Recherche

EDC de Sana_Peli

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Sana_Peli

Cacher

Comme à son habitude...

Spoiler (Afficher)
Appuyez sur cacher s'il vous plait, si vous le faites pas je mangerais votre chat (ou vous, si vous n'avez pas de chat)
Spoiler (Afficher)
- MARCHEEER SOUS LA PLUIIIIE ! C- EST VRAIMENVRAIMENVRAIMENT COOL ! TOUTOUPIDOU
Comme à son habitude quand il n'était pas reclus en ermite dans l'arrière boutique de l'Impasse, Sana chantait à tue-tête (dans le sens où ça en pétait le crâne des gens alentours) le dernier tube de sa concoction, sa mode pour les tubes sudistes comme "ASSASSIN DU CDO ! WOUPWOUP !" et "SI TU M'NIQUE J'TE BAIIIIZEUH" lui étaient passé, en ce moment il était d'humeur à fredonner des chansons de variété elfique.
ce soir il allait à une fête, et Sana adore les fêtes, il les aiment autant que les raviolis, que la pluie pas trop radioactive, que l'ancienne version de la matrice ou que les plumes.
Pourquoi ? car quand il était invité à une fête, ça lui permettait de faire le point sur ses amis du moment, de voir qui était encore en vie, qui était disparu, qui se souvenait de lui et pourquoi on se souvenait de lui, dans un monde où l'immortalité est accessible à tous, le relationnel était parfois compliqué, surtout pour ce plumé au style de vie un peu perturbé.
Spoiler (Afficher)

Tiens ! il se demanda.. et si il retraçait toute ses teufs jusqu'à aujourd'hui afin de se faire une idée de l'évolution de ses relations ?

Spoiler (Afficher)
- ASSASSIN DU CDO ! WOUP WOUUUP ! NIQUE L'C, D O !
Comme à son habitude quand il n'était pas en train de ruiner la vie d'un pauvre citoyen pour lui extorquer de l'argent, Sana chantait à tue-tête (dans le sens où ça en pétait le crâne des gens alentours) le dernier tube de sa concoction, sa mode pour les tubes Impériaux comme "IMPEEEEERATOR ! IMPEEEERATOR ! T'ES TROP FORT" et "AUX AAAARMES, CIVIIIS" lui étaient passé, en ce moment il était d'humeur à fredonner des chansons de sudistes.
ce soir il allait à une fête, et Sana n'était jamais allé à une fête ! ça sonnait trop cool, en plus c'est Visa qui payait la conso ! mais son petit cœur (enfin, ses deux cœurs, un vaut ça en a deux) ne peut l'empêcher d'acheter cinq teilles d'alcool forts et des apéritifs divers en plus, car venir à une fête les mains vides c'était beaucoup trop classique et poli dans ce secteur, autant être un fifou, une racaille digne de ce nom, et venir avec des TRUCS !! si ça se trouve, tant d'audace et de courage.. une femme ou un bogoss y tomberait dans les bras ! boum ! c'est comme ça que ça marche nan ?
Spoiler (Afficher)
https://www.youtube.com/watch?v=IFDsH5qtrDw
Mouai, bon, le voilà arrivé, c'était dans une des boutiques de la Donnellys, il en avait oublié le nom, mais c'était celui où bossait Haribo.
une fois arrivé, on met la bouffe dans le frigo, petite poignée de mains et clash inutile mais marrant avec Visa, on salut le copain Krothal, et euh...
Sana regarda la salle.. une meuf, un trap, visa, Krothal, une autre meuf, Cosmos...
Merde, y connaissait que trois guss et le troisième il euh... faisait grave la gueule, en même temps c'était Cosmos et les meufs de la soirée étaient assez prudes, pas de quoi se marrer, mais Sana était évidemment là pour sauver la situation, et s'engagea dans un discours enflammé avec Visa une meuf et Krothal, tentant désespérément d'établir si Haribo était gay ou non.
La personne en question eu finie par arriver au milieu du débat, débat dont il ne s'étonna pas, puis les gens se passèrent la bouffe qui Visa avait préparé.. blabla..
Bon, c'était pas la fête du siècle pour le moment, et Sana baissa les yeux sur son deck, jouant à un jeu mobile de sa composition.
--------------
--------------
Ouai bof... la direction artistique est au top, mais le réaliste trop poussé au niveau des dialogues lui donnait un peu envie de pleurer...
  • EH GROS ! Visa est trop emmerdant à me traiter de pd, vient on va hacker un de ses hangars !
Haribo avait accosté Sana, proposant la chose vu que Visou s'était tiré... en tant que suprématiste Vaut' et fidèle envers sa race, sa réponse fut brève et concise :
  • AHAH CARREMENT !
La soirée se sera fini avec un selfie en compagnie d'haribo, devant les distributeurs de Visa, et en compagnie d'autres sudistes ayant participé au hack de digi..
Sana appréciait cette petite famille qu'était le Sud, même si il ne s'en sentait pas comme étant un membre à part entière, il avait ses amis en son sein et puis honnêtement... il se marrait pas mal..
Mais il avait plutôt mal au cul, ayant à l'époque poignardé le CDO dans le dos, y s'en voulait depuis un moment et n'était jamais allé s'excuser, le faire maintenant n'aurait pas de sens, la moitié des gens de l'époque s'en sont tirés..
ce soir là il rentrerait seul, comme d'hab, se demandant si il avait des ennemis.
Il y avait bien ce type qu'il avait cambriolé et qui avait promis de le buter, y'avait cet elfe qui l'avait passé à tabac dans le parc impérial qui ne semblait pas le sentir, la moitié du CDO qui lui en voulait, et puis cette meuf a qui il avait promis de garder contact, et une autre femme qu'il avait humilié avec Detremblay, et encore une autre, avec qui Det' et lui avait fait du chantage sous peine de quoi ils révèleraient des preuves compromettantes sur son cas..
..Et aussi un rebelle qu'il avait arnaqué lors d'un passage de contrebande.. bon, Sana avait plein de choses sur les coeurs, ses petites folies lui avait rapporté un paquet de thunes, mais il avait énervé, brisé, humilié, attristé bien des gens, et aujourd'hui il trainait au sud, car au nord des gens le connaissaient, et ne voulait pas du connard qu'il était.
La maj matricielle n'était pas encore arrivée, et il avait sa tête à prix... chose qui l'excitait plus qu'autre chose, il se sentait malin à échapper à la justice, à ne jamais payer d'amendes et de ce fait, n'avoir généralement que peu de conséquences financières à ses actes frauduleux.. mais c'était une petite frappe, quoi qu'il dise ou se vante d'avoir fait, l'on accorde de crédit qu'à ceux qui s'en donne eux-même, mais il n'y croyait plus vraiment, à ses conneries, mais le crime, avoir un coup d'avance et connaitre la vie d'une personne en quelques lignes de commandes envoyées à la matrice... c'était addictif, c'était la putain de vie, qui dirait non à un tel pouvoir ? pas lui, c'est pour ça qu'il s'était fait mettre de quoi faire de la plongée d'ailleurs, reste à voir si il gèrera ça aussi.. ce n'était plus le temps des regrets mais de l'enrichissement.. et le futur sera florissant.
