Recherche

EDC de Exa

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Exa

Cacher

Chasse

Spoiler (Afficher)
Article inconnu de vos personnages, et blablabla

L'elfe à peau sombre sort d'un bâtiment, en Haute Ville, morose, pensive, abaissant la visière de sa casquette, cachant ses yeux argentés percés de minces fentes noires du regard des autres. Les autres... Elle lâche un grognement énervé, ses instincts se battant contre sa raison, cette entrevue impromptue remuant ses pensées. Elle pense aux années passées, aux être qu'elle a perdu, à ceux qui ont jalonnés son chemin, arrivant au bout de celui-ci.

Elle pense, encore et encore. Elle. Cette personne sortie du fond de ses pensées les plus noires, datant d'une époque révolue, où elle avait choisie d'être. Elle grogne, encore, pensant avoir brisée toutes les chaînes qui l'entravaient, s’apercevant que d'autres les ont remplacé, que d'autres ont refait surfaces, liens dont elle se croyait libérée. Elle pense, à tout ce qui l'attend, à tout ce qu'elle devra accomplir.

Elle avance d'un pas rapide, arpentant les rues de la ville sans but, perdue dans ses songes. Elle revoit les images, son passé qui resurgit, qui l'assaille, la tiraille. Ce qu'elle a accompli, aux côté de cette personne immaculée, presque fantomatique, qu'elle n'a plus comme guide ni comme garde-fou contre les ténèbres. Elle entre dans un immeuble, en parcourant le couloir avant d'entrer dans sa tanière, la contemplant.

On lui avait dit de ne pas revoir cette personne, que c'était dangereux, qu'elle l'était tout autant sinon plus, qu'elle le regretterait. Mais elle l'a fait, sans autre choix possible que d'affronter son passé redevenu présent, et son futur redevenir néant. Ce qu'elle avait tant chérie, l'ayant trouvé, elle l'avait perdu, de nouveau. Comme à l'époque où elle n'était rien, rien d'autre qu'un numéro, qu'un jouet, qu'une poupée sans voie ni choix.

Alleria, sa créatrice, sa geôlière, celle qui la tenait entre ses mains était de retour. Convoquée, elle n'avait eu d'autre choix que d'y aller, d'accepter ce qu'elle était. Alleria, une femme redoutable, combattante, politicienne. Alleria, femme qu'elle respecte et hait en même temps. Alleria, la plus grosse chaîne qui l'entrave et l'entraverait.

Elle ressort de son antre, de longues heures plus tard, se perdant dans la nuit, fuyant autant la lueur blafarde de l'éclairage des rues que le regard des autres, ou même le sien se reflétant sur les rares vitrines du quartier. Elle prend son communicateur, consultant ses messages en absence, n'en répondant qu'à un nombre avant de lire le dernier, le plus lourd de conséquence, s'arettant dans la ruelle, posant son regard las et fatigué dessus avant de pianoter rapidement l'envoyant.

Je suis désolée. Je l'ai vu.


Elle reprend ensuite son chemin, revêtant de nouveau son masque impassible, le regard dur et déterminé, la démarche souple et fuyante, se mouvant dans les ombres. Elle se dirige vers son but, commençant sa mission, l'esprit pensant à son autre tâche.

Sa Chasse a commencé.


Informations sur l'article

Articles HRP
18 Juin 2012
1519√  8 1

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires