Recherche

Forum Role Play » L'EMPIRE ET LES 9 SECTEURS, L’EMPIRE ET LE NEXUS

Its The End Of The World As We Know It

Créé par Inconnu le 24 Octobre 2010 à 15:50

Visible par tout le monde
Nom du sujet
Visibilité du sujet 
Type de sujet
Poster
Inconnu Posté le 24 Octobre 2010 à 15:50 #1
Sujet écrit en v2 par Eleanoria



Un gradé passait devant les machines, dont les bruits composaient l'équivalent d'une symphonie abrutissante, tant la mélodie restait la même durant les 14 heures de garde de chaque employé de la station radar. Nichée au bord du secteur 3, sur les hauteurs de l'un des gigantesques murs qui séparent le désert et la ville, la station faisait office de passerelle à tout communication radio. Il était aussi équipé de radar, capable de détecter les appareils spacieux, et les éventuels envahisseurs qui pourraient nuire à l'intégrité de la cité.

- Capitaine, venez voir s'il vous plait. Il y a quelque chose d'étrange sur le radar. On dirait un appareil spatial non identifié. S'écrit le jeune officier attitré au détecteur.
- Qu'es que, activez l'écran de contrôle, et faite moi parvenir un visuel ! S'écria le gradé.



Nom de Zeus ! C'est un astéroïde. Quel est sa direction officier ? Demanda le capitaine, la main sur le coeur.
- Mon capitaine.. il se dirige droit sur la terre, à seulement 14 kilomètre de notre position..

Le gradé prit place sur sa chaise, les mains sur le visage, se demandant ce qu'il allait pouvoir faire.. il pensa à ses quatre enfants qui l'attendaient dans la luxueuse villa qu'il louait pas très cher près de l'Impasse Aubane.
Qu'en était-il de l'Empereur, et de son haut conseil Impérial. Après avoir repris son souffle, l'homme se pressa de passer une annonce dans l'un des journal numérique Impérial. Canular ou véritable menace, le ton qu'il employait semblait sérieux.

Citoyens Citoyennes. Ici la Station de controle Orbite 1 qui vous parle.

J'ai le regrès, et avec toute la tristesse que je porte à ce moment, de vous annoncer qu'un météore transcende l'espace, vers notre position. D'après nos calcul, l'objet devrait atteindre la terre dans un espace d'un jour.. à une semaine.

La position éxacte, si aucun facteur ne change, du futur crach du météore serait à plus de 1400 kilomètres de nos murs. Le souffle baleyera aisément la surface du sol, au risque que la ville soit réduite en cendre.

Il n'existe que peu de solution pour parer à cela, à part quitter la planète, ou vivre sous terre le temps du cataclysme.
Que l'Empereur soit loué.. et bonne chance à tous.


Après avoir écrit son annonce à la Population, qu'ils le croient ou non, il aura fait son devoir, qu'il meurt ou pas, de tout de façon, il sombrera dans l'oublie comme le reste de la ville.
Avant de quitter les lieux, il empoigna une dernière fois son AITL, et appela sa femme, quelques minutes d'émotions le firent pleurer.

La fin de cette ville approche, quel sera votre réaction.. ?

Il nous reste une seule solution, la vie souterraine. Le gouvernement, ayant prévu qu'un tel cataclysme se déchaine, avait secrètement préparé la fin du monde.. sous des centaines de mètres en dessous du sol, une possibilité de survie vous ai offerte.
Que trouverez vous ici ? Des sortes de cellules, assez grande pour qu'un homme de grande carrure s'y glisse. A quoi peuvent bien servir ces modules ? Un panneau vous l'indique, très brièvement :

Les cellules présentent vous place en état de state, jusqu'a la fin du cataclysme et la reconstruiction de notre bien aimé cité. Vos esprits seront alors virtualisé vers une simulation de la ville nouvelle..


Guère rassurant n'est ce pas.. ? La population va t'elle croire à la menace réelle ? En tout cas, une ombre se profile à l'horizon, cachant bientôt une partie du soleil..


Ceci est un RP ouvert officieux de la fin de Dreadcast V2, libre à vous de le respecter ou pas, mais je tenais à ne pas qu'on soit parachuté ainsi sur la V3. Si vous n'avez rien à dire..., dégagez d'ici. Il explique la fin de la beta fermé (Fin de la mise sous stase) et celui de la V2, et l'ouverture de la nouvelle ville au survivant du cataclysme selon les RP officiels, presque 200 ans plus tard. Libre à vous d'avoir perdu la mémoire durant cette période de state.

Inconnu Posté le 24 Octobre 2010 à 17:28 #2
Arek est assis dans le coin sombre d'une rue, une dose vide trainant à son coté, il est branché à son cyberdeck. Scannant la matrice de fond en comble, il perçoit le message officiel annonçant l'arrivée d'un objet mystérieux...

Il s'arrêta quelques secondes, et se mit à réfléchir, quel message surprenant, annoncer la destruction de la ville au moment ou je pensais mettre fin à mes jours, quelle ironie ! Que faire, être maitre de mon destin, choisir ma propre fin, ou attendre qu'un événement vienne le faire à ma place. Moi qui ait toujours refusé qu'un autre décide pour moi, ce serait donc la fatalité qui aurait raison de ma vie. Ceci n'est pas acceptable, j'ai combattu l'empereur 130 ans, je vais combattre Dieu maintenant, je vais lui mettre une grosse pile dans le fion, et son astéroïde il va pouvoir en faire de la poudre et se la fourrer dans le nez.

Arek ouvre les yeux à nouveau et plonge dans la matrice, celle qu'il a toujours tant aimé, celle qui l'a toujours soutenu. Il lance un programme de sauvegarde et branche un cable derrière son crâne.




Transfert des nano cerveaux....
5% completed
10% completed
..
..
100% completed


Arek regarda sa source matricielle, la copie conforme de son être, prète à reprendre naissance de nouveau. Mais le transfert avait été plus lourd que prévu, une partie de sa conscience était partie avec les nanos cerveaux...

Arek se retrouvait donc dans la rue, sans conscience, perdu, son âme avait quitté son corps dans l'attente d'un transfert. Ce monde n'était plus, ne sera plus, mais lui survivra, malgré tout.



Dans la rue sombre, s'étend un corps, un corps de vautour. Un corps sans vie, un coeur battant, un cerveau mort. Dans la rue sombre des vies se perdent, dans la rue sombre la mort veille...

Inconnu Posté le 24 Octobre 2010 à 18:19 #3
Message écrit en v2 par Holsen



Dimitri s'était arrêté devant les grandes portes de la ville, devant le grand panneau électronique qui affichait un plan de la citée ainsi que la mention :

'Bienvenue à Dreadcast'.

Sans nul doute, la ville dégageait quelque chose de spectaculaire. Le grand astroport était en pleine activité et les rue vide dégageaient un sentiment d'abandon et de chaos. On apercevait ici et là des balles de plomb sur le sol, souvenir d'un quelconque duel ou d'une agression dans les règles de l'art.
Dimitri fumait sa cigarette, un petit sourire hautain au coin des lèvres. Ses yeux fatigués était braqué sur le panneau d'affichage, une main dans la poche. Si ses vêtements avaient été rapiécé, il n'y aurait personne à Dreadcast pour douter que Dimitri était un clochard.
Fainéant jusqu'au bout des ongles, il ne serait pour la ville qu'un fardeau, pourtant, Dimitri sourit plus largement avant de passer les portes de Dreadcast en saluant le garde qui se postait, droit comme un 'i', à côté de l'entrée principale de la ville.

- Salut mon gars ! lança Dimitri.
Le garde fronça les sourcils, vexé d'être interpellé avec aussi peu de politesse.
- Bienvenue en ville monsieur, répondit le garde d'un ton froid.
- Tu sais pas ou j'peux trouver un certain Bigblunt Rookwaare ? C'est mon frère. J'viens le chercher avant que cette ville ne soit rayer de la carte.
- Rayé de la carte ?

'Il n'est pas au courant...L'empire ne semble pas tenir ses sujets informés. Pour éviter la panique sans doute...'

