Recherche

EDC de Sneni

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Sneni

Cacher

[Fiction Rp] Immaculée (1)

Spoiler (Afficher)
Fiction trouvable en Rp et signée, sur simple fouille matricielle sur des espaces d'essais divers et variés. Possiblement plus agréable avec la fonction "cacher". Bonne lecture j'espère. smiley



Il inspire profondément, tousse, d'une quinte irrépressible. Au sol, les glaires sont noires, tapissées d'un peu de sang. Il sourit, d'un sourire rendu grimaçant par la douleur, tâtant du doigt la substance visqueuse, avant de relever la tête vers son interlocutrice, cherchant ses mots.



C'est si...





Elle laisse échapper un rire rauque, approbateur. Même étouffé, il résonne entre les murs de l'immense entrepôt, entre les barils et les containers immaculés, entre les lampes à perte de vue et les habitations bien rangées. Les flingues à ses hanches tressautent. Elle porte un masque à gaz ; une pulvérisation toutes les demies-heures. Le comble du luxe pour une traficante.



T'en aurais pas... Juste encore un peu ? S'il-te-plaît ?..


L'espace d'un instant, juste un instant, il a cet air pathétique assez attendrissant, et ses yeux vitreux retrouvent un semblant de fièvre. La criminelle secoue la tête négativement, aux aguets. Tend la main pour recevoir son dû. Il y dépose deux écrous rouillés, avec un air fugitif de regret. Il les aimait bien, ces taches de dégradation entre les murs blanc, qui entrecoupaient son jour bien trop long.


Mais ça n'aurait pas duré. De toute façon, aucune distraction ne dure ; les Administrateurs ôtent toute trace de souillure. Le Smog, ça au moins, personne ne peut l'ôter ; à peine respiré, déjà consumé, ne laissant que des poumons goudronneux et une toux douloureuse bien que trop éphémère. Rien qui vaille de gaspiller les ressources de l'entrepôt pour un processus de décontamination forcée.


Elle referme le poing sur sa prise, décroche de sa ceinture un cornet auditif fabriqué à partir d'un entonnoir rouillé – une relique, un autre luxe parmi ses nombreux colifichets. D'ici, en fermant les yeux – une pulvérisation, cinq secondes de toux étouffées par le masque... D'ici, elle peut entendre le froissement si harmonieux et discret des membres feutrés des machines. L'heure du départ approche. Ils le savent tous deux. Il ose, tout de même, une dernière question hésitante.



Tu me reparleras de la zone grise ?...



Des pattes d'oies se dessinent au recoin des yeux de la damoiselle, marques d'un âge qui n'a pas été maquillé. Son "plus tard" est murmuré d'une voix divine, rauque, cassée, crissante comme un conducteur ivre. Elle s'en va, tache de gris dans le blanc, se hâtant... Il ne sait trop où, en fait, n'ayant jamais quitté son entrepôt. Il y a d'autres zones, d'après elle. Il la croit – sinon, comment réchapperait-elle à la décontamination ?

Il s'en va, à son tour, retournant à l'anonymat, blanc sur fond de blanc. Il sait ce qui l'attend, et c'est le plus effrayant : rien, tout au plus une mention dans son rapport hebdomadaire. A quoi bon se révolter quand même les éclats ne récoltent qu'une indifférence absolue ? Il en aurait parfois envie, d'enfiler à son tour le heaume de l'oubli. La dénoncer, il n'y songe pas. Elle représente pour lui quelque chose, plus que le sexe, plus que la drogue, c'est un ailleurs auquel il aimerait croire.



Des taches noires et visqueuses aspirées, dégradées, pulvérisées et repeintes. Bientôt, leur rencontre aussi retournera à l'oubli.



Spoiler (Afficher)
Références images-
Sarahhite - white-haired man
Inconnu.e - sci-fi cyborg woman
Fluorid - white city

◊ Commentaires

  • Sana_Peli (457☆) Le 09 Novembre 2018
    Alors, ça a l'air cool, y'a de l'idée, mais personnellement mon problème, c'est que c'est trop confus, j'ai vraiment du mal à comprendre ce qu'il se passe dans ton texte.

    Y'a des choses qui sont dites et pas forcément expliqués, et parfois il n'y a pas forcément de contexte non plus, parfois ce genre de choses peut fonctionner mais là j'ai pas l'impression que ça fasse mouche, justement car j'ai du mal à comprendre le texte.
    Après je verrais bien en lisant la suite, mais ce premier épisode m'est compliqué à comprendre.