Recherche

EDC de Stoyan

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Stoyan

Cacher

Il était une fois là-bas

Spoiler (Afficher)
FICTION, évidemment non utilisable IG toussa toussa!
Désolée pour les fautes qu'il reste, il est tard et j'ai mal aux yeux smiley
Bonne lecture !!
Ambiance


Le coeur qui bat à tout rompre, le souffle court et le front qui perle de sueur, l'homme vient d'échapper de peu à la mort.
Derrière lui, des cris de stupeur mêlés à de la rage se rapprochent encore et encore. Que faire ? Ils sont trop nombreux pour faire face, et cet abris va rapidement devenir son linceul si il ne se décide pas.
On va crever ici, je le sens venir.. Ne me dit pas que
t'as toujours aucun remords... Car même-moi j'en ai.

Shhh! J'réfléchis, cesse donc de t’apitoyer sans cesse.
Et pour te répondre, non, j'regrette pas d'être parti y a près d'quatre ans.
Maintenant silence, faut qu'je me concentre.



L'ennemi n'était plus qu'à quelques centaines de mètres, lui et son foutu renifleur. Pire, il ne restait plus grand chose de ses stocks: une grenade cryogénique, une dizaine de balles de fusil, et de quoi recharger au maximum trois fois ses azmats. En résumé, il était mal, très mal.
Autour de lui, de hauts murs en ruines dessinaient les contours d'une impasse glauque, l'odeur du sang et un vieux cadavre trainant non-loin l'incitant à se rendre compte combien cette place n'était pas la plus enviable.
Quelques rares étages délabrés mais accessibles auraient pu lui servir de marche-pied, si cela ne risquait pas de le mettre totalement à découvert.



Réfléchit, putain... Devient la chasseuse, n'reste pas dans l'rôle de la proie..
Y a rien à faire... t'as voulu jouer, et on a perdu ce soir.
Avoue que c'était une belle aventure, la fin que tu voulais, non ?



Quit à mourir, il fallait tenter le tout pour le tout. S'armant de sa dernière grenade, il s'approche du mur le moins vétuste pour s'y hisser en grimaçant: Ses dernières incartades lui avait fait perdre l'usage d'une main, ce qui ralentissait encore son ascension.
A peine le temps de reprendre son équilibre, qu'il entend la radio à sa ceinture grésiller. Ses opposants venaient de lâcher la bête, il allait falloir feinter, encore.
Attendre le bon moment, encore. Et gagner un sursis, encore.
Le renifleur approche au galop tandis que l'homme entoure le canon de son fusil d'une épaisse couche de cuir prélevé sur son manteau. Une fois en ligne de mire, il focalise son viseur sur sa cible et tire. Deux coups.
Deux coups qui feront mouche, un dans le poitrail, l'autre dans la tête de la chose qui s'effondre dans un couinement au bas des ruines.



Une d'moins... Mais v'là la cavalerie qui arrive, pfff.
Tu penses franchement que ça en vaut la peine..? Toi qui voulait mourir..
Te voilà à te battre pour une survie qui sera à jamais temporaire.



Chassant la voix pathétique dans sa tête, il s'allonge au sol, se couvrant de poussière en espérant que cela lui serve de camouflage. A peine une tête apparaît, qu'il tire une nouvelle fois.
Le silencieux improvisé n'est qu'à moitié efficace, et cette fois-ci la balle rate la cible, trahissant du même coup sa position.



hmpfr, merde, mais tu veux pas la fermer une minute!!
Bon, plan B.



Activant de justesse son module d'invisibilité, il dégoupille son ultime grenade cryogénique au moment où le groupe commence à grimper la ruine. Attendant la dernière seconde, le premier visage à sa hauteur aura eu le malheur d'ouvrir grand la bouche pour brailler un ordre. Peine perdue, Stoyan avait vu la chose venir, et lui enfourna la grenade dans la bouche avant de le repousser violemment vers le reste de ses ennemis.
Gelé de l'intérieur, la cible mourra sur l'instant, l'explosion déversant un mélange de chairs et tripes congelées qui viendront blesser plus ou moins gravement les autres.
Partir, vite. Mais partir en silence, aussi. Tel une Ombre, il esquivera une rafale de mini-gun en s'enfonçant dans la noirceur du bâtiment.
A toute vitesse, les survivants à ses trousses, il descend le pauvre escalier délabré qui le sépare du rez-de-chaussé.
En bas, deux guetteurs l'attendent, bien qu'occupé à se retirer les projectiles improvisés reçu pendant la déflagration.
Éviter le combat semble la meilleure solution. Il passe non loin d'eux sur la pointe des pieds, avant d'aller s'introduire dans la ruine d'en face. Ça crie, ça rage dans les rangs d'en face, et ça en prends plein la gueule par leur chef quand celui-ci a la bonne idée de demander un rapport par radio.