--------------
Spoiler (Afficher)
- SI TU M'NIQUE J'TE BAIIIIZEUH ! SI TU M'BAISE J'T'ENCUUULEUX
Comme à son habitude quand il n'était pas reclus en train de pleurer dans son appart, Sana chantait à tue-tête (dans le sens où ça en pétait le crâne des gens alentours) le dernier tube de sa concoction, sa mode pour les tubes sudistes comme "ASSASSIN DU CDO ! WOUPWOUP !" et "SI TU M'NIQUE J'TE BAIIIIZEUH" résonnaient sans fin dans sa tête, et il ne semblait jamais s'en lasser, au désespoir de ses voisins.
ce soir il allait à une anniversaire, et Sana trouvait le concept des anniv vachement bien, et y'aurait sûrement du gâteau.. les gâteaux il aime ça, il les aiment autant que les raviolis, que la pluie pas trop radioactive, que l'ancienne version de la matrice ou que les plumes.
C'était l'anniv' de la copine de Kaluku, un plumé aujourd'hui porté disparu.. il l'adorait ce type, un ange derrière un bec de fer à ses yeux, il ne connaissait REELLEMENT que peu de choses sur le gars, mais le peu de fois où ils s'étaient vus a suffit pour qu'ils se mettent d'accords sur le fait d'être des amis, mais pour sana, c'était presque un mentor à suivre.. le gars était stylé, il était maqué, il s'était mit à son compte et avait des projets..
Sana vivait dans un taudis et la matrice l'avait emasculé, il s'était mit à cloper, aussi.. il avait récemment trouvé un job dans un rade, l'Impasse, la patronne avait l'air sympa et puis bon.. il leur avait fait une bonne pub.
il avait acheté à boire, peut-être trop, claquant ses paies des derniers jours, mais osef comme disent les gens, y savait pas trop qui serait à cette teuf entre amis, mais il irait !
'fin il était en retard, mais bon...
Kaluku vint lui ouvrir, appréciant le geste de Sana d'amener de quoi boire en disant qu'y "fallait pas!", bordel, c'est si rare que ça en vrai, que les gens apportent de quoi glouglouter un coup !?
il le suivi, il entendait de la zic au loin, pas du rap ou des chansons de cul, c'était différent de sa dernière teuf... nan, c'était des chansons sur lesquels on se bouge, et y'avait une piste de danse ET KEMELVOR ETAIT LA !?
trop bien !!
- PUISSANCE VAUT' !
  • OUUUH OUUUH !
  • BON ANNIIIIIV !!
C'était une fête de plumés, il le sentait, et bien qu'il n'avait pas eu à jouer le rôle du blagueur de service ce soir, il rigolait bien, la piste de danse était entouré de gens refroidit à l'idée de faire quelques mouv', Sana savait pas danser, mais il le faisait avec ses amis, pas de raisons d'avoir honte, si il était immortel, pourquoi il testerait pas ça au moins un jour ?
Ce jour serait aujourd'hui, il en avait besoin, il détestait sa vie, il se faisait beaucoup trop chier, il n'était même pas sûr que son métier lui plairait, il était entouré de deux vaut's qu'il adore, de gens là pour s'amuser..
Puis, soudain, il eu une révélation, un rappel, il avait oublié quelque chose, et trouva vite une excuse pour quitter les lieux, de souvenir, ça devait être un "j'vais pisser !!".
Il sprinta comme jaja.
Spoiler (Afficher)
Et il rentra à l'impasse.
Il ouvrit la boutique, lava maladroitement le comptoir, après tout il n'avait pas l'habitude, c'était un peu nouveau pour lui, ce job..
Il était minuit, et il s'était promis qu'il ferait ses heures tout les jours pendant deux semaines, et se sachant incapable de se lever en journée, ses horaires de criminel s'étant adapté aux horaires où les gens honnêtes dorment, il savait qu'en ouvrant à minuit, il sera pile assez fatigué pour s'écrouler chez lui une fois ses heures complétées..
la fête battais son plein là-bas, et il se demandait si l'excuse des heures qu'il s'était faite dans sa tête était la vrai raison de son départ pour ouvrir la boutique.
son doigt fit défiler le texte de son AITL, il réfléchissait à une pub pour attirer du client nocturne.. quoique non, Kemelvor et Kaluku verraient qu'il s'était cassé pour bosser..
Sana s’essaya sur le petit meuble en aggloméré derrière le comptoir, frottant le duvet de son front, il avait envie du clope, ou d'un truc à téter, et pour éviter d'ouvrir son paquet, il sorti une pix du frigo, la décapsulant avec son bec.
Il commença à être anxieux, à flipper un peu, il ne se comprenait pas, il ne se comprenait plus, ses actes avaient toujours été motivés par un but, il avait l'impression de dériver dans un océan inconfortable plein de poissons fait en indécision, il lui arrivait souvent de dire des choses sans aucun sens, d'envisager des choses qui ne lui apporterait rien, il ruinait la grande majorité de ses contacts en promettant des choses, "je ferais mes paliers et je vous aiderais", "Tu peux compter sur moi, je sais ce que je fais", "Tu me donne envie de vivre"..
C'était un menteur, et il était en pleine remise en question, trop de choses se pressèrent dans son petit crâne de piaf.. pourquoi ce soir, pourquoi c'était CE SOIR qu'il pensait à toute ces conneries ? il aurait pas pu être un troll, à agir à l'instinct ?... nan, vu le batard qu'il a toujours été, vu son karma plombé à l'huile, y'aura eu une Maj évolutive qui aurait rendu tout les trolls nain.
Il vint s'asseoir contre le zinc... il n'était pas normal, il n'était pas un vautour, qui d'autre dans ce secteur était debout à minuit, sortant d'une teuf entre amis, pour se morfondre dans une dépression insensée ?!
Spoiler (Afficher)
Il n'eut pas le temps, physiquement, de répondre à cette question, qui aurait de toute manières fini sur d'autres divagations, car il se fit buter par un gars d'Armacham, probablement.. c'était la gueguerre avec le sud en ce moment, mais déjà son esprit se fit plus léger, peut-être la perte de sang et les rires de son prédateur satisfait d'avoir trouvé une proie facile à planter.
Sana décidera de se cryo une demi-année ou deux, il en avait trop sur le crâne et ne voulait littéralement plus penser.
--------------
Spoiler (Afficher)
- MARCHEEER SOUS LA PLUIIIIE ! C- EST VRAIMENVRAIMENVRAIMENT COOL ! TOUTOUPIDOU
Comme à son habitude quand il n'était pas reclus en ermite dans l'arrière boutique de l'Impasse, Sana chantait à tue-tête (dans le sens où ça en pétait le crâne des gens alentours) le dernier tube de sa concoction, sa mode pour les tubes sudistes comme "ASSASSIN DU CDO ! WOUPWOUP !" et "SI TU M'NIQUE J'TE BAIIIIZEUH" lui étaient passé, en ce moment il était d'humeur à fredonner des chansons de variété elfique.
ce soir il allait à une fête, et Sana adore les fêtes, il les aiment autant que les raviolis, que la pluie pas trop radioactive, que l'ancienne version de la matrice ou que les plumes.
Pourquoi ? car quand il était invité à une fête, ça lui permettait de faire le point sur ses amis du moment, de voir qui était encore en vie, qui était disparu, qui se souvenait de lui et pourquoi on se souvenait de lui, dans un monde où l'immortalité est accessible à tous, le relationnel était parfois compliqué, surtout pour ce plumé au style de vie (et à l'esprit) un peu perturbé.
Il entra dans le centre de cryo, posant la chaise en synthé-bois qu'il s'était trimbalé jusqu'à là, et consulta le terminal.
ça faisait longtemps qu'on ne l'invitait plus à des teufs, Sana ne sortait plus vraiment, et quand il le faisait, c'était souvent pour aller ruiner ses plumes sous la pluie, car il en adore le son.
Maintenant c'est les choses simples qui le contente, ses discours internes étaient réservés aux soirées où il était bourré, et il s'offrait ce plaisir une fois par an, rédigeant toute ses pensées rageuses à l'écrit avant de les effacer ou de les envoyer à des gens qu'il ne connaissait pas ou avec qui il commençait à se lier d'amitié, ruinant ainsi toute possibilité de se faire de nouveaux contacts, mais eh, po grave.
Aujourd'hui c'est lui qui organisait sa propre fête, et il sélectionna tout ses invités, l'avantage des gens quand y sont cryo, c'est qu'ils coûtent pas trop cher en déco et conso.
il mata son com, consultant les messages récent, qui est-ce qu'il appréciait parmi ces gens ?
Deux personnes.
c'est pas trop mal, deux personnes, même si il n'avait jamais rencontré la seconde en vrai, il se jura de les inviter un jour, ça pourrait être intéressant, une fête avec eux, une fête sans inconnus, où y danserait, et où il ne trouverait pas d'excuses pour partir en premier.
mais aujourd'hui c'était la fête des morts, le premier octobre, aucune raison d'appeler des vivants, et il leva sa pix vers les caissons congelés, claquant du bec.
Santé !

Spoiler (Afficher)
yoyoyoYO ! Les événement cités dans cet EDC on eu lieu en rp, des détails m'auront échappés/j'aurais pas voulu les mettre, si je ne cite pas les noms de certains perso, c'est soit par oublie, soit car j'ai pas envie qu'on sache qui c'est. j'ai voulu grossièrement me retracer certaines évolutions de mon personnage à travers le temps et les rp, Sana a beaucoup changé, ça doit pas trop se voir en surface mais bon, c'est souvent comme ça avec les PJ, non ? j'aurais trop détaillé des choses, j'en aurait pas assez développés certaines, c'po grave, la vie est belle et j'ai envie d'une pizza. J'espère que ça vous aura plut à certains passages, car moi j'ai bien aimé écrire ce texte ! désolé aux amateurs d'humour, c'est pas un bon EDC pour ça ahah ! Le premier à commenter devrait faire un cadeau au second

◊ Commentaires