Recherche

EDC de Full

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Full

Cacher

Full the origine.

Monsieur Full Tarvitz né Humain naturel en ville il y a fort longtemps, dans une lointaine.. , est ce qu'on appelle un malchanceux.
Effectivement, n'ayant pas la chance d’être un clone comme tout le monde, il eu ce qu'on peu tristement deviner comme une enfance difficile. Souvent malade, frêle, le teint pale, il en a chié sévère. Arrivé a maturité a l'age de 18 ans civique, il se fait agresser dans la rue, une balle lui effleurant la joue gauche s'infecte en pleine épidémie de faucheur. N'ayant pas un système immunitaire correct, il fait penser ses blessures par une outrilienne.
Le temps passe, la blessure prends une forme étrange et s’étend sur son profil. Full est atteint de folie suite a une fièvre constante et fait son premier clone a cette période, ruinant a jamais son code génétique.
L'infection stagne, sous la peau de Full, la laissant "invisible" au néophyte.
Le temps passe, il est atteint de dédoublement de personnalité la fievre n'aidant pas. La peau se meurt petit a petit.. Et l'humain traine ceci pendant plusieurs années.. 78 ans.
Étrangement, il n'en meurt pas, est ce son système immunitaire, qui après avoir en avoir chié tout le long de sa jeunesse, lutte depuis tout ce temps ?
Peu avant la fin de l'ancienne ville, il décide de consulter un vaudou. Cet personne le drogue et applique des remèdes suspicieux pour vaincre le démon, lui administrant ni plus ni moins que des antibiotiques, chose rare pour une personne lambda. Cela stop l'infection ainsi que la fièvre, Full clone par derrière laissant un ravage sans retour sur sa tronche.
La météorite tomba, et c'est ainsi que l'humain Full Tarvitz sortie de cuve avec une gueule de travers contrairement aux nombreux autre Nemo Intra. Parfois, elle lui gratte un peu cette cicatrice, mais il ne sait pas vraiment pourquoi..

Informations sur l'article

Background
04 Novembre 2012
1085√  1 0

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

Aucun commentaire