Recherche

Forum Role Play » LA VIE A DC

Fulmen adveho

Créé par Valmont le 09 Janvier 2016 à 01:11

Visible par tout le monde
Nom du sujet
Visibilité du sujet 
Type de sujet
Poster
Valmont Posté le 09 Janvier 2016 à 01:11 #1
Avatar
Graouuuh!
Compte Joueur
Voir mon EDC
Secteur Impérial. Cycle 21, Militarium.


Le Militarium bouillonnait d'effervescence, ce soir là. Le point temporel 080116 promettait d'être une date à marquer d'une croix sur le calendrier militaire. Les cycles de préparation s'étaient enchainés, laissant les responsables épuisés, mais confiants. Malgré les aléas de dernière minute, chaque geste était planifié au millimètre. Encore mieux réglé que du papier à musique.

Les différents scans révélaient l'inévitable fuite, mais qu'importe. Trois ans qu'il n'y avait rien à craindre. L'Impérialiste ne cible pas le vendeur endormi sous digicode. La cible du jour promettait d'être bien plus imposante.

Le sas rebelle fut rapidement franchi. Les différentes équipes coordonnées à la perfection prirent possession d'un Centre Militaire reflétant parfaitement le secteur rebelle : Abandonné. Un premier digicode franchi. Une simple mise en bouche.

Les rues sous contrôle Impérial tremblaient du fracas des bottes qui les arpentaient, en direction de leur cible finale : Le syndicat de prospection. La place fut également envahie, le digicode tombé en moins de temps qu'il n'en fallait pour dire Skiwi, l'équipe logistique laissant la place aux stars du soir. Les bâtons de dynamite.

Un par centrale renfermant les précieux cristaux farins, fruits du labeur des glaneurs. Le terminal également fut plastiqué. L'équipe des joyeux détonateurs n'avait plus qu'à attendre le signal.

Pschhhhhhhhhhh.. KABOOM !


Les troupes Impériales, à l'abri de différents bâtiments, subit le souffle de l'explosion, implacable vu la quantité d'explosifs qui avait été déployée. Les mains sur les oreilles, le sourire aux lèvres et le baume au coeur, ils regardaient s'élever le nuage noir au milieu du smog. Avant de se replier, fuyant les inévitables retombées de particules farines vaporisées.

Le point temporel 080116 avait tenu sa promesse dans le calendrier militaire. L'Opération Fulmen adveho.

La Foudre vient.

Inconnu Posté le 09 Janvier 2016 à 16:49 #2
Le cy-black était en veille pré-programmée ce soir là, comme souvent en fin d'heptade. Au réveil il pris connaissance des évènements de la nuit en lisant les annonces et débats sur l'aitl.
Quelques échanges sur son communicateur.
Un message envoyé en direction du SI, en destination de trois noms qu'on lui avait donnés.
Il s'attendait pas à avoir de réponse, vu les personnages.

Etant dans une période relativement éveillée justement, ces évènements lui firent comme une prise de cafeyine en intraveineuse... L'Empire avait là touché à l'intégrité de son secteur. Alerte rouge dans son cerveau trafiqué.


Gabrielle Posté le 09 Janvier 2016 à 18:23 #3
Avatar
First blood
Compte Joueur
Voir mon EDC
Hier au soir, Gabrielle n'était pas Gab, autre chose... Elle n'avait pas conscience de l'AITL, COM ou autres lectures, elle n'en était pas capable.
Seul son instinct primaire la guidait et c'est la faim qui la fit sortir de la boutique et de la protection de sa femme endormie.
L'explosion s'était déjà produite, les retombées de farins emplissaient l'air et le smog. La gyno déambula longtemps dans les rues Est du Secteur, là où se trouvait sa boutique. Tout était désert, personne ne trainaient suite à l'annonce...
Une douleur étrange commençait à lui serrer le crane, elle frottait son nez et crachait souvent, sa respiration se faisait de plus en plus difficile. La gynoïde finit par tomber inconsciente au bord d'une rue, la nuit enveloppait son corps, les farins le recouvrait, sa peau commençait à brûler dans une lente procession, sa respiration était courte, faible...
Au petit matin et sur toute la journée qui suivi, son corps avait presque disparue sous les retombée, elle gisait là...
Malia~31399 Posté le 10 Janvier 2016 à 15:56 #4
Avatar
Belaya Smert
Compte Joueur
Voir mon EDC
Secteur Rebelle, un lieu publique, 23:00 et des brouettes, point temporelle 0801


L'agitation est palpable, les com's sonnent de toute part.
Un message de plus arrive :


Ils ont fait sauter le Syndicat! Les salauds !


L'elfette marmonne, s'exaspère... C'est pas possible! Ils ont pas osé?! Va falloir se rendre sur place pour vérifier...

