Recherche

EDC de Eleonore

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Eleonore

Cacher

Écrire pour se libérer

Je me rappelle quand nos ventres se tordaient de stress, d'un amour irréprochable, inévitable. De ces appels audio qui ne se finissaient jamais, et de ces messages par com qui se multipliaient.
Rappelle-toi du premier jour, où tu as aperçu mon visage, où tu as entendus le son de ma voix.
Ce soir là ou tu m'a dis '' ah bin super... jme fais griller la place quoi '' parce que ton fils nous avaient inscris pour une rencontre et que j'avais eu une candidature.
Faits un effort et souvient-toi de la première fois où ta main s'est glissée dans la mienne, où tes lèvres m'ont embrassées.
Comment je t'ai serré fort dès que je t'ai vu.


C'est dur de me souvenir de tout ce que l'on a vécu et de l'histoire que l'on en a fait.
J'aimerais pouvoir rattraper le temps, tourner les aiguilles dans le sens inverse pour te rappeler ce que la présence de l'autre signifiait.
J'ai l'impression d'être aussi fragile qu'un château de sable, qu'un bateau au milieu de l'océan prêt à se noyer parce que sa coque est abîmée.
Tu as fais de mon monde un étrange sentiment de bien-être.
Tu as remplis ma tête de buts et de sentiments nouveaux, tu m'as appris à me battre tel une guerrière seule contre une armée tout entière.

Tu connais la raison

M'expulser sans te retourner, prend le notre livre et jette le, le plus loin possible, quelque part où tu n'iras plus, laisse tout s'envoler, ne fais pas l'effort de tendre le bras ne serait-ce que pour rattraper un bout de rêve.
Si le monde finit par t'applaudir, sois heureux et ne pense pas au reste.
Ne me demande pas l'impossible, ne me demande pas ce à quoi j'ai de la misère de surmonter, ne me demande pas qui nous sommes, ou qui nous étions et de chuchoter quand l'envie d'hurler me prend.
J'ai tenté d'écrire des lignes et des lignes, de te faire partager ma tristesse, mais tu as tourné la tête, de fatigue, de colère ou de haine sans doute.
Et moi je me suis retrouvée débile, debout devant je ne sais quoi, à observer n'importe quoi.
J'ai appris le pire, j'ai pas cessée de sourire, de croire en moi malgré cette tempête qui me ravageait de l'intérieur et en tout ce que je pouvais faire pour surmonter cette nouvelle épreuve
Mon monde à moi m'a fait mal et ils ont été là pour m'aider à me relever.

N'hésite pas, et fonce, fonce et ne t'arrête jamais El'

Mais avant de foncer je me rappellerais combien j'ai pu t'aimer, et combien tu as compté.
N'oublie jamais, que ce livre là, tu seras le seul à le jeter mais que pour moi il y aura qu'un seul mot sur ses nombreuses pages qui auront été écrites...
Fin...
Spoiler (Afficher)
Article HRP, ne peut pas être utilisé pour du rp

Informations sur l'article

L'histoire
01 Avril 2024
204√  7 0

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

Aucun commentaire