Dimitri entra dans la ville sans se soucier du garde qui continuait de interpeller. Dimitri sortit son Aitl et tenta en vain d'appeler son frère.


"Attention, ceci n'est pas un exercice. Une catastrophe spacioterrestre sans précédant est prévue pour ce soir. Tous les habitants de la ville sont convoqués au centre de recréation pour être mis en stase jusqu'à une pleine et entière sécurité.
Ceci est un message de l'Impérium en personne, je répète, ceci n'est pas un exercice."


'J'lattendais celle là tient...Papa s'était pas trompé, y a vraiment un truc qui sabat pas loin de la ou Big s'est réfugié. Si je le trouve pas rapidement il va falloir que je rejoigne le centre de recréation.'

Il passa un rapide coup de fil afin de faire préparer son vaisseau dans le cas ou il trouverait Big et se mit à courir en direction du centre avec les autres habitants en espérant le croiser la bas.

Quelques minutes plus tard, des émeutes éclate du au trop grand nombre de personne réuni au même endroit. Dimitri commence à éliminer les gens devant lui un par un avec un petit couteau.
Un homme l'attrape par le bras et lassomme.

Quelques heures plus tard, Dimitri se réveille en prison, condamné.
Inconnu Posté le 24 Octobre 2010 à 22:01 #4
Message écrit en v2 par Elektro00121


<241009;2200>


*tremblements de terre...*

"Well, this is the end..."
kimya~2089 Posté le 24 Octobre 2010 à 22:04 #5
Avatar
-
Compte Platinium
Voir mon EDC
Kimya regarde sur son écran la ville s'écrouler et soupire, puis elle éteint.
Inconnu Posté le 24 Octobre 2010 à 22:07 #6
Message écrit en v2 par Eleanoria

Dans un des nombreux souterrains aménagé par l'Empire, les équipes impériales s'occupent des derniers citoyens pour le semi coma qui les attend. Cette période de stase durera le temps qu'il faudra.. combien de temps, personne ne le sait. Les lumières commencent à s'étteindre, et du bruit s'entend sous les quatre kilomètres de terre qui les sépares de la surface. It's the end of the world..

Processus de stase en cours..

...

...

...

Entrez le code d'accès : XXXXXX
Bienvenue citoyen Cyrius..



- L'aube du nouvelle air.. commence

kimya~2089 Posté le 24 Octobre 2010 à 22:10 #7
Avatar
-
Compte Platinium
Voir mon EDC
... as we knew it.
Inconnu Posté le 24 Octobre 2010 à 22:55 #8
Semsa encore enfermé dans la prison se demande quand viendra son heure...
Alleria~1906 Posté le 24 Octobre 2010 à 23:45 #9
Avatar
R.I.P
Compte Platinium
Voir mon EDC
Alleria regarda l'écran de l'extractrice, cette machine recupérant l'ADN des personnes souhaitant préserver les informations physiques de leur corps en vue d'un clonage.
L'elfe vérifia encore la bonne configuration du Ghost cérébral fait afin d'implanter ses souvenirs dans son prochain corps cloné.

Satisfaite, elle mit en place le dispositif global de clonage et différa son réveil un peu après la date prévue de retour en surface dans la cité nouvellement créée grace aux moyens robotico-industriels développés depuis plus de 50 ans et ayant progressivement asséché les caisses impériales.

Finalement tout avait été réalise juste a temps pour parer au cataclysme et survivre a cet armageddon... Loué soit l'Empereur !

Rassurée quand à son devenir, l'elfe s'employa a vérifier la bonne gestion de ce sommeil programmé pour l'ensemble de la population. Elle et d'autres membres responsables allaient rester éveillés pour assurer le sommeil des autres. Leurs enveloppes corporelles actuelles vivraient pour protéger et mourraient de vieillesse dans la solitude et l'obscurité. Tel serait leur sacrifice ...


Audere Ultima Ad Majorem Imperator Gloriam !

Néanmoins ce fut avec une larme a l'oeil qu'elle observa la cité se faire rayer de la carte sur les différents moniteurs. Les éléments déchainés détruisirent bientôt les caméras et le complexe de stase fut coupé du monde.

