Recherche

EDC de Hex~70350

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Hex~70350

Cacher

[diurnus hex] I - Premiers pas maladroits

1 2 1 2 2 0 1 8
Tout au début, les pensées dans mon esprit s'emmêlèrent dans un chaos indéfinissable. Je vivais certaines de mes premières expériences sans la moindre possibilité de pouvoir les définir tandis qu’au contraire et dans le même temps, mon esprit était harcelé de mots et de concepts dont j’ignorais totalement la nature, incapable de pouvoir leur associer une image précise. Plus exactement, par exemple, je remuais instinctivement ma carcasse vers l’avant sans réussir à définir que j’étais simplement en train de marcher, ou bien j’avais la nette connaissance des mots “écureuil”, “deck” ou “violet” sans pourtant n’avoir jamais vu l’animal, l’appareil ou la couleur.

Quand je suis sorti dans les rues du SECTEUR UN pour la première fois, je me suis vu pris au piège dans une glace et j’en suis resté immobile pendant plusieurs secondes d’angoisse interminables avant de comprendre que ce n’était que mon propre reflet que me renvoyait la porte d’entrée. C’est avec ce même genre de reflet que plusieurs minutes plus tard, j’ai pu constater de ma démarche, lourde et maladroite, que je jugeais moi-même de ridicule sans avoir la capacité de la rectifier malgré la conscience que j’en avais.
Alors que je déambulais -maladroitement- dans les rues, que je prenais enfin correctement conscience de ce qui m’entourait et que je commençais à pouvoir associer les mots et les images, je me suis mis à regarder les rares autres êtres vivants qui étaient présents sur mon chemin. Je me figeais quand j’arrivais à leur niveau, sans rien dire, ni faire. Simplement, je les observais, attentif à leurs expressions et leurs gestes, détaillant leurs réactions et leur langage, dans l’entreprise peut-être de me trouver un modèle sur lequel me calquer. Néanmoins, la plupart m’ignorèrent, alors je ne tardais pas à reprendre ma route de mes premiers pas maladroits.
La première fois qu’on me posa une question, j’avais la réponse correctement visualisée dans mon esprit. Pourtant, l’effort de prononcer les mots furent plus épuisant et déchirant que lorsque j’ai dû me lever plus tôt et marcher de mon propre chef vers la sortie. Le ton n’y était pas, ma voix était basse et grave, tandis que les mots eux-même semblaient s’étrangler dans ma gorge, luttant pour en sortir et parvenir audiblement aux oreilles des mes interlocuteurs. C’était encore si chaotique à ce moment-là dans ma tête que je ne me souviens même plus de leur nom, ou même à quoi ils ressemblaient.
Mais bientôt, j’allais apprendre à me repérer dans la ville, avoir mon premier travail, découvrir ce qui allait devenir mon quartier et me confronter à mes premières connaissances à travers mes premières vraies interactions sociales. Tout du moins avec tout autant de maladresses.
H E X

Informations sur l'article

Diurnus Hex
13 Décembre 2018
707√  14 7

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires