Recherche

EDC de Hornstein~50693

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Hornstein~50693

Cacher

Acte 1: Rencontre Sanglante

Note: Ce fait se déroule au sein de l'habitation de Amaranthe.
Vous n'êtes pas censé savoir que cet évènement a eu lieu, à moins qu'on vous l'ai raconté IG.
C'est le soir, où plutôt la nuit. Je marche d'un pas décidé dans les rues de l'Imperium en direction d'un lieu qui m'est familier, tout comme la personne qui y réside. Cette personne est l'une des seules pour qui je n'ai pas cette haine transcendante. Il n'y que elle, Amaranthe, et Descole pour qui je ressens ce sentiment qui se nomme, selon les gens de cette cité, amitié.
Je suis arrivé devant l'entrée et je regarde le batiment d'un air sérieux, puis j'entre de manière furtive a l'intérieur de celui-ci. J'entre le digi qui m'est loin d'être inconnu et la porte s'ouvre. J'entre d'un pas léger et furtif, ferme délicatement la porte puis avance avec la discrétion bien connue des kobolds. Je me place derrière elle tout en assurant une distance de quelques mètres. Je la trouve avachie dans son canapé, la tête en arrière et les yeux fermés, écoutant un peu de musique. C'était parfait pour me camoufler d'avantage. Malgré cela, elle entend un léger bruit qui lui fait tourner la tête vers l'entrée. Elle ne me voit pas, c'est la où je remarque que notre furtivité légendaire est à la hauteur de sa réputation.
Elle entend un nouveau bruit, cette fois-ci c'était volontaire. Elle se lève, inspecte la pièce puis se rassied, ses sens probablement en alerte.
C'est à se moment que je décidais de réellement débuter ce pourquoi je suis venu.
Je charge mon revolver calibre .32 en accentuant volontairement le cliquetis métallique de l'arme. Je pointe le viseur en direction de son visage, puis appuie sur la détente. La balle passe à coté de sa tête et se loge dans le mur face à elle comme je le voulais.
A cet instant, elle plonge au sol, alarmée. Je profite de ce moment pour tirer au niveau des lampes. Suite à cela, la pièce devint plus sombre, bien assez pour ne plus me «cacher», c'est ce que je souhaitais.
En rabaissant mon visage vers celle que j'attaquais, je la vis en train d'envoyer un message. Je tirais donc sur son com. Juste après cela, je la vis se recroqueviller sur elle même.
Je m'approche donc lentement vers elle, tire de nouveau, mais cette fois-ci sur son épaule gauche.
Un large sourire se dessina sur mon visage lors ce que je vis la peur se dessiner sur le sien. Je me délectais de cela. J'ai ce pourquoi je suis venu. Elle voit, elle ressent ce que ça fait d'être victime de cette chose… de cette soif… tout comme je l'ai été par le passé. Maintenant nous sommes pareil, nous sommes identiques et nous deux réunis, nous formerons un duo Infernal.
Je m'adressa à elle de manière à ce quelle ne reconnaisse pas ma voix et lui dit d'un ton autoritaire: "Debout." Étrangement, elle obéit. Je dirigeai ensuite mon arme vers un de ses flancs puis décochai un nouveau tire. Je la vit s'effondrer sur le canapé qui était dos à elle dans un cri de douleur.
Je me rapprochai de ma cible, posai une main sur son visage et planta mes griffes sur sa tête, l'empêchant de bouger. Tout en la tenant fermement d'une main, je posai de l'autre le canon de l'arme encore chaud sur sa tempe. A cet instant elle me posa ces questions les larmes aux yeux… je dirais même en pleurant.
"Qui êtes-vous? Pourquoi faites-vous ça?"
Je me penchai sur elle et lui murmurai du même ton sérieux et dramatique que l'ordre que je lui avais donné précédemment:
«Mon nom importe peu. Quant à pourquoi je fais ça, la réponse est simple:
Je suis comme toi, je ressens les même choses que toi, je le fais pour les même raisons que toi. Maintenant adieu.»

J'appuyai sur la détente, sachant pertinemment que mon arme était vide. En bon acteur, je fis la personne étonné et poussas un juron. Mon but n'était pas de la tuer.
Je rechargeai mon arme, resserrant mon étreinte. Comme je l'avais pensé, je dirais même mieux que je ne pouvais l'imaginer, son instinct mêlé à sa soif de sang lui donna la force de prendre discrètement un kanuf dans sa poche et de me le planter dans la cuisse. Je tombai donc à la renverse suite à son attaque.
Sous le coup, je criai, mais je tachai d'exagérer un peu ce hurlement pour lui faire croire que j'avais plus mal que ce qu'il en était réellement.
Elle profita de son action pour fuir.
Quand à moi, tout en la laissant partir, je retirai le kanuf de ma jambe, le mis dans une de mes poches, me relevai, et sorti en boitant tout en appuyant sur ma blessure.
Une fois sorti je me dirigeai du mieux que je pouvais vers l'appartement de Descole. Il n'était pas présent chez lui.
Une fois arrivé, je soignai ma blessure et mis un bandage du mieux que je le pus. Je le serrais du mieux que je pouvais. J'en profitai ensuite pour me changer et enfiler la seule tenue que j'avais, c'est à dire ma tenue de sport. Après cela, je nettoyai son kanuf que je mis dans ma poche dans le but de lui rendre ultérieurement.
Après tout cela, je me reposa un instant dans le canapé en repensant à ce qui venait de se passer.
«Je l'ai fait. Elle sais ce que ça fait désormais...d'être la victime de cette chose. Il fallait qu'elle le sache, ça pourrait lui être utile pour l'avenir avec tous les évènements qui se préparent.»
A ce moment précis, je me lève sans hésitation, le regard déterminé, en direction de la sortie.
«Maintenant, allons voir comment elle va.»
Spoiler (Afficher)
Une autre version de cette histoire est disponible [art=http://www.dreadcast.net/EDC/Amaranthe/Article=17514]ici.[/art]

Informations sur l'article

Les jeux du chat et du reptile
18 Août 2015
566√  5 3

Partager l'article

◊ Commentaires

  • Barheim (16☆) Le 18 Août 2015
    Mah, en tant que joueur j'ai eu un gros doute, mais mon elfe est un peu plus con, et voit le mal autre part en ce moment! ^^
    *
  • Domitien (157☆) Le 19 Août 2015
    :'( Cette idée de duo infernal ne m'enchante guère.
  • Amaranthe (110☆) Le 19 Août 2015
    Un trio alors? Plus on est de fous, plus on rit!