"Rideau" pensa la derniere PCI de la seconde ville glorieuse de Dreadcast.
Inconnu Posté le 24 Octobre 2010 à 23:51 #10
L'humain avait a son tour fait les formalités sur son "clone"..
Lui aussi, comme tout les autres, attendait la "fin"

Le The END de sa vie, ici..

Il attendait sagement au cur solitaire.. la ou il avait passé 3/4 de sa vie..
Boobs~1819 Posté le 24 Octobre 2010 à 23:57 #11
Avatar
Pas de bol !
Compte Joueur
Voir mon EDC
Boobs etait avec Angel,couché dans un canapé.. une vieille musique ce laissait entendre,pendant leur moment de complicité,cherchant a ce rassurer mutuellement.. ce remémorant les moments de leur vie.. les bon.. comme les mauvais..

Je ne mourerais pas seul..

http://www.youtube.com/watch?v=pSK-1guFLDk
Vincent~1246 Posté le 25 Octobre 2010 à 00:08 #12
Avatar
Bonne descente
Compte Platinium
Voir mon EDC
Mon dieu, quelle nouvelle !
Je crois que je ne trouverai jamais les mots... Autant s' abandonner à l'avenir et laisser passer ce flot d'émotions en silence.
Mon cur va lâcher.
J'ai le blues... le NRA blues smiley
[lien url=][/lien]
Tiens, j'te passe ta mère
Inconnu Posté le 25 Octobre 2010 à 01:26 #13
Message écrit en v2 par Elektro00121

...Le temps passe...
...Le singulier...
...Le silence...
...Le froid...


Elektro ne répondait toujours pas, même sur la colonie ou Zalaniz avait embarqué les deux armures ainsi qu'une copie de sauvegarde du système.

Mais a des années lumières plus loin...
Un bourdonnement se fait entendre...
Loin, Loin...
Très bas...
Dans les profondeurs de la Terre...
Salle 121...
Le serveur continuait de tourner, comme tant d'autres...
Un programme aussi...


Attente
Hallon~1690 Posté le 25 Octobre 2010 à 03:06 #14
Avatar
Playboy Million.
Compte Platinium
Voir mon EDC

La nouvelle avait fait l'effet d'une bombe et personne, pas même leur supposée couronne satellitaire dernier cri à 17 milliards de crédits, n'avait pu prévoir la fin de notre civilisation.

"De un..." pensais-je en regardant l'étrange nuance écarlate transcender le smog DreadCastien "...à sept jours".

Mes mains tremblaient, non pas du fait de l'intensité dramatique qui comprimait probablement le coeur d'une majorité vouée à l'extinction mais surtout à cause des deux Stressfon® (anxiolytique breveté par BioCorp Labs) que je venais de faire passer dans 42 centilitres de bourbon.

Après plusieurs décennies de présence je pris, enfin, le temps d'observer avec intérêt l'architecture de cette ville qui m'a tout donné, perdant mon regard entre les imposants gratte-ciel du Secteur 5, m'émerveillant avec une étrange naïveté des prouesses que notre race avait pu réaliser.

Je soupirais, car tout cela n'aurait bientôt plus aucune importance. Tout ce que nous avons bâti sera détruit, tout ce que nous avons accompli... ne sera plus quun simple souvenir dans lesprit des rares survivants.

"Sérice ?" demandais-je, alors que mes yeux fatigués se fermaient lentement "Avertis l'ensemble des employés bénéficiant d'une accréditation de niveau 4 et 5 que le protocole de sécurité Oméga vient d'être activé".

"Protocole de sécurité Oméga, veuillez confirmer Président" répondit la voix glacée de l'I.A centrale.

Je me servis un nouveau verre de bourbon, tentant de me souvenir du mot de passe qui avait été prévu pour les situations cataclysmiques "...confirmation Sérice, l'alambic est bouché". Un fou rire sempara de moi alors que je prononçais ce mot de passe ridicule, mais il fallait voir les choses en face, il ne nous restait au mieux que quelques heures, un délai bien trop court pour demander à la colonie martienne dArmacham un rapatriement complet du personnel.

Encore embrumé, je me résignais finalement à prendre l'un des ascenseurs de service pour me rendre au 33e sous sol de l'Armacham Plaza, siège social du Groupe Armacham, où fut à l'époque établi un vaste réseau de bunkers parfaitement autonomes. Toutefois, et pour des questions de gestion des ressources, seules les familles des éléments les plus indispensables avaient été désignées. Une décision fondée sur une logique discriminatoire des plus implacable, mais vitale pour la pérennité des intérêts de notre race.

Pas plus de trois heures avaient été nécessaires pour réunir les quelques 21 978 heureux détenteurs du précieux sésame assurant leur survie, et les compartimenter dans ce qui allait être leur résidence principale au cours des prochains mois, ou peut-être davantage.

Dici une demi-heure, une allocution sera diffusée dans lensemble du complexe, mais était-ce finalement bien nécessaire ? Tous les mots de notre langue suffiraient-ils à soulager ces milliers de familles qui, bien quassurées de survivre à des millions dautres, se retrouvaient désormais parquées comme des bêtes à plus de 3 500 mètres sous terre ?

Défaisant négligemment le noeud de ma cravate en soie, je minstallais face à lholo-écran de contrôle de mes nouveaux quartiers, sur lequel lun de nos satellites de télé-communication devaient sous peu envoyer les images de notre fin à venir.


Le discours attendra car, bientôt, Dreadcast la belle s'éteindra.





Inconnu Posté le 25 Octobre 2010 à 10:44 #15
Dgenno faisait les 100 pas dans l'appartement qu'il avait aménagé dans un silo désaffecté d'une ancienne usine du secteur 7. Les lignes électriques et matricielles du lieu permettait une énorme capacité de transfert, et ce malgré la fermeture de l'établissement il y a des années. Il aimait cette planque, et la savoir en voie d'extinction le faisait enrager.

Il rassit devant sa console et pianota plus farouchement encore. Depuis qu'il avait capté le message de la station orbitale, il n'avait eu de cesse de chercher une alternative à ce choix impossible qui lui était offert : se placer entre les mains de l'Imperium ou mourir.

Il devait y avoir une solution. Dgenno jeta un coup d'oeil au caisson cryogénique qui trônait au milieu de la pièce. Il avait toujours su prendre ses précautions et il rendait à présent grâce à ce trait de caractère héréditaire.


Bien, résumons, se dit-il. Le silo est blindé et souterrain. C'est un vrai bunker. Le caisson est programmé pour me maintenir en vie jusqu'à ce que j'ordonne la fin de la stase. Les dérivations neuronnales seront instantanées lorsque je plongerais dans les limbes. L'alimentation est assurée par l'accumulation d'énergie sismique, ce qui ne devrait pas manquer lors de l'arrivée de ce foutu cailloux. Reste un problème à résoudre, rejoindre la projection urbaine impériale sans offrir mon cul à l'Empire.

Dgenno envoya voler le verre à demi-vide resté sur son bureau. Puis il tacha de reprendre sa respiration, de se calmer. Qu'aurait-fait Mama ou Jfc ? Qu'aurais-je fait il y a quelques années ?

C'est alors que lui vint une idée. Le mouvement de ses doigts sur le clavier se firent plus frénétique encore.


... //hk système STV //service comptabilité...

...Lancement du protocole 0...

Cible : ... ?

//cible : poste comptable N674-12

Cible confirmée

... protocole activé ...

Accès confirmé


Il était entré.

Alors, cher comptable anonyme, où en es-tu ? En stase ? Parfait !

Dgenno avait été DI il y a bien longtemps. Et s'il se souvenait d'une chose, c'est que l'Empire privilégiait toujours l'argent. Les premiers à être protégés étaient toujours les détenteurs des informations financières et des accès aux protocoles de comptabilité. Tous les membres des départements comptables des OIs étaient en stase ou allaient l'être bientôt. Une fois l'identifiant récupéré, Dgenno se plugga sur le système informatique du Centre Impérial de Cryogénisation réservé aux membres de l'Empire. Il mis en place une dérivation type alpha, la plus totale qui soit. Le comptable allait s'endormir, mais lorsque le téléchargement vers la nouvelle ville allait commencer, c'est Dgenno qui s'y réveillerait.

