Recherche

EDC de Gabrielle~40160

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Gabrielle~40160

Cacher

Gabrielle ou le début de la fin?

Spoiler (Afficher)
HRP:
Bien entendu cet article est inconnu de vos personnages, vous ne pouvez l'utiliser IG toussa toussa. Seul les participants ou proches de Gabrielle savent ce qu'il se passe et/ou qu'il s'est passé. Merci à vous ^^

Gabrielle avait entrepris d’écrire quelques lignes durant les soirs de fatigue, avant que le sommeil l’emporte, comme une sorte de récit fait en plusieurs fois, comme si la Gynoïde sentait que quelque chose de grave allait se passer…
J’étais revenue de mon séjour en cryo il y a plusieurs années déjà.
Pause choisi et réfléchi qui avait fait suite à un enchaînement de situation qui m’avait presque fait rejeter ma Rebellie chérie. Cette pause intemporel fut coupé par la programmation des cuves, la mienne et celle de ma femme Maxine, la seule personne pour qui je ferais n’importe quoi.
Les journées reprennent doucement leur court, en douceur, le réveil est quand même compliqué, à croire que le froid a gelé mes circuits, j’suis presque tout le temps fatiguée, je tiens pas la distance… Comme disent certains en se moquant, c’est l'âge Gaby, t’as plus 20 ans ma vieille!
J’travail à gauche à droite, je glane en ST, dans les rues, lire et se renseigner pour savoir ce qu’il s’est passé prend franchement du temps en fait! Ah voilà, si ça se trouve, c’est ça qui me fatigue!
Gabrielle coupa son récit en souriant, laissant cet écrit dans un coin de sa matrice personnel un moment avant de reprendre...
Moué... beaucoup de choses n’ont pas vraiment changé en fait, si ce n’est ce besoin d’énergie qui se faisait vraiment de plus en plus pressant. Ah et aussi le fait que je ne reconnaisse plus grand monde… sauf deux ou trois tête que je me serais bien passé… mais bon, faut faire avec ce que le secteur nous refourgue.
Il y a eu des expéditions et des truc d’organiser pour tâcher de comprendre où partait notre énergie et comment en avoir plus… j’ai pu participer à certaines recherches et expéditions, ça m’a redonné un coup de fouet ouhhhhh! Allez on se remet en selle!
Ah putain j’ai envie de refaire du DreadBall, faut que je m’occupe de relancer ça tiens!
La gynoïde coupa son deck pour se jeter la tête baissé dans ses projets.



Elle repris plusieurs mois plus tard
Bon en fait j’ai du remettre mes petits plans à plus tard… hummfff ça m’a fait un peu chier au début mais c’était pour la bonne cause. Draexia avait besoin d’un coup de main au CM n’ayant plus de LR, j’me suis portée volontaire et Maxine m’a suivi pour m’épauler.
J’ai bien aimé en fait, j’ai prévenu de suite que cheffe de guerre c’est pas mon truc, mais que former les jeunes ça je savais faire.
J’ai fait de mon mieux pour former le peu de jeunes qui s’intéresse au côté militaire, une poigné est resté fidèle et j’avoue que rien que ça j’en suis contente, peut être même fière.
J’avais en vu de céder la place de LR à ce jeune Yorkax plein de vie et d’avenir, et après discussion, il a repris les rennes du CM et j’en suis bien ravie.
Pour être franche, il était temps que je prenne du repos, et que je laisse enfin la place. Je fatigue de plus en plus, je l’ai pas dit à ma femme, mais je perd mes cheveux… et… je suis pas sur que ce soit la vieillesse, nan.
J’arrive pas à tenir éveillée plus de 2h par jour, c’est compliqué, c’est presque douloureux…
J’ai des petites douleurs à la tête, mais je dis rien, j’ai pas envie de l’inquiéter. Elle l’est déjà assez.
Le récit reprend plus loin...
Max s’est rendu compte qu’un truc cloche chez moi, ça m'ennuie, j’avais l’impression qu’elle s’ennuyait avec moi maintenant que je suis devenu faible et plus bonne à grand chose… mais non, elle s’inquiète pour moi et ça me tue, je déteste être dans un état de faiblesse et je crois devenir un poids pour ma femme.
Le récit s’arrête ici… L’androïde n’a pas plus écrire plus, la fatigue la prenant de plus en plus, la chute de cheveux ne peut plus se cacher, elle a perdu aussi l’usage de ses jambes. Un poids elle l’est devenu, mais rien n’y fait, elle en veut pas abandonner sa femme, sa vie… Leur vie.
Son humaine lui avait fait tout une batterie de test et scanner avant qu’elle se dégénère doucement.
La partie non organique implanté dans son cerveau, en haut de la nuque, en bas du cerveaux… le tronc qui commande son squelette, son corps tout entier… il est usé, rongé, et il gangrène la partie organique, ça va empirer...
Maxine a prévu une opération, une lueure d’espoir. Korky lui a proposé d’ouvrire le crâne de Gabrielle et de regarder s’il peut remplacer la partie mecha de la gynoïde.
Après avoir ouvert, examiner, réfléchit et remué des oreilles un nombre incalculable de fois… il referma avec l’aide du docteur Clarke.
C’était sans verdict, au moment où il retirerait la mecha, la gynoïde mourrait, la réparer était impossible du fait de l’ampleur des dégâts… il ne restait qu’une solution. Demander au réceptionniste du CDC s’il était possible et envisageable une solution autre, comme de transférer sa puce dans un clone de rechange de façon temporaire.
Au réveille de Gabrielle, son état était au plus bas… la paralysie avait attaqué son bras droit, ses sens, elle ne voyait plus, ne pouvait plus parlait… il fallait faire vite, la gangrène avançait encore et encore et bientôt attendrait les fonction vitale du clone de Gabrielle.
Ils se rendirent quelques jours plus tard, et purent discuter avec le vieux pervers du CDC. Il leur donna une réponse favorable : lui envoyer le clone défectueux, l’équipe du CDC s’occuperait du transfert et de remettre en état le clone gynoïde afin de pouvoir leur restituer une fois la mech du corps changé et en parfait état de marche.
Mais… combien de temps cela prendrait il?
Sur ce point, il n’y eu pas de réponse.
Maxine retourna près de sa femme, les caresses, les larmes, l’amour était toujours là, mais le corps ne suivait plus. L’humaine pris le temps de dire au revoir à sa femme et finit dans la nuit, dans le sommeil de Gabrielle, par lui faire une injection létal de morphine, mettant fin au souffle de sa gynoïde sans douleur. Le corps s’évapora comme à chaque cuve et le CDC pu commencer son oeuvre...

Informations sur l'article

Ghell
18 Octobre 2017
743√  8 0

Partager l'article

Personnages cités

Dans la même categorie

◊ Commentaires

Aucun commentaire