Ni une ni deux, un nain courageux s'auto-désigne volontaire pour vérifier l'état du Syndicat. Départ au quart de tour, récupération de matos de type masque à gaz et plusieurs minutes se passent avant son retour.. l'agitation ne s'en faisant qu'encore plus importante.

La nouvelle tombe, le syndicat est encore debout, mais dans un état pitoyable, fumant de l'intérieur, noirci, partiellement obstrué par des débris...

Malia le savait, les prochaines heures allaient être longues...

Une première annonce insistant sur la sécurité personnelle des rebelles, comme le port de masque, fut émise depuis son AITL.


Secteur Rebelle, QG, 18:00 et des brouettes, point temporelle 0901


Une nouvelle annonce émane du QG à l'attention des rebelles...

Malia apparait assise derrière un bureau, observe la caméra un sourcil levé et entame son temps de parole.

Rebelles,

Je viens en cette fin de journée vous appeler au calme.
Et vous donner un peu plus d'informations concernant la crise, si je puis dire actuelle.

Je vais donc couper cours aux fausses informations et aux rumeurs qui court déjà sur l'aitl.

Hier soir,
c'est bien le Syndicat de Prospection qui a été attaqué par le S1.
C'est-à-dire, qu'ils ont visé nos réserves énergétiques.
Soit nos réserves de cristaux farins.

Après première constatation sur les lieux, le bâtiment tient encore debout, nous n'avons pas encore pu entré dans les lieux pour vérifier à l'intérieur, du fait de pierres bloquant partiellement l'entrée.

A l'intérieur, nous avions une très grosse partie de nos cristaux:
Cristaux très énergétiques et dont les particules après explosion sont toxiques !

Mes recommandations d'hier soir tiennent toujours :
Ne sortez pas sans masque! et pour les plus sensibles, portez des combinaisons !
N'approchez pas le lieu et surtout ne tentez pas d'entrer dans le bâtiment dont on ne sait pas si les fondations tiennent encore suffisamment ! Un effondrement est toujours possible.

J'en viens donc aux conclusions actuelles :
- Nous ne savons pas encore ce qu'il en est de nos réserves.. Nous avons peut-etre tout perdu.. ou peut-etre une partie, le pire est à prévoir.
- Nous ne connaissons pas non plus les répercussions des gaz et particules qui ont été émis lors de l'explosion !


Plisse les yeux.

Et maintenant, les prochaines actions :

Chaque ingénieurs ou scientifiques, possédant masques et combinaisons.. présents ce soir en ville, sont priés de me contacter pour aller vérifier l'intérieur de ce bâtiment! Avec tous les risques que ça implique.
Veuillez me contacter pour faire partie de l'opération.

Les médecins sont aussi priés de me contacter et de se réunir rapidement pour pouvoir parer à toutes éventualités.

Les rebelles lèveront toujours le poing face à l'oppresseur et se redresseront toujours.


L'image se coupe définitivement, remplacée par le point rebelle.

Odul Posté le 11 Janvier 2016 à 08:53 #5
Avatar
Hacking Vaut
Compte Joueur
Voir mon EDC
Odul comme tout bon Dreadcastien a des heures de sommeil irrégulières. Après une lourde journée de travail il s'octroyait donc une bonne sieste à l'heure où des impériaux détruisaient le syndicat de prospection rebelle qui contient une partie des réserves de cristaux du secteur. Il appris la nouvelle comme beaucoup sur l'aitl quelques heures plus tard. Le lendemain soir il participait avec une petite équipe à l'analyse des décombres. Les cinq premières minutes du moins car autre chose plus urgent avait été amené à son attention : Gabrielle retrouvée étendue non loin, brulée, la peau bien abimée, les cheveux... Son état était critique et pour la première fois Odul envisageait sérieusement de tuer et l'ironie faisait que sa première victime serait une amie chère. Ces pensées ont surement retardé le passage à l'acte le temps qu'il aura fallu pour qu'une autre option se présente. Néanmoins voilà qui l'aura travaillé toute la nuit et journée suivante. L'immense stupidité de l'acte des impériaux plus cette scène vécue le poussa finalement à rédiger un message à l'intention du SI, seconde fois dans ses 40 ans d'existence. Quelques decks achetés pour l'occasion assurent que ce message soit accessible sur la matrice et difficilement censurable.

