Recherche

EDC de Etlios~30353

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Etlios~30353

Cacher

Le périple des steak épisode I : La menace Fantôme

Le périple des steak épisode I : La menace Fantôme
Encore un soir, la nuit du 7/246.3, 20ème cycle. Mon com se met à vibrer… je le prends un peu soucieux, sans doute encore des menaces, allez savoir ce que j’allais prendre dans la face une fois encore. J’ouvrai alors les yeux en grand, et il en faut pour qu’un vieux nain fasse une gueule comme ça… Une personne me demandait pour un million de crédits la quantité équivalente de steak... une simple blague, me diriez-vous… Oui jusqu’à ce que le fameux lezard se pointe et me donne le million cash. Ainsi commença le périple des steaks.
****
Jour 1 : Pas le choix je devais honorer le contrat, mais comment et qui pourrait trouver autant de steak sans poser trop de question ? il me fallait du skiwi et vite ! Un puis deux et au final une dizaine de verres, le cerveau était clair… Ou plutôt plus embrumé qu’au début, satané skiwi !!!
Mais il fallait quand même préparer la livraison. je sortait alors ma chère calculette
« Alors, pour avoir pour cette somme autant steak ça nous ferait environ 66.666 steak pour une masse totale d’environ 20 tonnes »
Devant de tels chiffres, que pouvais-je faire d’autre que… *regarde la bouteille de skiwi* Bon allez, un petit dernier pour la route ça aide toujours. Je relevais la tête visiblement assommé, l’esprit encore moins clair. Le liquide ambrée commençait à monter trop haut, arf tant pis j’ai déjà fait pire… Oui bien pire, n’arrêtais-je pas de me répéter avec le peu de raison qu’il me restait, avant qu’elle ne disparaisse… Je filais donc sur mon over en zigzaguant entre des obstacles invisible, putain qu’est-ce que c’est devenu instable ce truc, oui Etlios c’est instable quand tu t’enfiles une bouteille de skiwi en un demi cycle, mais attend elle n’était pas censé avoir disparu cette voix ?
J’arrivais dès lors devant l’usine, j’entrais, me posant à l’accueil. En voyant une belle jeune femme, je me rapprochais, la voix grave et rauque au possible, merci saint skiwi de ton cadeau. Je tapais du poing sur le comptoir la fixant :
« Alors j’vous préviens et je déconne pas, je vous commande 66.666 steak, et ouais, vous avez bien entendu, 66.666 steak »
La pauvre demoiselle se tirait bien loin aussi loin que la longeur de la tête qu'elle m'avait fait et je me retrouvais par la suite avec le grand patron, tentant de lui expliquer de manière précise ma demande. Enfin avec autant de précision qu’un homme voyant des écureuils voler, oui l’alcool de bon matin ce n’est pas la meilleure idée que j’ai eu… Enfin, j'ai pu passer mon contrat. Par contre il a jamais pu me dire les conséquences que ça allait provoquer. Demander 66.666 steak à une seul usine et d’une corpo en plus ça n’allait pas plaire à tonton Cirius et encore moins aux autres corpos, non, non, ni à tous les écureuils innocent...
Ah mais oui, c’est vrai, on s’en fout des écureuils.

Informations sur l'article

L'histoire d'un nain
16 Septembre 2014
928√  5 7

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires