Recherche

EDC de Zhadum

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Zhadum

Cacher

La troisième fille


Rue Hector Calver, 22 ch

Le Cercle s’anime doucement, la poussière virevoltant en une danse guillerette, frappant le sol de ses chaussons de danse blancs et vaporeux. Les tableaux de figures surannées reprennent vie, leur portrait sans âmes recommençant à murmurer entre eux sur un retour du propriétaire des lieux. Derrière un mur de brique, une vieille machine attend d’être rallumée. Tout retient son souffle, le temps ralentit, s’égrène puis s’arrête, coincé dans le goulot étranglé d’un trop vieux sablier.
Tout le monde dort.
Tout le monde est mort.

Sur les lames du plancher des pas glissent, des mains s’entremêlent, des doigts se touchent, un regard, un sourire, puis un autre et l’incroyable sensation que rien n’est réel. Dans le cercle de son passé, celui de la blancheur immaculée, la poupée d’air se repose, sang de sa virginité se répandant entre ses cuisses.
Blanc sur rouge, rien ne bouge ...

Ça va te faire du bien.

Je fais semblant que je n’ai pas remarqué, n’est-ce pas ? Que les horaires ne coïncident pas ?

Mais il avait réussi à s’en convaincre. Le cyborg avait sa confiance depuis plus de 8 ans, il n’avait plus aucune raison de lui mentir. Ça n’aurait été un mensonge que par pure perversion et par amour de l’annihilation, un mensonge sans aucun véritable but que celui de détruire, sautillant d’un pied sur l’autre en regardant le chaos s’abattre sur sa propre famille.

Tu aurais dû te souvenir qu’il s’agissait de Stellijah.

Car dans les jeux à trois, il y en a toujours un de trop et un qui a peur d’être mis à l’écart. Il y a toujours le petit dernier arrivé et le premier à s’en être vanté. Il y a toujours celui qui a invité et celui qui veut se sauver.
Mais tu ne comprends toujours pas n’est-ce pas ? Que je n’ai besoin que de toi ?
Le verdict tombe. Coupable. La pile de livres s’effondre juste quand l’énorme main qui devait s’abattre encore et encore, frapper de plus en plus fort vient retenir le bras fin qui ploie.

« Zha … »
Regarde la qui te supplie, elle a l'air si .. réelle

« Sshhh »

Arrêtez de parler bordel, fermez vos gueules que je puisse réfléchir. Et pourquoi.. pourquoi Vi’ ne répond pas ?
Le regard se fait plus sévère, le neutre et le mauvais se mêlent dans un cœur brisé et recollé encore et encore toujours dans le même effort.
Souffle et Souffre. Sois l’Inquisiteur de sa puniton. Ça te fera du bien, et de tout manière elle ne sent rien.

Tu aurais dû te souvenir qu’il s’agissait de Stellijah.

Non, ne crève pas, pas encore. Je n’ai pas fini de jouer, tu ne comprends toujours pas n’est-ce pas ?

C'est une histoire faite de litanies, des odes aux Codices et un vague rappel à l’Ordre. La chair décollée, ramassée et mangée à s’en donner la nausée, impure contaminée par une maladie d’Orion.
Coupable
Une histoire d’un peu moins d’un cycle qui aura vu se croiser sous Son regard trois destins emmêlés. Destins noués, enchevêtrés, il va falloir... couper.
Et si j’ai été le ciseau, tu en as été la main, mon frère.
Acte I, Scène I
... Rouge sur blanc, tout fout l'camp

Spoiler (Afficher)
@Fay Pour être toujours aussi classe même dans ces moments là
@Stellijah 8 mois de bonheur, t'es le meilleur, merci pour çà et pour ton courage de joueuse.
@Gaïa @Line Il est passé par ici, il repassera par là !
@Taliana pour la zolie image ♥

◊ Commentaires

  • Aislinn (166☆) Le 19 Juin 2017
    Beau et étrange comme toujours.
  • Elis~62554 (34☆) Le 19 Juin 2017
    u r weird ♥
  • Gaïa (92☆) Le 19 Juin 2017
    Les rimes ont ce pouvoir mélancolique, qui vire parfois vers de noires profondeurs. Et alors viennent les violentes envies, lorsque nous Vô'guons sur les vents de nos vouloirs.
    V.
  • Zhadum (510☆) Le 20 Juin 2017
    @Aislinn @Elis Merci ♥
    @Gaïa Mais si Vô' mène la BArge, nous nous laissons porter par un fleuve du non vouloir, les vicissitudes nous laissant, inertes, sur la BErge.
    Te verte, Cogita, respice ad me et respondete mihi
    A.Z