Le nain sourit. Il prit une bouteille de whisky, en but une rasade et s'allongea dans le caisson.


Phase 1 activée...
Inconnu Posté le 25 Octobre 2010 à 12:07 #16
Message écrit en v2 par Kmaschta57

Le nuage bleuté qui occupait une bonne partie des cieux normalement gris prenait de plus en plus de terrain, et son avancée était visible à l'oeil nu.
A une époque où tout est numérisé, où les populations sur-gâtées ont pris l'habitude de rester confortable assis, le spectacle sans spectateur qu'offrait la grande Cité était incontestablement la plus spectaculaire et la plus sombre de l'Histoire connue ...

Alors que les foules en paniques du centre ville se ruaient vers les abris antiatomique, qui n'avaient pas servis depuis des millénaires, les forces de l'Ordre qui tentaient tant bien que mal de faire circuler la masse de salariés des autres secteurs plus défavorisés cherchant un abris, les officiers qui contrôlaient les portes des bunkers ne laissaient passé que les personnes 'aptes'. Les humains avant tout, ensuite les autres races suffisamment aisés ... Et les personnes qui n'avaient pas de carte d'identité, ou même s'ils les avaient laissé chez eux, pouvaient exclure de leur pensée le simple fait de rester devant les bâtiment antiatomiques.



C'est dans ces moments là que l'ont vois notre vie défiler devant nos yeux ?

Kmaschta était assis sur un banc au bord d'un vieux pont réputé pour sa vue sur la puissante DreadCast, carnet à la main.

Même si je me précipite maintenant pour rejoindre les abris antiatomiques, je n'y arriverait jamais à temps. Et qu'y ferais-je ? On m'a retirer ma citoyenneté ... Ce n'est pas moi qu'il vont accueillir les bras ouvert. Déjà que c'est difficile comme cela d'atteindre ces foutus abris en étant dans la classe moyenne ...

Kmaschta marque une pause dans son écriture. Il savait qu'il lui restait plusieurs heures avant que cet astéroïde n'atteigne l'atmosphère, astéroïde qu'il observa quelques secondes avant de replonger le nez dans son carnet.

On peut dire que j'aurait tous fait ...
D'abord petite frappe, puis enrôler dans les cercles pro-impérialistes. ARD, AID, GO, Vox Imperium ...
Économiste, entreprise, BBI, DOI; puis policier de carrière ayant contribué à l'éradication du virus du Faucheur ... 3 fois. Médaillé de la Légion Impériale.
Avant de retomber plus bas que le niveau de la mer je suis un des seuls résident de la ville ...

Si je devrait faire un résumé de ma vie ... Et bien ...


Un brui sourd provenant du secteur Cyrius se fit entendre. Kmaschta leva les yeux pour observer un déluge de feu qui engloutit d'un seul coup trois-quart de secteur, puis trois hélicoptères dernière génération qui foncèrent droits vers le lieux de l'accident.
Surement un groupe révolutionnaire armé qui ont fait sauter une banque ...


Je crois qu'il est temps de partir, de tout laisser sur place, et de s'en aller loin, très loin.
J'ai toujours rêver de voir ce qu'il se passe en dehors de DreadCast.

Peut-être un jour je reviendrai ...




Quelques années plus tard, un carnet aurait pu être trouvé entre deux pylônes supportant autrefois un pont.
Argalll~1776 Posté le 25 Octobre 2010 à 14:19 #17
Avatar
Citoyen
Compte Joueur
Voir mon EDC
Argalll se rend à l'abri avec à la main un disque de sauvegarde. Il remet à l'hôtesse d'accueil le disque et lui fait bien préciser que la forme de son corps il en a rien à faire mais surtout qu'il fasse très attention à ne pas mélanger c'est données. Il insiste jusqu'à ce que l'hôtesse le vire. Argalll se retire dans les rues qui se vide pour vivre le dernier feux d'artifice. Ça dernière réflexion sera : "Ils peuvent pas comprendre ces humanoïdes ce que ca fait d'être plusieurs dans ca tête". Malheureusement se souvenir sera perdu à jamais
Inconnu Posté le 26 Octobre 2010 à 03:53 #18
Message écrit en v2 par Jeeny

''
._Black Shadow_.

