce que vous infligez aux autres pourtant...
911nypd: .... aux hostis... à ceux qui viendront vous tuer dans votre sommeil si je ne le fais pas avant
Laetitia attrape le verre de 911 et vient s'installer sur ses genoux
911nypd la regarde
911nypd: ... vous vous rappelez Gecko..... celui qui vous a tué....
911nypd: j'ai été le seul... à l'avoir... le jour d'après ... et cette nuit aussi
Laetitia l'aide à avaler une nouvelle gorgée
Laetitia essuie les quelques gouttes
911nypd passe sa langue sur ses lèvres doucement
911nypd lance 1 dé de 100 et fait 44
911nypd semble assez maladroit pour cacher ses émotions du bas ventre
Laetitia s'écarte un peu en observant la serviette
Laetitia: Vous voyez que cela vous excite..
Laetitia: Vous aimez infliger de la souffrance et même en recevoir
911nypd mord l'intérieur de sa lèvre en l'écoutant
Laetitia plisse des yeux et soupire
911nypd: ....arrêtez votre petit jeu
Laetitia: Oui, vous avez raison... je vais rentrer
Laetitia se lève
911nypd la regarde
911nypd: ....vous etes ce genre de femmes alors finalement ?
Laetitia le regarde De?
911nypd: De ne jamais aller jusqu'au bout des choses...
911nypd: Vous n'êtes pas si différente au final... vous prenez du plaisir en me soumettant
Laetitia regarde la bouteille sur la table
Laetitia: Il était question d'un verre, pas d'autre chose
911nypd: C'est ainsi que vous buvez des verres alors ?
911nypd: je ne vous ai jamais vu faire cela au bar
Laetitia: Avec vous seulement
Laetitia: Je ne vous ai jamais vu au bar
911nypd: moi... je vous vois là bas... madame
911nypd: dommage que vous ne vouliez pas jouer alors...
Laetitia: Jouer ? Mais à quoi... secoue la tête
911nypd la regarde
Laetitia: Je suis incapable de vous faire mal
911nypd: ... un jeu qui mêlera tension, secret, et même plaisir peut etre
911nypd: ... de la même manière que je suis incappable de lever ma main sur vous
Laetitia regarde l'objet qu'elle tient encore dans la main, et cligne des yeux
911nypd: ....laissez moi pimenter un peu votre vie
Laetitia secoue la tête
911nypd la regarde
911nypd: vous n'avez rien à perdre...
Laetitia: Je ne peux pas... et...
911nypd: ....chuuuuu....chuut
Laetitia ouvre la bouche mais se ravise
911nypd: ... vous pouvez faire ce que vous souhaitez.... vous etes surement la seule à pouvoir me mettre ainsi à vos pieds
911nypd: ... et je suis sur que je vous intrigue
Laetitia: Non...
911nypd la regarde doucement
Laetitia: Je voudrais seulement... se tait
911nypd: Continuez..... finissez
Laetitia se penche pour prendre son sac, y jette l'objet et vient lui retirer les menottes
911nypd: ou voulez vous vraiment que je vous mette dans cette catégorie de femmes... dont je vous parlais
Laetitia: Mettez moi ou vous voulez... cela m'est égal. Je ne suis pas importante..
911nypd: .... vous .... l'êtes .... à mes yeux
911nypd baisse légèrement la tete comme pour cacher une faiblesse
Laetitia range rapidement les menottes et avance vers la sortie
911nypd: Madame ?
911nypd la regarde
911nypd passe sa main sur son poignet
Laetitia: Dormez bien...
911nypd: .... quand vous reverrai je ?
Laetitia: Je ne sais pas
Laetitia le regarde la mine contrariée après avoir lu un message
911nypd: ...restez un peu plus longtemps
Laetitia: Ce n'est pas possible
911nypd: ... arrêtez avec cela... les murs n'ont pas d'oreilles
Laetitia: Ne résistez pas surtout... et restez sincère
911nypd: De ?
911nypd: ... je le suis avec vous
Laetitia baisse les yeux un instant Passez une très belle nuit
911nypd tend sa main comme pour la retenir
911nypd: ...attendez
911nypd: ... je peux m'approcher ?
Laetitia: Il faudra l'être avec d'autre aussi, je suis désolée
911nypd la regarde, ne comprenant pas tout
911nypd se relève doucement, tenant la serviette
Laetitia tourne des talons et disparait rapidement
.
.
Spoiler (Afficher)
Retour sur un évènement passé, un article qui devait sortir depuis bien longtemps.
Grand merci au vilain...
.
.

Informations sur l'article

Envolée de mots
27 Mai 2017
889√  15 9

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires