Recherche

EDC de Scarlett

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Scarlett

Cacher

5. Chronostasis

5. Chronostasis
°°°
C'est l'histoire d'une jeune fille.
Arrivée du centre quelques années auparavant, co-directrice de ce qu'on appelait à l'époque un centre de recherches, et inscrite à plusieurs formations en électronique, informatique et génie industriel à l'académie impériale. En parallèle à son travail et ses études, elle écrivait beaucoup, et elle participait à de nombreux forum scientifiques.
La journée elle effectuait ses heures dans son CdR, assistait à quelques conférences puis le soir, elle revenait se mettre à l'abri dans son appartement au sommet d'un building du secteur riche. Pas d'ennemis, pas d'ennuis, et une bombe lacrymogène au cas où.
Bref, une humaine avec une vie parfaite et un avenir brillant. Le genre de tableaux qui ne se peignaient que pour une personne sur mille à Dreadcast l'Ancienne.
Et donc cette jeune fille vivait sa vie merveilleuse. Elle se fichait de la misère qui l'entourait, ne comptait que sur elle et progressait à pas de géant vers la réussite absolue.
°°°
- Hé, tu m'écoutes, le tas de feraille ?
Non, je ne t'écoute pas. J'enregistre. Je suis une machine.
- Oui. L'extraction de cristal Farin-386 dans la zone de forage Est rencontre quelques soucis de pénurie, sans compter les récents problèmes de champ magnétique qui ralentissent le travail de vos travailleurs androïdes. Il faut donc trouver une nouvelle source de matériaux et cela demande des moyens. Vous me demandez de vous payer plus cher la production de mes kits.
- C'est ça, et j'crois que tu n'as pas vraiment le choix. 150% du tarif habituel et si t'es pas contente l'boulon ben tu peux aller voir chez mes concurrents, qui te proposeront d'la daube au même prix.
Le producteur de kits rebelles écrase son cigare sur le cendrier d'Hedak, et me fixe de ses yeux noirs avec un sourire arrogant. Il a vraiment l'impression d'être en état de supériorité intellectuelle, et ses deux larrons derrière lui, armés de leurs fusils T-31 lui donnent confiance.
- J'ai toujours rêvé de faire ça.
- Faire quoi, le boulon ?
Le gros cyborg plisse un œil et me regarde toujours, prêt à donner l'instruction à ses hommes de me trouer sur place, moi et mes deux associés, Hedak et Misery.
- Faire ça.
En l'espace d'une demi-seconde, mon doigt se pose sur un magnifique bouton rouge dissimulé derrière le clavier de mon ordinateur personnel. Des panneaux s'ouvrent sur le côté de l'industriel et de ses acolytes, en sortent alors les canons de deux gatlings parfaitement huilées. Les yeux de l'homme s'écarquillent tandis que les armes font feu, et quand le tonnerre de balles s'est enfin arrêté, les armes se rangent, les panneaux se referment et les impact des balles sur le mur d'en face sont nettoyées automatiquement. A la fin, trois corps meurtris gisent sur le pas de mon bureau, je me lève alors et vient à la rencontre du producteur de kits.
  • La chronostase, plus connue sous le nom de l'illusion de l'horloge arrêtée, est cette impression que vous avez quand vos yeux se portent sur un objet à mouvements saccadés. Cet objet peut être une horloge, la roue d'une voiture ou le canon rotatif d'une gatling. Le cerveau de l'observateur est persuadé que le temps entre deux mouvements d'aiguille a été beaucoup plus long, produisant l'illusion que l'intervalle a dépassé la simple seconde.

.
Ce phénomène n'a jamais pu être expliqué dans les détails, laissant libre cours aux neurologues de formuler des hypothèses. Ce qui est sûr, c'est que le problème vient du cerveau humain et de sa connexion avec les yeux. L'horloge, elle, fonctionne parfaitement car c'est une machine programmée correctement.
.
Pour résumer : le temps se fige quand les humains bougent leurs yeux, alors que la vision des synthétiques ne connaît aucune faiblesse ni aucune variation fréquentielle incontrôlée, ce qui leur donne de meilleurs réflexes.
.
Et par conséquent, le cerveau humain se rattache constamment au passé, alors que nous, androïdes, poursuivons notre chemin sur la ligne du temps en observateurs incorruptibles. Voici une preuve de plus que l'avenir nous appartient.
L'homme n'a pas compris un seul mot de ce que j'ai pu lui raconter, la douleur est trop horrible et tout ce qu'il souhaite c'est de mettre fin à cette rencontre cordiale. Je m'accroupis à ses côtés et exauce donc son souhait.
- Rebelteck No Logik est un très vieux technopôle, il m'a été légué par Akasha Mayfair juste avant son départ pour le secteur premier. En reprenant le contrôle de cette prestigieuse maison, j'ai dû faire face à de nombreux problèmes qu'une elfe naïve n'avait même pas remarqué. L'un de ces problèmes, c'était vous. Un producteur médiocre et arrogant, un arnaqueur dont je devais me débarrasser. Ne vous en faites pas pour vos concurrents, je les ai déjà contactés et leurs produits sont bien meilleurs que les vôtre.
Trois détonations, un coup de balai, et la journée reprend son cours.

◊ Commentaires

  • Teträm~19768 (29☆) Le 21 Avril 2013
    Joli smiley
  • L-X (1408☆) Le 21 Avril 2013
    "Et par conséquent, le cerveau humain se rattache constamment au passé, alors que nous, androïdes, poursuivons sur la ligne du temps en observateurs incorruptibles. Voici une preuve de plus que l'avenir nous appartient." Maaaaaais ! LX coincée entre les deux, figée dans la bulle temporelle du présent! Crotte.
    Moi j'ai toujours rêvé de planter une fourchette dans une main...
  • Akasha (0☆) Le 21 Avril 2013
    [J'adore ... N'étoile
    Puis bon, elle n'est pas si niaise *rit* smiley ]
  • Kinchaka (1092☆) Le 21 Avril 2013
    Bel écrit. ^^
  • Artemis~25837 (16☆) Le 06 Mai 2013
    Inspire l'admiration. Magnifique, nétoile.