Recherche

EDC de Zves

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Zves

Cacher

KεгпεL Paпic

>_Marran, au fond d'un datacenter quelconque, 03h24


Qu'est-ce qu'il reste quand plus rien ne subsiste ?

Qu'est-ce qu'il reste d'un APM après un overflow ?

D'un clone après une cuve ?

D'une relation après la rupture ?


L'être fin à plumes noires s'affale au fond de ses coussins, plumes pour seul vêtement poussant un long soupire. Elle est exténuée et envoie ses lunettes voler au loin. Elle clos son regard mi-organique, mi-cybernétique à l'aide de ses paupières puis pose un bras au dessus.

Sans rien apporter à la discussion silencieuse, son intelligence artificelle l'observe à travers les caméras, elle analyse ses faits et gestes, passe d'un algorithme à l'autre pour apporter la réponse au traitement des données qu'elle perçoit. En fait, c'est une boucle qu'elle n'emprunte que trop souvent ces temps-ci. Sans chercher plus loin que ça, elle envoie un drone chercher le patch de condor et le porter à la vautour allongée.

Une image animée ayant sa propre vie s'affiche au fond de la rétine de la vautour à travers les données de son SISA et lui susure quelques sons sans que personne d'autre n'ait moyen d'avoir une quelconque perception de ce qu'il se passe.




>_C'est la quatrième dose aujourd'hui Zves, mes stocks arrivent à bout.
>_Il faudrait se sevrer, tu n'arrives plus à rien.
>_Tu ne sers plus à rien.


La voix résonne au fond de son crâne ne provoquant qu'une grimace chez la vautour qui tend le bras vers la dose et se l'applique sur le bras opposé sans se préoccuper des recommandations de l'être matriciel qui lui parle ni de celles de son entourage qui l'avait prévenu des risques.

Sa vision se brouille, ses idées s'embrouillent, les modifications physiologiques provoqués par condor la touchent au plus profond de son corps et viennent fouttre le bordel dans les synapses de son cerveau.


Pour une fois, elle restait juste là, à ne rien faire, juste profitant du chaos de ses pensées, admirant le bordel des réactions chimiques de son cerveau d'un point de vue presque extérieur. Mais sur le coup, c'est trop, son corps ne supporte plus.

L'hypothalamus se fait exploser par le condor, le cortex moteur se fait assaillir de données parasites. Elle a froid et chaud à la fois. Passant d'un extrême à l'autre, son corps de retrouve rapidement trempé de sueurs froides qui suintent par ses plumes. Prise de spasmes, elle se tordant dans tous les sens, yeux exhorbités, le visage dans une grimace de douleur. Puis le rush se stoppe d'un coup. Sa respiration ralentit et son myocarde se calme bien en dessous des normes de sa race.



Lorsque l'erreur vient coeur du système, alors c'est l'architecture entière qui s'effronde, une erreur fatale, impossible à corriger par les programmes eux-même, aussi puissants soient-ils.
KεгпεL Paпic.

Alors, tout s'arrête affichant simplement un message d'erreur et quelques logs.
KεгпεL Paпic.

C'est un appel à l'aide vers l'extérieur, l'ultime demande d'assistance.
KεгпεL Paпic.
>_Alors on y est arrivé hein ?
>_T'es vraiment conne Zves. J'te l'avais dit.


L'Intelligence artificielle lance la procédure d'urgence qu'elle a établie d'elle même observant son concepteur à travers ses caméras. Elle savait que ce jour arriverait et y était préparée, elle savait quel administrateur appeler pour que la vautour se fasse remettre sur place.

Il fallait faire redémarrer le système, essayer de patcher les erreurs qui étaient faites encore et encore. Si toutefois il existait quelqu'un d'assez accrédité pour le faire.


Spoiler (Afficher)
Article HRP, blabla merci d'avoir pris le temps de lire smiley

Informations sur l'article

Les mondes de Zves
13 Juillet 2020
363√  11 3

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires