Recherche

EDC de Sigmar

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Sigmar

Cacher

IV.2: Il revêtira l'habit

Comme beaucoup d'Impérialistes il était dans l'attente ce jour la, l'attente du choix d'une SG hérétique comme il aimait le penser, une SG garante d'une certaine forme d'Ordre viscéralement corrompue. Reposant sur des rues sans Armes, sur des Impérialistes oppressés mais silencieux et sur un Imperium décadent. Tant que tout à l'air propre et en ordre l'Imperium peut bien sombrer. Fermant les yeux sur le chaos quotidien en haute-sphère, l’inexistence d'unité Impériale mais très ouvert sur le chaos éphémère de la bataille de l'Impérialisme contre le Loyalisme, le chaos émanant du fracas des armes et des tirs croisés le temps de cinq batailles urbaines toutes remportées par la Coalition Impériale.
Il le sentait, il avait ce pressentiment qui précède chaque moment lourd de l'histoire Impériale, cette sensation de vide qui vous envahit, suivit d'un instant de clarté, un bref déni et un retour clair et précis à la réalité. Lui qui depuis le premier jour s'élève contre l'influence de SG, n'avais pas dérogé à ses valeurs, une non-candidature en bonne et due forme pour dire à SG ce qu'il pensait vraiment d'elle.
Spoiler (Afficher)
Salve SG, voici ma candidature. Avant j'aimerais que tu saches que j'ai conscience d'avoir rompu l'ordre Impérial auquel tu tiens tant.

Je l'ai fait pour des valeurs, des valeurs qui sont Impériales et en accord avec l'héritage des Enclism. Alors même si il est dur pour toi de concevoir peut-être l'équilibre entre le fait d'avoir brisé une de tes règles pour en protéger une autre, sache que moi j'en suis tout à fait conscient.

Je candidate pour te dire que je candidate pas et la raison est très simple. Je n'ai pas rompu l'ordre justement pour t'invoquer et ensuite profiter de toi pour m'élever. J'ai participé à ce combat Impérial par conviction profonde et parce que le gouvernement, qui tu le sait n'était pas très "Impérial" dans cette histoire, avait besoin d'un recadrage et d'un petit rappel sur le pouvoir des corporations et des Factions Impériales telles que la Légion et le Templum. Ceci étant fait je ne vais pas maintenant en profiter pour tenter de m'élever via une candidature ou je dirais tout ce que tu veux entendre.

Parce que je ne serais pas plus légitime alors que ceux que j'ai combattu et parce que je n'aime pas du tout cette voie opportuniste que tu as mis en place SG. Je suis totalement persuadé qu'encore une fois cela nuira encore plus à l'Ordre que tu souhaite défendre mais en plus, tout comme pour la première fois, ce n'est pas une façon Impériale d'accéder au pouvoir.

Alors je ferais comme tout Impérial juste et vertueux ferait, je vais retourner en ré-insertion et prouver que ma foi en Imperator est une force d'accès à de plus hautes fonctions, bien plus authentique et réellement Impériale.

Je te déteste IA pour ce que tu fais à ce secteur au nom de ton saint-précieux Ordre Sempiternel...

Candidature terminée."
Et la le premier signe tomba, soudain et net, Zalaniz avait perdu son accès à la Domus, elle qui depuis 150 ans défendait l'Imperium dans une discrétion telle et un dévouement si puissant que cela imposait le respect chez le plus véhément des Impériaux, faisant force d'exemple. SG nous privaient un à un de notre accès à sa Maison, son Temple Impérial, son Refuge...en somme son Sanctuaire.
L'Impérial Blanc, pris immédiatement le chemin de la Domus et y arriva très vite en Overboard, l'Overboard de toutes les batailles, toutes les galères, toutes les opérations nocturnes. Ce fidèle compagnon d'acier et de mécanique, fiable et fidèle bien que capricieux. Celle-ci semblait vide et pourtant il pouvait visualiser toutes les honoras plus insultantes les unes que les autres ou nobles et gouvernants se permettaient des absences, des pavaneries et autres insultes en Sa Maison. Ou nombre d'imposteurs se succédèrent pour prendre le pouvoir et n'en faire que le néant et le chaos. Il se rappelait jusqu'à la disposition des différents groupes, toujours les mêmes à fureter près des mêmes sphères dangereuse et loyalistes. Toujours les mêmes à êtres un pilier fort et uni pour l'Imperium. Puis lui prenant toujours place derrière les rangs de la noblesse pour les empêcher de salir sa mémoire. Il se rappelle les Honoras sous Laetitia, boycottées par un CN méprisant et corrompu, une certaine rouge dont le mari est aujourd'hui HC. Il se rappela alors et pris soudainement conscience que finalement ce lieu de pureté n'avait été que le théâtre de la bassesse politique de membres du gouvernement plus pourris les uns que les autres, dont l'âme et la noirceur n'ont d'égal que les pires desseins de l'Ordre Noir.
Il s'agenouille devant le buste et entame se réflexion,
Il hume l'air ambiant, cherche la force dans ce bastion,
Il sait qu'ils viennent, qu'ils se préparent, ce ne sera pas long,
Il sait dans quels pas marcher, ceci, est sa seule et intime conviction.
Puis elle se montra, simple, franche et honnête. Cherchant visiblement quelqu'un et ayant malgré son jeune âge déjà ce ressentiment profond que quelque chose ne va pas quand l'Imperium est menacé. Il l'interpelle d'abord cherchant le calme et la prière...Puis rapidement l'invite à le rejoindre pour ce moment.
Il sort le sabre cérémoniel des Ambassadeurs, dernier symbole de légitimité que ce sont passés tout les Honorabilis, tout les Ambassadeurs depuis plus de 150 ans, Sigmar à Kamui, Zartam à Stilicon, Halinna à Laetitia, il en est le gardien. Et il le temps vers le buste..

