Recherche

EDC de Swan

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Swan

Cacher

53. Reine

Reine.
Mes précieuses.

D’Ennemis à Complices.
De Complices à Sacrifices.
De Sacrifices à Vies.

Lui, il parlait d’un jeu avec des pions.
Elle, elle était obnubilée par les Dames.
"... Ce Jeu devenu si sérieux... Les règles ont simplement changé, je crois."
___________

Arsène, j’ai peur. Ca pisse la haine à l’intérieur et elle suinte la rancœur.
Les princesses miséreuses se sont toutes succédées. Des amantes de passage aux jouets éphémères.
Toutes celles qui n’ont jamais rien été qu’une ligne sur une page déjà arrachée.
Elles étaient fières. Elles avaient de l’espoir.
Et surtout, elles croyaient savoir.
"Tu peux m’achever, si tu le souhaites. Il te suffit d’un mot. Tu es la seule qui en a toujours eu le pouvoir."
Oui, elles ont réellement cru savoir.
Et pourtant, j’ai laissé la masse de l’ignorance m’assommer la première.
Peut-être volontairement.
Arsène, j’ai mal. Les cicatrices s’étalent et ça brûle ma peau pâle.
___________
Mais n’est pas Reine qui ne théâtralise pas.
Et de l’Amour à la Haine, il n’y avait qu’un seul pas que je n’ai pas voulu franchir.

Jamais.


J’aime.
___________
"Je vous rendrai cette flamme qui brûlait en vous. Dussé-je y perdre la mienne."
L’Or est si doux. C’est un Ange, si joli.
Arsène, l’Or m’éblouit et il est fou.
Un peu, beaucoup, passionnément, à la … Lie.
C’est un Nid chéri quand tombe la nuit
Et sur le toit, l’Or illumine.

Et alors, je me noie dans la richesse infinie de Mon Très’Or.


[IA/Arsène:

Salve,

Vous venez de tomber sur la messagerie - PRIVEE- de
Lady Swan Sylver.
Elle est injoignable pour une durée indéfinie.

Veuillez ne pas renouveler votre demande, et attendre d'être
recontacté.

Je ne saurais toutefois être responsable d'une absence de
réponse, ou de la perte d'un message sur mon serveur si
celui-ci venait à être saturé.

Arsènement vôtre.]


"Votre Maîtresse semble être en détresse, vous ne m'aiderez pas à la trouver, n'est-ce pas?"

 
~ Enclenchement de la procédure. ~

Sois ferme, Arsène. Comme je t’ai dit.
Ne me déçois pas.


[IA/Arsène:

Les règles sont claires.
La Maîtresse n'est pas en détresse.
Elle sait ce qu'elle fait.
Comme toujours.]

Tu es un Amour d’IA, Arsène.
" Qui vous a fait ça? "

" Si vous tombez, je sauterai pour vous rattraper. "

" Que vous le vouliez ou non, vous serez toujours la Reine d'une personne. "

" Vous …cette présence dont on se languit quand elle est loin, et qui fait frétiller les circuits quand elle est toute proche."

Arsène, pourquoi ne veulent-elles pas se taire à la fin?
Elles ont si peur de la solitude, qu’elles refusent la mienne.
Avoir peur d’être seule, quand on a l’éternité..
C’est comme avoir peur de tomber dans le vide lorsque l’on est sur un fil suspendu au-dessus de celui-ci.
Elles doivent apprendre. Je leur apprendrai. Quand elles seront prêtes.
Je suis la Maîtresse.
Je suis la Reine.
La Reine aime.
La Reine prend soin de son Harem.


" Il paraît que les Reines ne pleurent qu'entre elles. "
L’Ebène est froid, si sévère parfois.
Arsène, Ebène m’a fait de la peine,
Autant que je tresse encore le lien pour qu’ils nous tiennent.
Mais le Noir Velours, plus chaud, est toujours là.
Et sur le toit, Ebène croit.

Et alors, j’offre tous mes espoirs à Ma Reine d’Ebène.

" C'est là tout ? Lorsqu'il te cassait la gueule, petite Elfe, il ne procédait pas ainsi. "

" Jamais je ne te jugerai, et jamais ça ne remettra en cause ce qu'il y a entre nous. JAMAIS! Tu m'entends? Mets-toi ça dans ta petite tête d'elfe bornée et fière."

[IA/Arsène:

Salve,

Veuillez ne pas renouveler votre demande, et attendre d'être
recontacté...]


"Je ne te parle pas à toi! Rends moi ma Swan!"
Diamant brille de mille reflets, elle, si pure.
Arsène, Diamant est une seconde nature.
Elle est la racine inaccessible par les tourments.
C’est le Miroir scintillant de mes joies et tortures.
Et sur le toit, Diamant m’entend.

Et alors, je scelle la belle histoire en mariant Mon Précieux Diamant.


[IA/Arsène: [Message vocal_Maîtresse]

Même si je vous dis ne pas vous inquiéter. Vous le ferez quand
même.]


"Et pendant que j'y suis.... Tu m'emmerdes Arsène. Je ne t'aime pas du tout. Et elle aussi elle m'emmerde, mais elle... je l'aime. "


Arsène, il faudra leur dire. Leur dire… Non…
C’était odieux, je le sais bien.
Ça pique juste un peu. C’était bête, hein?
Oui, je sais.
Mais l’horizon ne montre plus rien.
Je vais me remettre debout… Je verrai mieux.
Non, je ne bouge pas.
Tu sais, Arsène. Ils fichent la paix quand on ne demande rien.
Et ils s’accrochent comme des écureuils agressifs quand on la demande.
Ils appellent ça l’Humanité.
Les Elfes comprennent mieux pourtant, je crois.


"Quand pourrai-je à nouveau veiller sur vos nuits?"
Astéroïde palpite, les pulpes si curieuses.
Arsène, Astéroïde (se) transforme le rien en tout.
Elle est la terre qui chauffe sous les roches trop rugueuses.
C’est l’Etincelle naïve qui gît, puis jaillit, malicieuse.
Et sur le toit, Astéroïde joue.

Et alors, j’entre encore dans le jeu de Mon Etoile d’Astéroïde.


[IA/Arsène:

Salve,

Merci de ne pas insister.

Cordialement.]


C'est un toit pour Mes âmes perdues – Mes Joyaux.

♦ En attendant, Swan, les piliers s'effondrent toujours avec la force du temps et leur poids.. ne l'oubliez pas. Alors promettez moi de prendre le recul quand le moment sera venu. S'il vous plait, Swan.

Pourquoi cette mine renfrognée? De quoi avez-vous peur?

♦ Que vous finissiez aspirée par ces âmes perdues. Ça a toujours été ma grande crainte à votre sujet.


 
~ Serveur saturé. ~


" Et en plus, vous êtes parfaite. "
Feu a disparu au vent, si fragile.
Arsène, Feu lui ressemble tellement.
Elle craint mon socle et toutes les âmes qui me cimentent.
Mais l’Incandescence reviendra luire en cycle et temps.
Et sur le toit, Feu rougit.

Et alors, j’embrasse les braises de Ma Gardienne du Feu.


 
~ Tri des messages en cours… ~

"Je voudrais remonter le temps jusqu’au tout début. "

"Si tu veux la Vie, je te donne la Mienne... "

"J'apprécie votre compagnie même boudeuse ou vindicative. Vous m’êtes indispensable, vous le savez, n’est-ce pas?"

" Vous n'imaginez pas ce que je suis capable de faire pour vous retrouver. "

"Je t’en veux de m’écarter de ta vie comme ça… "

"Je t'aimerai toujours. L'Amour de ma vie."

"Je dois me montrer patiente encore quelques temps afin de ne pas vous bousculer?"

"Mon souffle sera Tien... Jusqu'à ce que tu parviennes à respirer par toi-même..."
___________
Inspire.

Expire.

Revis.


SWAN !
SWAN !
SWAN !
Et crient en Chœur, les Phoenix de mon Cœur.
Tout va bien.
Je suis là.
Je suis La Reine.


" Dis-le encore, Swan. "

Tout ira bien.




Spoiler (Afficher)
[HRP : Inutilisable IG.

C'est long, je sais. Elle est chiante cette Elfe arrogante aux textes à rallonge! (Et qui en plus se prend pour une Reine, Nomého!)
Mais je crois surtout que je n'aurais jamais passé autant de temps sur un texte, à réfléchir comment organiser le tout, et surtout à comment définir les individus aussi justement que Swan les voit.

Il y a beaucoup de citations pêle-mêle. Des choses de droite à gauche.. Bref, c’est un peu (beaucoup) le bordel.
Que l’on n’y comprenne rien, c’est évidemment intentionnel aussi smiley
J’avais envie de m’amuser un peu à nouveau à faire un truc incompréhensible, sauf pour les concernés. C’est plus un hommage, en fait.

Je voulais garder une trace sur EDC de toutes ces petites présences, ainsi que les inoubliables évidences, qui ont fait/font de Swan une Reine. A leur détriment, ou pas. Tantôt déchue, tantôt rayonnante. Mais une Reine.]

◊ Commentaires

  • Benjamin~53404 (168☆) Le 18 Juillet 2015
    En tous cas, même si j'avouerais ne pas avoir tout voire rien compris, c'est un bel hommage à tous ces individus - ils sont bien chanceux ! smiley
  • Missili~52198 (128☆) Le 18 Juillet 2015
    C'est ce qu'on peut appeler une prose régalienne ! J'ai eu besoin de plusieurs lectures pour tout à fait saisir le rythme, mais une fois qu'on l'a, c'est très sympa, et comme annoncé, très travaillé. Les parties poétiques ont eu en tout cas ma préférence, elles posent tout à fait l'objet royal du texte, et de son bordelisme royal.
  • Nefer (143☆) Le 18 Juillet 2015
    Un Skiwi ? Mais ne vous prenez pas pour une reine ou je me rebelle ! *rire*
    *
  • Alinka~5723 (155☆) Le 18 Juillet 2015
    Et je ne vais pas m'arrêter à le lire qu'une fois... smiley
    Merci Swan.
  • Kmaschta (238☆) Le 18 Juillet 2015
    Joli arc-en-ciel qui rendrai jaloux n'importe quel sultan.
  • Astaa~40027 (267☆) Le 18 Juillet 2015
    /me passe faire la distribution de doliprane 5000 pour les autres lecteurs
  • Swan (688☆) Le 18 Juillet 2015
    @Benjamin C'est Swan qui est chanceuse.
    @Missili J'aime torturer les méninges de ceux qui insistent! ^^ Un peu comme @Astaa. Faudra vous partager la boîte de Doliprane toutes les deux!
    @Shayde Cette réplique n'est pas de Swan, mais je ne l'ai pas choisi pour rien parmi le lot de répliques dont le dit personnage me fait cadeau smiley
    @Nefer Toi. Viens. J'ai besoin d'esclaves.
    @Miah La recette du succès autant que de la défaite à DC.. C'est le mystère et la curiosité qui en découle smiley Merci pour le compliment.
    @Alinka ♥
    @Kmaschta C'est le but inavoué de la manoeuvre, bien sûr smiley

    Merci à tous pour vos commentaires.