Recherche

EDC de Sneni

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Sneni

Cacher

Tout à voir ! - Vos pires coups.

Spoiler (Afficher)
Texte anonyme, sans doute trouvable sur quelques espaces matriciels douteux. Merci à Niasse pour la musique de qualité ! Oh, et n'oubliez pas de "cacher".



Bienvenue dans "Tout à voir !", la série d'articles sociologiques de haute qualité et sans réclame où nous explorons les abysses de l'âme (méta-)humaine. Aujourd'hui, nous avons évité le piège du racolage, puisque notre article portera sur "Vos pires coups !", mais pas de n'importe quelle manière ! Non, car nous le ferons en lien avec nos émissions préférées (nous aimons tou.te.s nous enrichir de culture télévisuelle à nos heures perdues).

Avant un tiers emprisonnement pour hérésie, je tiens à préciser que les séries mentionnées ici sont surtout populaires en Secteur Orion, d'où je viens. Je sais qu'elles manquent d'Impérialisme, mais là-bas, on n'avait simplement rien d'autre, et ici, je suis trop occupée à oeuvrer pour le bien du Secteur que pour regarder les écrans. N'hésitez pas cependant à rajouter les vôtres.


[Note : les termes ici ont été masculinisés par défaut, et surtout parce que c'est plus drôle et simple de se moquer des êtres à l'expression de genre masculine. Tous sont valables pour les ils/elles/iels de votre choix, bien évidemment !]

Et maintenant, sans plus attendre et dans le désordre...





1) Lance le survivant
(Aka "Le surboosté")



Celui-là, j'sais pas si vous avez déjà testé, mais... Dans mon souvenir, c'est vraiment un des pires. Enfin, c'est peut-être mon gabarit d'elfette, hein, avec une trolle ça doit passer impec. Le mec, il est au pieu avec toi, il te regarde dans les yeux, tu sais pas trop si il va coucher ou te cuver ; tu comprends vite que c'est un peu des deux.

Wata ! Cri de guerre, voix suraiguë, pas de préliminaires, direct qu'il va au fond, cinq secondes intenses à fond les pistons, les doigts, la bite, les pieds parfois ; cinq secondes avant qu'il se retire, en sueur mais satisfait, regard ténébreux – ''Tu ne le sais pas encore, mais tu as déjà joui.'' Il se retourne pour sortir, t'as pas trop la force de lui répondre. Il a joui, t'es au tapis.

C'est pas pour rien que ce paragraphe est le plus court. Mais cette catégorie, on en croise régulièrement. Si tu retrouves ton souffle, flattes-le assidûment. Empoche la crédipuce, et tire-toi en boitant.



2) Ecuballz
(Aka "Le suspense insoutenable")



En général, celui-ci, c'est un peu l'excès inverse. Bon, entendons-nous bien, hein, j'apprécie la langueur et les préliminaires qui durent, quand c'est dans le partage, mais là... bon, d'abord il se désappe, il dis qu'il doit se mettre en condition, toi t'es patiente. Mais quand il crispe chaque muscle en commençant à hurler, là tu sens déjà qu'il y a une couille dans le ragoût.

Au bout de quelques minutes (t'as mis tes boules quies entre temps), il dit d'un ton de Gnoll enrhumé "J'y arriverai pas sans toi... J'ai besoin de ton énergie". Tu te dis, chouette, enfin un peu d'interactivité, mais bon en fait c'est une énergie mentale, cherche pas à comprendre. Bref tu patientes, tu te dis quand même qu'avec un suspense pareil, ça doit sacrément valoir le coup.

UN. MOUVEMENT. TOUTES. LES. VINGT-CINQ. MINUTES. Je sais vraiment, vraiment pas ce qui est le pire, entre cette lenteur abominable, la brutalité de l'unique mouvement répété, le fait qu'il dise à terme qu'il ne peut y arriver, qu'il a besoin de toutes ses forces, ou lorsqu'avant chaque mouvement il te prévient qu'il va mettre toutes ses forces dans cet ultime assaut quitte à y laisser sa vie. Fais comme moi : emporte sa crédipuce, et laisse-le finir seul.



3) Pokureuil
(Aka "Le collectionneur")



Au début, quand tu le vois te couver du regard alors que t'es juste en train de laisser ton neuvopack boulotter en sirotant ta flotte, ça ressemble à un bon plan. Puis tu sais, il a l'art des petits surnoms, quand il regarde son deck, puis qu'il est là, ''Ouah ! Un Smog-eau femelle gris ! Il me le faut'', tu te sens presque précieuse. Naïve ! Ca tarde pas à dégénérer.

D'abord, comprends bien que ton avis, il s'en carre pas mal, même si il dit qu'il sera ton meilleur ami et compagnie. Il gueule un truc genre ''Orcinette, affaiblis-la ! Hydro-poing !'', tu te retrouves bien vite tabassée et encastrée dans le mur par une autre amante sortie d'on ne sait où, il te balance son sac électro-rétrecisseur dessus, enfin, l'enfer.

Ensuite, bordel ! Mais qu'il est méprisant ! C'est vachement désagréable, hein, que ce soit quand il te tâte de partout (''Hu, je m'attendais à ce que tu aies plus de Poit''), quand il se permet de juger tes capacités au lit (''Quoi ?! Tu sais même pas faire mimi-plug ?!''), où quand il songe à te partager avec son harem pour des hybridations douteuses.

Il ne s'attache pas, vu qu'il n'a même pas fini qu'il songe déjà à l'outrîlien Mâle qu'il doit absolument se faire pour compléter sa collection. Ne t'attache pas toi non plus ; le bdsm a ses limites, et il te verrait bien combattre à la Fosse tout en empochant les crédits. Mauvais plan.



4) Cyrius sans famille
(Aka "Le tragique")



C'est un modèle assez courant. Il se déplace d'un bar à l'autre, et bon t'es un peu ambivalente. D'un côté, tu te sens importante pour lui, c'est clair, une sauveuse même. Ah ça, avec toi il se sent moins isolé, t'es la seule à le comprendre, tu donnes un sens à sa vie, il a déjà tant souffert et ta simple présence est un tel baume pour lui.

Comme souvent, c'est après que ça se gâte ; quand il parle de son premier compagnon qui l'a trahi, de son amante en cryo, de celle dont la puce s'est encrassée de smog jusqu'à s'arrêter, de celui qui est mort d'épuisement en jouant du luthare (???), enfin bref, tu te rends vite compte que si tu lui fais tant de bien, c'est surtout parce que t'es la seule personne encore vivante à lui donner de l'attention.

Tes alarmes résonnent, t'as peur de te faire enfourner une baguette de tambour au détour d'un recoin sombre ? Ne t'en fais pas, il parle plus qu'il ne passe à l'action. Enfin, il chouine surtout, t'emmenant barboter d'un bar à l'autre, en faisant régulièrement des plaisanteries de style ''Regarde comme je tiens le coup et je garde le sourire malgré ma vie tragique en permanence''.

On en a tou.te.s eu comme ça, hein ? Alors, laissons parler l'expérience : y'a peu de chances pour qu'il te tire une balle dans la tête, mais si tu le fréquentes trop longtemps, c'est toi qui le feras. Offres-lui une rasade de skiwi par pitié, emporte ses crédipuces, il n'en aura pas usage longtemps, tire-toi. Tu feras une bonne action pour la Ville et surtout pour toi-même.



5) Hurius & Cyjan
(Aka "Les scientifiques")



En général, ils écument les quartiers par deux, le gob' un peu antisocial et surintelligent mais sans une once d'éthique (comme Hurius !) et le kob' anxieux et craintif mais bon il fait ressort comique à la limite puis kob à tout faire (comme Cyjan !). Leur schéma est assez classique, hein, le Hurius flatte ton intellect mais surtout ton propre ego, l'autre exprime ses angoisses derrière.

Je suis plus partagée sur ce type de plan. Je veux dire, souvent, c'est des nerds assez calés en mécaniques, alors, si t'aimes expérimenter, tu seras servie, et tu sais que l'attitude du Cyjan te sert un peu d'indicateur de quand paniquer. De l'autre, aucun des deux ne se soucie réellement de toi, et la fiabilité de leurs inventions est genre vraiment, mais vraiment basse, alors même si tu vois les étoiles, je suis pas sûre que ça vaille le coup de se retrouver avec des tentacules ou des paupières radioactives.

Mon conseil, vérifie si Hurius enlève sa blouse blanche. Si c'est pas le cas, les indicateurs sont probablement au rouge, et il est préférable de prétexter une faille temporelle à colmater en urgence pour te tirer avant de voir tes organes étalés au hasard sur une table de travail. Emporte une de leurs crédipuce avec l'air ébahi en t'extasiant sur la présence de ce type de supraconducteurs étherfarins dans ce pan de réalité, ils ne devraient pas te retenir.


Et toi, quel a été ton pire coup, et quel était son émission correspondante ? N'hésite pas à l'ajouter ! (2k crédits par article reçu ou envoyé).

◊ Commentaires

  • Merilwen (11☆) Le 01 Décembre 2018
    [Encore un comme ça, c'est magique !]
  • Sana_Peli (308☆) Le 01 Décembre 2018
    Encore un EDC plus marrant que les miens !?
    Spoiler (Afficher)