Un contingent des vôtres a fait explosé des réserves de cristaux farins en SR il y a 48h. J'imagine sans mal que cela fut présenté sur les canaux de communication officiels comme une grande victoire, en Son honneur, que vous avez été enjoints à la célébrer et pour les participants à vous en glorifier. Les instigateurs doivent se congratuler de leur brillante idée et de la parfaite réalisation du plan.
Je doute que dans son infini sagesse votre guide sautille de joie à l'idée d'actes terroristes de ce genre, faciles et gratuits. Et je suis à peu près certains qu'au delà d'un éventuel jugement moral il condamnerait cet acte pour une raison simple : cet acte stupide menace grande part de son héritage.
Si les points vitaux sont laissés en marge du conflit ce n'est pas un hasard, ce n'est pas car il aura fallu attendre une poignée de génies pour en avoir l'idée. Jusque là les conséquences ont retenu chaque camp. Nous sommes dans un système clos et vous avez en face de vous des gens que votre propagande qualifie de 'barbares'. Un NI sait que mettre une tarte à un barbare c'est en recevoir une en retour accompagnée d'une gratos pour marquer le coup. Et voilà la surenchère lancée. Vos représentants font glisser les hostilités vers ce qui garantie notre survie nous dessinant un destin commun funeste. Aujourd'hui le S1 détruit des réserves de cristaux du S3 et pollue notre air, demain en représailles le SR fera sauter le terminal de la DAI vous privant de vos taxes et moyens d'alimenter vos OIs, après demain vous ferez sauter deux usines du S3, le surlendemain les vents nous serons favorables et nous reviendrons atomiser votre centrale et nous polluerons votre eau à la source, rapidement les portes seront ouvertes invitant les Maldrills à la fête.

Votre ambassadrice parle de vaincre alors qu'elle ouvre la voie à la destruction de l'Humanité. Elle voit dans cet acte la démonstration que l'Empire protège ses citoyens alors qu'au contraire elle fait planer plus que jamais dessus un péril d'extinction. Attaquer des points vitaux est le meilleur moyen de détruire S1 comme S3 à court terme. Les responsables de cette opération sont au mieux des incompétents et irresponsables et au pire conscients des conséquences et risques mais les acceptent car visent des objectifs tout autres que votre épanouissement et la réalisation des desseins de l'Empereur.
Voisins, ayez la sagesse dont manquent vos dirigeants et refusez de concourir à l'extinction de l'Humain. Ceux parmi vous qui Lui adressent des prières : demandez dans celles ci que les barbares soient plus dignes de Sa sagesse et Sa miséricorde que vous et que cela retienne leur 'bras vengeur' pour que ce restant de civilisation subsiste.

Odul.
Mik~44917 Posté le 13 Janvier 2016 à 19:12 #6
Avatar
Sans ADN fixe
Compte Joueur
Voir mon EDC
La naine râlait, et râlait encore, il y avait faut-il croire un nombre incalculable de raisons pour la conforter dans ses travers naturels.
C'est par hasard, restée à l'écart pour ressasser paisiblement, qu'elle distingua le corps enseveli de Gabrielle.
Repassant dans sa tête la soirée à trépigner à l'abri, à essayer de recouper les informations ...censurées... elle se rapproche et écarte la pellicule de particules de farins qui recouvre le corps abimé, mettant un certains temps à l'identifier.
Ce n'est que le lendemain qu'elle se préoccupa de consulter les articles censurés, pour n'y voir à sa plus grande surprise guère de revendications sur l'acte terroriste.
Quelques questions supplémentaires, qu'elle rangeait , engoncée sous sa combinaison.
Law Posté le 17 Janvier 2016 à 11:58 #7
Avatar
Gare au Gnoll
Compte Joueur
Voir mon EDC
23e cycle. Le Centre Militaire rebelle est envahi. Le gnoll, jusqu'à il n'y avait pas un cycle, encore calme, semblait à présent comme animalisé : légèrement courbé, le regard incapable de se fixer sur un point quelconque, les babines révulsées découvrant des dents acérées et des frissons intenses lui parcourant le pelage de part en part, son attitude parvenait même à indisposer certains membres des rangs impériaux.

Jusqu'à ce qu'une outrilienne passe au mauvais moment, au mauvais endroit. Une fois mise à terre, le gnoll, qui était parvenu à se tenir jusque là, entendit la phrase qu'il attendait :


"Vas-y Laurent, lâche-toi !"

Qu'importait qui l'avait prononcée. L'outrilienne se vit soulevée de terre, les épaules plaquées contre la porte blindée défoncée de l'enceinte, la tête entre les dents du géant. La bête bleue se mit à tordre, pour ne s'arrêter qu'à l'entente du bruit de déchirure que le cou de la victime produisit, la nuque dégrafée.

Un silence, une immobilité générale, avant que la tête ne roule au sol, et que le tronc informe ne s'affaisse, libéré de l'étreinte maccabre du gnoll.

Un nouveau silence. Puis fusa :


"Pas très impériale comme exécution !"
Certes