Recherche

EDC de Sneni~65442

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Sneni~65442

Cacher

Thérapie ta psy

Spoiler (Afficher)
Comme d'hab, mieux vaut cacher.


Trois coups frappés à intervalles irréguliers sur la porte vermoulue, qui s'entrouvre en grinçant. La patiente entre, hésitante. Lunettes de soleil vissées, capuchon relevé – pourtant il fait nuit. C'est qu'il est mal perçu de consulter certaines praticiennes. A Dreadcast, les troubles se valorisent et s'affichent fièrement, on ne les soigne pas, on se complaît dedans.



-Merci d'accepter d'me recevoir, Docteur...
-Je vous en prie, installez-vous.


La pièce en question ressemble à un bureau un peu désuet ; une table de travail, un éclairage tamisé, un grand fauteuil, un canapé. Une bibliothèque remplie d'ouvrages aux titres ésotériques : Témoignage d'un Glukoolique anonyme, Psychologie des Mutants, L'inconscience collective, et bien d'autres encore... Dans un cadre poussiéreux, un diplôme s'affiche sobrement, sombrement, aussi peu lisible de son coin lointain.

Allongée, contemplant le plafond fissuré, la patiente s'exprime. Empathique, le Dr Sneni prend quelques notes, tout en ponctuant de temps à autres de petits 'mmmh', 'ah' et 'comme je vous comprends' du plus bel effet. L'ambiance, feutrée, laisse les mots s'élever telles des volutes de fumée, propice aux confidences.




-Et alors, là, y m'dit, 'WOW MAIS TU PEUX PAS C'EST PAS POSSIBLE LA'...
-Mmmmh. [La plume gratte le mot 'déni' sur le carnet]
-Alors, lui, il vient en SI, tu vois. Alors, moi, j'me tire en SR, tu comprends ?
-Aaah oui. [Nouveau grattage. 'Transfert & contre-transfert'.]
-Mais... Mais depuis la... La sép... Sépa... ra... tion...


La patiente renifle, dignement, puis finit par fondre en larmes. Spectacle étonnant pour une elfette blasée, la Grise restant mutique mais se tournant pour observer en experte les filets d'eau salée et les rivières de morve qui pointent le bout de leur nez, afin de procéder à une évaluation clinique en bonne et due forme. Elle tend une boite de mouchoirs qui a déjà bien vécu. La boite, pas les mouchoirs.

Quoi que.



-Shnirfl... Ber... Berci...
-Ecoutez. [Le carnet est claqué d'un coup sec] Je comprends votre détresse. Je pense cependant que votre supposée... [Elle hésite, butant sur le mot] Hétérosexualité, ainsi que votre résignation, vous font le plus grand mal.
-Mer... Quoi ? Comment ma su... ma supposée hétérosexualité ?..
-[Hochement de tête empathique et emphatique] Je ne vous juge en rien. La détresse et l'instinct de survie nous poussent parfois aux pires extrémités. Mais ce n'est pas votre moi profond. Si ?


La patiente pâlit, sous le choc, tentant de démêler l'écheveau de ses pensées autant que l'écoulement nasal. Son visage hagard se tourne vers la thérapeute, qui affiche un sourire rassurant, professionnel. Elle sort son com, écrit un bref message, ne s'interrompant que pour quelques regards furtifs à sa patiente, avant d'articuler d'une voix sereine.


-Heureusement, j'ai prévenu ma co-thérapeute... c'est une experte en cri primal, elle vous aidera à exprimer ces émotions inassouvies et résoudra ce problème rapidement. Êtes-vous prête ?
-Euh je...
-Alors nous sommes d'accord. J'admire votre pugnacité.



La porte s'ouvre brutalement. Entre Eny, l'air à la fois sévère et sympathique. Elle s'installe sans manières à côté de la patiente, posant sur une bibliothèque le Glukoz qu'elle avait en main sous le regard crispé de Sneni. L'elfe blonde pose une main sur chaque épaule de la cliente, puis... Se met à la secouer impitoyablement.



-WOWOWO ATTENDS TU TE TROUVES PAS PATHETIQUE A CHOUINER ?!
-Qu... Quoi ???
-TU PENSES IL DIRAIT QUOI SERGENT PILULE ? TU TIENDRAIS PAS TROIS PARTIES DE DREADLOL PUTAIN !!!
-Mais... Mais je...
-ET NOS CREDITS HEIN ? TU PENSES QUE MA MEUF TE PRETE SES COMPETENCES POUR RIEN ?
-Arr... Arrêtez s'il vous plaît...
-ALORS MAINTENANT TU BOUGES TON CUL, T'OUBLIES CE MEC QUI TE MERITAIT PAS ET TU ATTEINTS LA FORCES QUE T'AS DANS TON P'TIT COEUR. COMPRIS ?!
-...Ou... Oui...
-J'AI RIEN ENTENDU PUTAIN !!!! COMPRIS ?!
-OUI J'AI COMPRIS LACHE MOI T'ES PAS MA MERE !
-C'est bien.


Eny récupère sa canette de Glukoz, repart comme de rien. Encore sous le choc, la cliente finit par s'ébrouer, sous le regard docte d'une Sneni impassible. Quelques notes supplémentaires sont prises sur le carnet, lequel est de nouveau refermé sèchement, et cette fois, posé sur le côté. La Grise s'exprime enfin, la voix d'autant plus douce en contraste avec celle de sa co-thérapeute.


-Vous avez retrouvé votre force intérieure. Efficace, non ?
-J'sais pas si ça m'a fait du bien ou...
-Terriblement efficace ! Bon, on se dit 15k crédits et à la sem...
-VOUS ETES DES TAREES OUI !


La patiente se relève. Donne un coup de pied au canapé ; se blesse, jure, fuit en claudiquant, claquant la porte. Sneni observe, médusée, un immense sourire se dessinant peu à peu sur son visage. Dicte un com avec enthousiasme à sa dulcinée, aux anges.


-Dis ma chérie... Je sais que tu vas râler parce que j'ai encore travaillé gratuitement, mais... On est vraiment des pros.



◊ Commentaires