-Pries avec moi Shairi...
Chasse les ténèbres, l'hérésie, la corruption, donne moi la force de brandir l'épée de la justice.Je me fais vieux Cirius vous le savez et la flamme Impériale brûle en moi...mais c'est un fardeau lourd à porter. Et faites en sorte qu'il y est plus de nains n'embrassant pas le crime et qui ne partent plus en cryogénisation à la moindre épreuve. Les nains sont un peuple braves et forts de l'Imperium.
Donnent leur le courage et la foi Cirius ! Crois en tout tes enfants, envoie nous un signe, un chemin, une petite lumière dans l'obscurité. Donne moi les moyens de combattre l'Ordre Noir qui tiens une grande partie du pouvoir. Donne moi les moyens de chasser ces hérétiques.
J'ai besoin de ton épée, Legacy, afin de les purifier tous.
Sigmar enfile son pantalon de combat par dessus celui de cérémonie.
Donne moi la vigueur et des appuis stables !
Sigmar agrafe son armure
Pares les coups de mes ennemis et protèges moi de l'hérésie
Sigmar accroche ses épaulières.
Permet moi de porter le poids de leur corruption et de soutenir les épreuves.
Que mes pas marchent dans les tiens...et que je soit dignes du chemin que tu traces. Ce Sabre garant de la légitimité, tu demeurera un temps caché.
Donne moi la justesse lorsque je pourfendrais.
Donne moi la force lorsque je rencontrerais résistance.
Donne moi la vitesse pour surprendre le mécréant hérétique.
Et enfin, permet moi de ne jamais me parjurer comme ils se parjurent...
Je tiens à faire pénitence en ce jour de mes actes de dissidence et de contestation. Je les ai fait dans un but supérieur, tu le sait.. Je me fiche de SG et le méprise et tu le sait, mais il est un de tes outils...et ta parole fait force. Je te sers depuis ma naissance et je ne faillirai pas à cette tâche encore une fois.
Sigmar lève l'épée devant lui toujours plus haut, levant les yeux vers le buste. Puis la place à sa taille
Je n'ai pas postulé car je suis dur avec mes ennemis mais encore plus dur avec moi-même. Sache que cette fois-ci je n'échouerais pas à te servir. Ceux qui contestent ton héritage, tes valeurs et ta grandeurs, seront purifiés. Je t'en fais le serment solennel. Et je ne cesserais ce combat que lorsque la corruption et l'hérésie ne seront qu'une goutte d'huile séchée dans les rouages de la grande machine Impériale. Puisse ta technologie m'offrir cette longévité afin d'y parvenir.
Sigmar reste à genou et tourne la tête vers Saito qui vient d'arriver
-Nous étions en train de prier, pour les épreuves à venir.
-Veuillez me pardonner mais vous devez laisser la Domus pour les repentances.
- La domus est ouverte à tout ses enfants...mais ne vous en faites pas, j'ai terminé la mienne. Je vous laisse le sol pur de la domus pour ployer le genou devant le buste de Cirius. A certains...ne l'insultez pas trop, je vous en conjure.
Sigmar se redresse, salues Impérialement le buste et se tourne pour rejoindre l'allée centrale.
-Sigmar, Je suis un fidèle de Cirius... rassurez vous. J'ai aussi un AR contre vous, je vous attends dehors
-Merci en ce cas de m'avoir laisser terminer ma prière et ma repentance.
Sigmar s'approche et tends ses poignets.

Informations sur l'article

IV - Quintessence
13 Juin 2017
730√  19 5

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

  • NeufCentÖnze (1484☆) Le 13 Juin 2017
    Les frères ennemis *
  • Sigmar (211☆) Le 13 Juin 2017
    "Silen enin leges inter arma: En temps de guerre, la loi se tait " (Cicéron)
  • Sigmar (211☆) Le 13 Juin 2017
    Bien vu Six héhé !
  • Aellô (668☆) Le 13 Juin 2017
    J'aime bien la structuration de l'article entre textes et images et puis... le gif à la fin, il est bien chouette ! *
  • Sigmar (211☆) Le 14 Juin 2017
    @Aellô merci ! j'ai essayé de faire un truc fluide et pas trop "lourd" à lire et pour le gif merci JD Julie :3