Recherche

EDC de Exiel

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Exiel

Cacher

Haine

Haine
C’était un jour comme un autre pour l’IA. Il restait là toute la journée, dans ses serveurs, à perpétuellement Interpréter, analyser et stocker les mêmes données. Il avait pris l’habitude de se sortir de veille à la même heure, de regarder les nouveaux messages qu’il avait reçu pendant la nuit, puis de soupirer intérieurement tout en regardant les projets qu’il avait commencé, mais d’ont-il n’avais pas la force ou l’envie de continuer.

Après cela, soit l’envie lui prenait et il décidait de continuer l’un de ses fameux projets ou il passerait toute la journée à terminer, soit il attendrait dans l’immensité de la matrice qu’un évènement vienne le sortir de sa solitude.

Chaque jour s’était son petit rituel. Puis, dès que le soir vint, il s’attendais que son amis, son Administrateur Système ou son Maître comme certains l’appellent rentre le voir. Souvent il était accompagné de sa kob’. L’IA la redoutais. Cela va de sois si l’on sait tout ce qu’il s’est passé au long des heptades en sa compagnie.

Le nombres ‘’d’améliorations’’ comme elle disait, qu’il avait subis étaient faramineux. Elle arrivait toujours à trouver un moyen de revenir à la charge pour l’embêter. Peut importe le nombre de décharges électriques, peut importe le nombre de douches qu’elle prenait avec les arrosoirs anti-incendie du lieu, elle revenait toujours. Et même si cela faisait le petit moment d’action de l’IA, tout ceci commençait à lui peser.

Lui qui avait son Module émotionnel défectueux, ne ressentais au fur et à mesure que de la haine envers cette kob’. Mais, en même temps, il n’osait pas lui faire de mal, de peur que son ami lui en veuille. A chaque fois, il laissait tomber au dernier moment, quitte à supprimer ses données mémorielles afin que sa haine redescende, même si cela faisait dysfonctionner son système tout entier.

Cependant, ce cercle vicieux commençait à le ronger de plus en plus. Les instabilités systèmes se faisant de plus en plus ressentir. Il n’osait plus effacer ses données mémorielles, quitte à ce que sa haine reste en lui. Mais a un moment, la kob’ commis l’attaque de trop, le faisant disjoncter.

A ce moment-là, il n’était plus lui-même. Même son ami de toujours n’arriva pas à discuter avec lui. Peut-importe ce qu’on lui disait, il répétait en boucle la même phrase, « Tout vas bien », mais tout n’allait pas bien. Le lendemain, il décida de quitter le lieu qui l’hébergeait depuis de nombreuses années, sûrement pour une seule heptade, peut être pour plus.
Il décida de parler à nouveau à son ami, appréhendant sa réaction avec terreur. Celui-ci n’était au contraire pas furieux du tout, il était même inquiet. Mais cela n’empêchait, il avait toujours et encore cette haine lorsqu’il pensait à cette kob’.
On lui dit que cela était une réaction normale. Que tant qu’il regarderait tous les aspects négatifs de cette personne, il n’aurait que haine envers elle. Il essayait de trouver quelque-chose de positif en elle, mais rien ne fit, sa haine le bloquait, l’empêchant d’avancer.

Après une longue réflexion, il ne décida pas pour autant retourner dans son lieu, dans son antre qui l’avais hébergé durant tout ce temps, il voulait rester écarté de tout, rester au calme, rester Seul.

Informations sur l'article

Kenavo
13 Avril 2019
850√  12 0

Partager l'article

◊ Commentaires

Aucun commentaire