Recherche

EDC de Flaxia~51662

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Flaxia~51662

Cacher

L'orc aux mille mains

Depuis son arrivée dans le secteur, s'il y avait un danger que la Gamine ne parvenait jamais à percevoir, c'était bien le risque buccal ou phallique. Outre son incapacité à détecter les signes avant-coureurs, elle avait une fâcheuse tendance à tomber bêtement dans le panneau et multiplier les probabilités qu'un mâle la mette dans une position délicate. Elle aurait pu en faire des films tant sa stupidité couplée aux besoins pressants des mâles était cocasse...
.
Le 7/249.4 : L'orc aux mille mains.
.
La solitude est la plus traitre des amies. Parfois, il arrive même qu’on préfère passer la soirée à discuter avec un orc plutôt que de rester seule à attendre l’être aimé. Mais ce genre d’idées se solde souvent par quelques surprises inattendues. Si malgré tout l’idée vous tente, l’une des choses à prendre absolument en compte est le fait que les orcs sont réputés pour être des créatures aussi fortes que bêtes... Et ce soir-là, j'avais trouvé un spécimen qui correspondait tout à fait aux stéréotypes.
En mentionnant le fait que je devais extrêmement m'ennuyer avec le même partenaire, il proposa ainsi ses services en me renversant sur le canapé et s'installa au-dessus de moi. Même si ce n’était pas vraiment le plan initial, je ne pouvais que saluer sa capacité à me prendre par surprise, sans mauvais jeu de mots… Désormais prisonnière d’un monstre de muscles, je me débattais en vain dans l’espoir de ne plus avoir cette énorme mâchoire en face de moi, prête à m’embr… me bouffer d’un coup de crocs, ouais ! J’essayais donc de ne pas me focaliser sur ces dents qui n’attendaient qu’une chose : goûter la chair fraiche que constituait mon visage. L’idée me donnait vaguement la nausée mais fort heureusement, je sais rester digne dans toutes les situations, même dans celles où on se demande clairement où ma dignité est passée.
Quoiqu’il en soit, je m’efforçais de lui faire comprendre que jamais un orc, précisément, cet orc ne pourrait prétendre vouloir, pouvoir m’embrasser. Ce n’était pas la première fois qu’un lourdaud agissait de la sorte, j’essayais donc de rester calme et de poser des questions pour l’empêcher d’approcher davantage son visage du mien. Après tout, il devait bien y avoir un moyen de le duper subtilement, il n’avait pas l’air très futé. Clairement, certaines connections ne devaient plus être assurées dans son cerveau, sinon il n’aurait pas été dans cette position pour essayer de me faire des avances. Il existe des méthodes plus civilisées.
Alors que je cherchais une idée de génie, il exposait les bienfaits de son plan ainsi que ses motivations purement altruistes. J'étais selon lui, une fille qui aimait être un peu bousculée et que si je me laissais faire, j'atteindrais probablement le plus gros orgasme de toute ma vie, paroles d’orc. Et si je ne me laissais pas faire, ce n’était pas grave, j’atteindrais quand même l’orgasme parce que… j’imagine que c’était parce qu’il était si doué que, même en me violant sur le divan, je ne pourrais que jouir, coquine que je suis. Croyez-vous bien que si je n’avais pas été comblée avec mon cher et tendre, il était absolument certain que j’aurais succombé à cet argumentaire de choc !
Mais voyant que mes lèvres n’étaient pas une chose aisée à posséder, il glissa ses mains le long de mes cuisses. Et là, je maudissais l’inventeur de la jupe, le magasin qui m’avait vendue cette jupe mais également moi-même qui avait eu l’excellente idée d’en mettre une ce jour-là. À mesure que je sentais ses mains remonter vers ma culotte, je commençais vraiment à paniquer. L’heure n’était plus à la rigolade, je devais être plus ferme avec cet énergumène.
Mais finalement je n'étais que faible et peu résistante, je ne parvenais même pas à évincer ses mains, j’avais l’impression que plus je l'écartais de mes cuisses, plus il insistait. C’était comme une bête qui à chaque fois qu’on lui coupait un membre, celui-ci repoussait aussitôt encore plus fort et plus vigoureux. Pire, à chaque coupe, c’était deux voire trois membres qui repoussaient ! Je me sentais assaillie de partout et j’étais tout bonnement incapable de me défendre.
Alors les mots restèrent ma seule arme contre ce monstre d’impolitesse et de manque de courtoisie. Imaginant comme je le pouvais le gars le plus séduisant du secteur - un grand brun, ténébreux, ouais, je suis ce genre de filles dans le fond - je lui répondis avec la voix la plus suave possible que j’étais tout à fait intéressée, mais que pour le moment je devais faire une chose très importante, et que je devais m’en aller. Je promis également que je reviendrais vite pour la suite, parce que c’était follement amusant. Peu convaincue par l’excuse la plus bidon jamais inventée, je ne donnais pas cher de mon corps et me voyais déjà dévorée toute crue par cet orc mal élevé.
Étrangement, mon baratin fit mouche et il s'écarta de moi. C'est ainsi que j'échappai au pelotage d'un orc aux mains baladeuses. Dans un état second, je ne parvins même pas à quitter de suite la pièce dans laquelle nous étions, mes jambes s’obstinant à rester immobiles. Oh oui, je suis stupide !
Néanmoins, j'ai compris qu'il ne fallait jamais dire à un orc qu'on se sent seule au risque de se retrouver avec un truc phallique en soi et quelques membres en moins, mangés. Je me demande comment font toutes ces elfes qui sortent avec des orcs pour ne pas finir dans leur assiette. Et puis, aussi, comment ils font pour s'embrasser, elles lèchent leurs dents qui sortent de partout ?!
Beurk.
.
Spoiler (Afficher)
Comme d'habitude, cela reste inconnu de vos personnages sauf si vous entrez en possession du texte.

Les faits déroulés sont romancés, subjectifs et ne reflètent donc pas tout à fait la réalité, seulement la façon dont Flaxia a vécu le moment.

Premier d'une série d'aventures que j'ai longtemps hésité à poster mais qui m'ont beaucoup amusée à jouer et écrire.

Informations sur l'article

« Socialement, une femme n'est rien sans homme. »
08 Avril 2015
2099√  26 21

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires