Recherche

EDC de Ael~23566

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Ael~23566

Cacher

Le Kanuf le Kobold et la 'Kast

Il pleut encore. Un véritable déluge a décidé de s'abattre sur la Cité depuis presque la moitié de l'heptade. Les rues ne se vident pas pour autant. Ça et là les silhouettes se frôlent sans se toucher. Des pilules changent de main. Une créditpuce va d'un propriétaire à l'autre. Quelques rares pochettes, trop sensibles pour circuler sur la matrice, volent d'un trench à un cosmo. Elles essuient la sueur et les traces de sang.

Hmpf! HMPmmffmp!

Le sang... Le sang qui se dilue à tes pieds, tout autour de toi. La bourbe qui colle à tes bottes. C'est une belle nuit. Ou une belle journée. Tu ne sais déjà plus exactement. Tu t'en fous là encore, noyant un criquettement avec cette boisson translucide. Quel était son nom, déjà...? Tu as oublié. Tes bottes ne sont pas les seules souillées. Sous la capuche rabattue, ton regard d'argent jure avec le carmin des gouttes éclaboussées.

Fmpfhmhmf !

Encore une gorgée. Et glou, et glou. Quelle délectable sensation... Le froid, la glace... Tu le sens descendre jusqu'au fond de ta gorge. Ça te gèle les entrailles cette saloperie. Heureusement, oh, heureusement... Du bout de la pulpe de ton pouce, tu effleures le tranchant du kanuf. Léger picotement. On dirait que tu l'as assez aiguisé pour qu'il puisse enfin servir. Tant mieux. Nouvelle gorgée, nouveaux frissons. Frisson de plaisir. Ce s'rait bien que tu te souviennes enfin du nom de cette boisson. Qu'est ce que c'est, déjà...? Par l'amour d'Hujan, fait un effort...

PfhmhmhmFmhpfhm!
Mais ta gueule toi aussi, t'm'empêches d'me concentrer !

Tu plantes le kanuf dans son épaule. Serait-ce trop demander que d'avoir la paix ?! Non mais j'vous jure ...

HMPFH FHPMHMMMHPHF!

Et ça y est, le voilà qui recommence à trépigner de souffrance, s'égosillant et s'étouffant à moitié. Les petites bestioles détestables, dire que ça pullule de plus en plus dans l'secteur ! Une infestation de vermine. Une vermine somme toute fascinante... A sa façon. Il chouine, tremblant comme un démoulé. Où en étions-nous ? Ah oui. L'appellation de cette petite saloperie ... Davka ? Non. Kavda ? Non. Avda Kdavra ? Non plus.

Ffmhhh... Fhmhhh... Fhmmh...
Rhooo mais assez, pour l'amour du string de Cirius !

Tu engloutis rageusement la dernière gorgée et lui écrase le cul de la bouteille sur le crâne, noyant sa stupeur. Tu l'as sonné à demi. Tu l'as enfin, ton petit moment de calme... Tu en profites pour contempler les éclats de verre qui jonchent la fange, eux aussi. Sur le reflet d'un, tu peux voir l’œil larmoyant de la pathétique créature. La pitié. Tu as horreur de la pitié.

HMMPFFFFFF!

Ah, ce bruit de succion qui se répète ... Gluant et sec à la fois... Tu as dû un peu trop tailler dans le vif. Ou frapper encore et encore trop vite. Frappe la même entaille, au moins ! La même entaille, la même entaille ! Tu aimerais bien les y voir ! Même solidement ligoté, ça gigote dans tous les sens. Bordel, même avec la paume plantée dans le mur et une pointe de hallebarde dans le ventre, ça trouve le moyen de vouloir gesticuler !

Tss, tout doux, du calme... Non ce n'est pas encore fini... Il y a encore des jointures musculaires qui m'intriguent... Ce s'rait juste à cause de ça que vous seriez plus agiles ? Hm... J'y crois moyen... Mais autant vérifier hein... Krkrkrkrkr ♫

La terreur, cette horreur absolue ! Vite vite. Tu farfouilles dans tes poches et en sors une fiole. Une fiole remplie du même liquide translucide que la bouteille avant cela. Tu en avales le contenu tout rond puis tu observes à nouveau son bras. Tes lignes de découpe, nettes, laissaient béer sa peau flasque au poil ras. La chair à vif tressaille. Chaque goutte de pluie acide doit lui paraître aussi douce que de l'acide...

.... ... Pfhmhhhm ... ... ...

Le revers fuse. Le poing craque. Ou plutôt, c'est sa mâchoire que tu entends craquer. Pas assez fort pour témoigner d'une luxation. Dommage. Reprenons... On commence par le poignet, et on remonte... Le long des muscles radiaux... Aducteurs... Flexeurs... Sa main tressaute par saccade, comme animée d'une vie propre. Tu titilles, tu caresses... Tu effleures à peine qu'elle part déjà dans tous les sens ! Fascinée, tu n'entends même plus ses gémissements alors qu'une pointe en verre remonte, remonte, remonte... Ah, le creux du coude. Quelle zone articulaire fascinante. Ses plaintes se font plus pitoyables. Plus espacées, aussi. La pluie s'abat toujours. Quelle est le nom de cet alcool, bon sang...

Piquons, piquons... Ici, le térès ! -Hmpffffh!-
Superbe insert du biceps, cerné par le brachial ! PFfmmHhmF!-
Ferme-la à la fin ! -RHMFFFFFMFH!-

Quoi ? Tu viens juste de le planter dans le muscle grand dentelé avec ton kanuf. Si on a plus le droit d'expérimenter, tout de suite... Enfin. Le voilà qui semble de revenir à des sentiments plus raisonnables. Muet, il ne peut que chialer et baver dans son solide bâillon. Krkrkrkr ♫ Qu'il s'étrangle dans ses glaires vermillons, qu'il ingurgite et régurgite ses propres fluides.

... Rhmpfch .... Rhpmfch ... Oooh .. Rmhpchf ...

Tu te figes et le fixes. Ce petit... Tu tends l'oreille pointue. Son souffle est laborieux. Il dodeline de la tête. Il veut sombrer dans l'inconscience. Tout plutôt que de rester conscient, face à toi, toi et ton regard glacial. Inhumain. Inhujan même. Krkrkrkr, allez, crache-le, crache-le...

... Hmrpfch ... ... Oooh ... Rhmpfch ...

....

Eurêka ! Krkrkrkrkrkr ! Ça y'est, ça y'est ! Krkrkrkr !

Tu éclates. Ou plutôt, tu exploses, hilare. Et tu plantes. Tu plantes et tu plantes ta lame dans son torse, l'agitant de sursauts, il saute et trépigne ! Ça gicle et ça vole, et tu criquettes encore ! D'autres gouttes carmines volent et s'écrasent sur tes vêtements. Cascades de bruits gluants, gélatineux, quelques toc secs. Eurêka ! Un o ! Tout ce qu'il manquait, c'était un "O" !

De la VODKAST, voilààààà, c'était pas bien compliqué, mon p'tit père ! Krkrkrkr ♫

Ahlala ces cobayes... Heureusement qu'on finit par leur trouver une utilité... Quand même la science en a déjà extirpe toute la substance... Il n'en reste même pas l'essence...

Informations sur l'article

Hors du temps
19 Juin 2015
774√  8 2

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

  • Syllanh (234☆) Le 29 Juin 2015
    Ah ah.. comment tu crois qu'elles ont appris la médecine....tu sais... sur le tas.. xD