T'vois... ça marche mieux quand tu la ferme.
Je t'accorde l'fait qu'on ne soit pas encore sortie d'affaire cela dit.

Cette voix... Je la reconnait. C'était le chef de la bande contre qui Watari
s'est battu.
Le sang de l'ex-Elfe ne fit qu'un tour. Il grimpa à toute vitesse les étages, prenant soin de vérifier qu'ils ne soient pas habités. Dans la dernière pièce, une fenêtre. Le sol doit bien être à trois ou quatre mètres de haut, quasi impossible à sauter sans se faire mal ou trahir sa position.
Descendre en rappel... Bien une chose qu'il détestait faire, mais qui allait certainement le sauver. Attachant une extrémité de sa corde au meuble le plus lourd qu'il avait près de lui, il la jeta ensuite dans le vide, pour s'y engager après avoir vérifier les alentours dans sa lunette de sniper.
Il était exténué, il avait passé sa journée à courir, pour ne pas dire son heptade. Ses bras tremblaient sous l'effort, alors qu'arrivé à deux mètres du sol il décida enfin de lâcher prise.
Le jour allait bientôt disparaître, et ses chances de survie avec. Il fallait trouver un endroit sûr où passer la nuit...
Il marcha plusieurs cycles, changeant parfois de ruelle ou de trajectoire pour tromper l'odorat des renifleurs, avant d'enfin trouver un bâtiment qui lui était étrangement familier.



C'est... Nous sommes au CdC, n'est-ce pas ?
J'crois bien... L'endroit où vous êtes morts, Wata' et toi.
C'te fois-ci va falloir y survivre, ma grande, si tu veux avoir une chance de
revoir tes gosses un jour.



Après un rapide tour de l'extérieur pour vérifier le taux de présence, il s'engouffra dans le Centre de Clonage.
Celui-ci n'avait pas changé d'un poil, mise à part qu'il semblait plus... vivant ? En tout cas en état plus habité qu'à leur dernier passage, et cela ne présageait rien de bon.



On va camper dans notre ptit endroit caché, il va faire trop sombre
pour chercher une quelconque puce maintenant, on verra cela demain.

Et.. Et si ils nous retrouvent..? Si ils comprennent la supercherie..?
Si...

Si mon Oncle n'en avait pas eu je l'aurai appelé Tante. Cesse donc avec tes "si"
contente-toi du présent. Et par dessus tout...FERME LA.



Après s'être assuré qu'il n'avait pas été suivit et avoir poser quelques pièges de son cru, il retourna vers la grille qui les avaient sauvé à leur premier passage, s'y glissant avant de refermer derrière lui.
Il avança, encore. Sur plusieurs centaines de mètre, ne laissant que d'infimes marques à chaque intersections pour pouvoir revenir sur ses pas au besoin, faisant encore des tours et des détours, avant de se rouler allègrement dans une flaque de boue mélangée à ce qui semble être des restes non traités d'une station d'épuration.
Puer le cadavre pour éviter de se faire bouffer... Étrange paradoxe qui étonnamment, lui plaisait.
Non que l'odeur âcre de l'urine mélangée à la terre argileuse soit son plaisir quotidien, mais la facilité avec laquelle cela pouvait berner une truffe exogène le faisait sourire.



T'vois, je te l'avais dit qu'on s'en sortirai !
Et toi tu voulais te laisser mourir entre leur mains.... T'crois qu'ils t'auraient tué ?
Ça fait 3 ans qu'on les fait courir, qu'on tue sans vergogne leurs soldats, et j'en passe.
La seule chose qui se serait passé, c'est qu'on aurait finit dans une cage
torturés, et toute les autres joyeusetés qui vont avec.

Ils n'ont pas hésité a tuer Watari, pourtant... Alors va savoir.
Enfin... J'espère qu'on retrouvera sa puce, demain, t'imagine pas le soulagement
que se serait.

Evidemment que j'imagine, il été mon mentor à moi aussi.
Mais c'que j'espère surtout, moi, c'est qu'on réussira à récupérer aussi les autres
et qu'on retrouvera l'chemin du retour... Et qu'on nous laissera r'venir, aussi, un jour.

Oh, nous laisser revenir, je pense oui.. Mais dans quelles conditions, ça.... Je les voit bien nous foutre en quarantaine, puis en prison pendant des jours et des jours...
Pfffrt. On s'est échappé de bien des choses, c'pas la prison impériale qui nous résistera, allons.
Le temps le dira..
M'ouep. J'espère que Mash' sera toujours parmi les vivants à notre retour, aussi.
D'ailleurs, dès qu'on aura mit la main sur leurs fichus munitions, on se dirigera
vers l'Asylum, Il faut que j'y vérifie certaines choses.

Si on y arrive, il ne te restera plus que deux secteurs à faire pour pouvoir
prendre ta retraite...

L'autre elle m'parle de retraite dans un moment pareil.... T'pas tranquille Yena', j'te jure.
On a le Grand Extérieur à faire aussi, une puce à y récupérer. Et faut qu'on trouve c'fichu laboratoire aussi, j'suis presque sûre qu'le vieux Stilicon y est.

Toi et tes fichus suppositions....



L'homme ne trouva pas le sommeil avant le petit matin, pensant et repensant ses objectifs au travers de ses monologues silencieux.
La vie hors des murs ne lui laissait que peu de répit pour songer à tous ceux qu'il avait quitté, les rares moments de quiétude lui servant à se reposer -quoi que se soit un bien grand mot- et à écrire son journal de bord.
Bientôt sa mission serait terminée.... Bientôt, il rentrerait.
....Ou pas.

Informations sur l'article

La vie dehors
30 Juin 2020
297√  21 16

Partager l'article

◊ Commentaires

  • Naurestel (244☆) Le 30 Juin 2020
    Stoyan T^T REVIEEEEEENS!
  • Enaya (16☆) Le 30 Juin 2020
    Maman * ♥ -_-
  • Haley (0☆) Le 30 Juin 2020
    Comment ça fiction.
  • Stoyan (337☆) Le 30 Juin 2020
    @Naurestel Is not possibeul..!

    @Enaya Ma fille ♥

    @Haley J'doute que les MJ approuve les aventure de Sto' qui balade de secteur en secteur smiley
  • Lars (49☆) Le 30 Juin 2020
    C'est une fiction, puisque nous, nous avons rien validé smiley
  • Phylène (767☆) Le 30 Juin 2020
    Pis genre,ton perso solo, je doute qu'il tienne une heure dans la jungle. imo
  • Aislinn (171☆) Le 30 Juin 2020
    ♥ LOVE YOU
  • Nimah (39☆) Le 30 Juin 2020
    Revient juste pour tous les contaminés !
  • Shelah (52☆) Le 01 Juillet 2020
    Mais reviens au lieu d'EDC toi !!! *
  • Alexf (36☆) Le 04 Juillet 2020
    et avec l'ambience anxiogene on s'y croit, on cours, on esquive, on transpire, on a peur.
  • Lehcaerith (56☆) Le 04 Juillet 2020
    Yena ❤❤❤
  • Stoyan (337☆) Le 04 Juillet 2020
    @Lars Un jour peut-être... smiley

    @Phylène Et pourtant se ne serait pas le premier smiley

    @Aislinn @Nimah ♥♥

    @Shelah M'ehhh je peux pas! Qui es-tu ? smiley

    @Murphy ♥ prochain épisode un jour surement !

    @Alexf Merci !! Contente que ça ai plu smiley

    Lehca ♥♥♥♥
  • Shelah (52☆) Le 05 Juillet 2020
    @stoyan c'est moi Bibiche !! smiley
  • Shelah (52☆) Le 05 Juillet 2020
    Me laisse pas tout seul avec la marmaille smiley

  • Nelwenn (31☆) Le 07 Juillet 2020
    Trop de tristesse.. un jour, peut-être ~ [ #O ♥ ]