''


Jeeny buvait tranquillement un bon verre de whisky quand elle reçues l'annonce qu'un astéroïde allait frapper de plein fouet la citée et tout détruire sur son passage...

D'un raclement sec, la gorgée de whisky qui roulait sous sa langue ne fit qu'un bond sur l'écran milieu posé devant-elle...



Pour elle, il n'y avait pas trente mille solution.

Insérant une clé dans l'ordinateur, elle transféra toute ses données quelle rangea bien précieusement dans un endroit où elle seule, ou presque, y mettrais les.....mains.

Elle se releva de son grand fauteuil et s'approcha de la salle où ses deux petites boites était toujours bien scellé et soupira. ''Dommage'' mumura t-elle pour elle même.

Elle pianota contre un petit bloque contre le mur...



'' Procédure de destruction. - Veuillez entré le mot de passe.

' Nexus09_V_Omnichron07 '


Validation du mot de passe....

..
...


Procédure enclanché

Temps avant la destruction -- 9min 07 sec

Évacuation possible -- sortie B7

- - - - -


Peu importe que la ville soit détruite, pour Jeeny, son labo était sa possession et rien n'y mettrais fin mise à part elle..

Ses talons claquant violemment contre le sol, Jeeny traversa le long couloir qui menait à la sortie B7, situé en secteur 7.

Le coeur gros, l'outrillienne prit le chemin de la banque safir pour y ramasser ses derniers biens. Une foule incroyable s'y trouvait. Pas très patiente, elle poussa quelques citoyens pour ce faire une place dans la foulée et accéder à ses comptes.

À peine quelques transferts effectué, des rafales de balles provenant de la Directrice de lapolice se dirigeait droit sur elle. Pas équipé, Jeeny regarda autour d'elle les possibilités et fila rapidement vers la sortie d'urgence.

'' Mais il ne lache jamais la baballe...''

Elle soupira un long instant et se m'y à réfléchir. '' Comment je vais m'en sortir. Jamais on ne me laisseras traverser les frontières vivante. Et même si il existe un autre moyen de survivre à cette situation d'urgence, on ne me laisseras jamais y accéder..''

Bottant un caillou au passage, Jeeny regarda la bouche au sol..''Mais oui, pourquoi n'y ai'je pas pensée.''

Un petit sourire en coin, l'outrilienne traîna la bouche donnant accès aux égouts un peu plus loin.

Jettant une dernière fois un coup d'oeil derrière elle, marmonnant pour elle même ''Ils ne m'auront...jamais.'' puis s'engouffra dans les égouts......




Inconnu Posté le 26 Octobre 2010 à 20:05 #19


Mal de crâne.

Une douleur sourde et lancinante vous transperce le cerveau. D'un geste commateux, vous vous passez machinalement une main sur la nuque en regardant autour de vous.



Assis sur le bord d'un lit étonnement sale, vous vous trouvez dans ce qui semble être une salle d'opération miteuse. Personne pour vous accueillir... il va falloir s'y habituer.

Impossible de retrouver le moindre souvenir de cet endroit.

La seule chose dont vous vous rappelez, c'est un mur sans fin, illuminé de l'intérieur par un intense rayonnement électrique. A quelques mètres, une porte colossale. Des murmures, autour de vous, puis le noir complet.



Les éraflures qui parcourent vos jambes indiquent que vous avez été trainé à même le sol.
Une entrée peu glorieuse...

Soudain, une voix grésillante résonna dans la salle, provenant d'un haut-parleur pendu au plafond.

Citoyen, éveille-toi.

Contemple la cité qui t'entoure.
Admire la grandeur des espèces unies sous une même bannière.
Notre société en perpétuelle évolution a besoin de toi.

Tu as été désigné pour survivre
et aujourd'hui un avenir neuf s'offre à toi.

Va, et fais ton chemin à travers la dangereuse cité de Dreadcast.
Saches que tu bénéficies dès aujourd'hui du soutien de notre communauté.

L'Imperium a confiance en toi.
Sympathique comme entrée en matière.