Recherche

EDC de Valmont

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Valmont

Cacher

Tuez-Vous.

En ouvrant sa bouteille, cette nuit-là, Valmont avait une musique en tête. Elle ne le quitta pas tandis qu'il regardait le fond du cratère, carnet à la main.
Pas une seule hésitation dans la main alors qu'il noircissait les lignes. On lui avait donné un thème, et la consigne d'écrire. Et quand on est bourré, on obéit sans se poser de questions. Alors il avait écrit. Pendant presque un cycle, il a lié Tu et Vous, donnant les réponses aux questions qui n'ont pas pu être posées.
*****
Tu et vous. Tu est Vous. Tuez vous.
Il y avait dans tes yeux une lueur. Il y avait dans les miens une noirceur. Tu étais encore Vous, elle était déjà Tu, et moi j'étais votre. Le Tu s'efface au gré des humeurs, changeant, le Vous devient dommage collatéral. Tout ce qui est notre n'est que ce creux des mains où l'eau ne reste. Tu et Vous n'êtes que des mots qui s'effacent, qui oublient, et pourtant...
Tu est Vous. Elle est Tu. Je suis votre, je vous tue. Il parait qu'il n'y a pas d'autre drame que celui d'un coeur qui s'enfuit. Mais si je suis votre et qu'elle est Tu, le coeur se perd dans une valse à trop de pas, pas assez. Trop peu de temps, et un tempo pourtant trop endiablé. Le Tu s'écrase et envoie voler les éclats de miroir, emportant l'image du votre en un milliard de morceaux. Morceaux éparpillés qui eux même brisent le restant de nous. La valse emporte les sens qui s'aiguisent sur les éclats, et Tu et Vous s'approchent d'un même être. Il est leur. Il est leurre.
Mais il ne reste qu'une porte qui se ferme. L'éclat du miroir a estompé celui des yeux, et Tu et Vous deviennent des rêves. Le leurre est le mauvais rêve, il s'effacera au milieu de la foule. Tuez-vous? Plus surement que la lame la plus acérée. Et si vous ne tuez pas, vous gravez, vous agravez. Vous possédez et Tu ravages. Et la musique s'entête, faisant vibrer ses basses, ébranlant nos bases.
Il y avait dans tes yeux une lueur. J'étais dupe de croire que tes yeux ne mentaient pas, avant. Tu n'es plus Vous, elle n'est plus Tu, je ne suis plus.
*****
Valmont envoie sa bouteille s'écraser au fond du cratère, rejoignant probablement un tas d'autres débris, vestiges silencieux des "perles de noirceur" anonymes.
Spoiler (Afficher)
Texte écrit et distribué IG, pour une fois, à découvrir IG, donc.

◊ Commentaires

  • Yonbaïke~41026 (427☆) Le 01 Octobre 2013
    Je ne peux que répéter ce que Yon et moi avons déjà dit : superbe de noirceur.
  • N2CV (82☆) Le 01 Octobre 2013
    J'ai passé un très bon moment à te lire en me laissant porter par la joute et la musicalité des mots qui résonnent et martèlent le rythme dans une danse troublante. Et tu ne pouvais choisir plus beau morceau pour l'accompagner.
    L'un et l'autre ne trouvent un sens et ne se définit que par rapport à l'autre. Leur regard est le miroir où ils se voient, leur union éphémère. Lorsqu'ils s'échappent l'un de l'autre, le Tu et le Vous perdent leur essence et dans le même temps le feu qui les nourrissait. Ils ne sont plus... Se dés-aimer c'est aussi Vous Tu-er...
  • Manerina~6356 (1523☆) Le 01 Octobre 2013
    Texte qui ne peut se lire qu'une seule fois. Mais...
    Chaque lecture apporte son lot de questions.
    Chaque lecture apporte son lot d'émotions.
    Chaque lecture mériterait une étoile.
  • Ella~7202 (137☆) Le 01 Octobre 2013
    *léve juste un verre* à la votre.. à la tienne