Recherche

EDC de Phyrris

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Phyrris

Cacher

Chaos

“Hujan est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister.”*

Esseulée, trônant en reine dans un lit, couverte d’un drap semblable à un linceul, la Cendrée ouvre enfin les yeux. La lumière aveuglante l’oblige à cligner des paupières quelques secondes. Les volutes éthérées se précisent, jusqu’à devenir des formes, puis des silhouettes. L’ effervescence autour d’elle lui arrache un grognement de mécontentement tandis que son crâne se retrouve proie d’un martèlement incessant.
Soudain, c’est le calme plat. Le silence envahit les lieux, rendant l’atmosphère de plus en plus pesante, tandis que la jeune femme prends conscience de son environnement. La pulpe de ses doigts cherche à tâtons le bord du lit, tandis qu’elle peine à mouvoir son corps. Les gestes sont lents et précis, jusqu’à ce que finalement elle parvienne à se lever. Sa torture ne cesse jamais, à ceci se rajoute le battement irrégulier de son métronome, forçant un gémissement à quitter ses amarantes. Prise d’un violent vertige, elle laisse le creux de ses genoux entrer au contact du lit de fortune, se rasseyant.

Quelque chose cloche, ça raisonne dans son esprit comme une évidence. Un souvenir palpable tente de s'immiscer jusqu’à sa conscience. Elle se souvient alors d’une voix au grain nasillard, un derme sinople et de grands yeux noirs la fixant.

- ”C’est la merde ! Le boss va me tuer, elle aurait du être elfe, c’est quoi ce bordel de génome de merde ! J’ai essayé de réparer les gars! Comment ça elle est défigurée? Mais non roooh, ça lui donne …un certain charme…Ouais ok c’est laid, ça pu la merde mais c’est comme ça. J’bosse trop aussi! L’erreur est gobeline merde, elle fra avec!"

Défigurée, ce mot lui revient tant et si bien en tête qu’elle finit par en être obsédée. Elle doit voir par elle même, constater l’ étendue des dégâts. Le même processus a lieu pendant une heure. L’elfe tente de se lever, fait quelques pas et retourne sur le lit. Mais n’est pas né celui qui lui fera lâcher prise. Au prix d’une immense force d’esprit, elle parvient à faire fit de la douleur, l’ apprivoisant juste assez pour se poser devant une vitre. Ce miroir de fortune lui renvoie le douloureux reflet de ce qu’elle est. Le tableau aurait dû être parfait, ses prunelles dorées aux accents félins, son derme cendré, ses traits si délicats qu’on pourrait les penser peints, sans oublier sa chevelure ébène. Pourtant, la magnificence du portrait est compromise par une immense balafre qui lui barre le visage jusqu’à la naissance de ses lippes. L’air vient à lui manquer devant la douloureuse constatation, celui-ci, vicié par le marasme de la cendrée lui semble presque palpable tant il lui paraît lourd. La chape de plomb qui vient de s’abattre sur elle lui arrache un hurlement presque guttural.

C’est à cet instant qu'elle les aperçoit. Deux crocs laiteux, pointant comme deux stalagmites impétueuses entre ses lèvres charnues. Cette simple constatation sonne le glas sur sa santé mentale. Dans un élan mêlant rage et désespoir, la Cendrée envoie un coup de poing rageur contre la vitre. Celle-ci demeure évidemment vierge de toute marque, droite et fière, sans même trembler face à l’impact. C’est devant cette vision que le choix s’impose au coeur de l’esprit féminin. Option une, elle se laisse détruire par ses maux et finit sa vie aussi rapidement qu’elle a commencé. Rejoignant le ballet des invisibles, adorateur de la sombre peine. Ou bien la seconde option, devenir aussi droite et fière que cette vitre, ne jamais trembler devant les coups, garder la tête haute et avancer. Un pas après l’autre, cela devrait suffir désormais.
Forte de sa décision nouvelle, la gracieuse se met à marcher en direction de la sortie. Quelque chose vient de changer, son port est altier, son regard fixant un point au loin. Elle semble désormais faite de roc.

Au milieu des récents éveillés, si on prête un semblant d’attention, l’on pourrait jurer avoir vu une elfe danser.

Spoiler (Afficher)
Cela fait bien longtemps que je n'ai pas écris d' EDC, je suis un peu rouillée, j'espère que ça vous plaira. Je vous conseille de lire en " cacher "
*du merveilleux Charles Baudelaire, avec je l'avoue une petite adaptation de ma part.

Informations sur l'article

De chair et de cendres
30 Septembre 2022
244√  21 7

Partager l'article

◊ Commentaires

  • Crowley (140☆) Le 30 Septembre 2022
    Par Hujan, c'le cas de le dire, c'est cool en tout cas !*
  • Phyrris (21☆) Le 30 Septembre 2022
    @crowley: Merci beaucoup smiley
  • Hatton (7☆) Le 01 Octobre 2022
    L'image est exceptionnelle.
    Le texte est très bien.
  • Phyrris (21☆) Le 01 Octobre 2022
    @hatton: Merci beaucoup ! Oui j'ai eu un coup de coeur sur l'image
  • Jareth (0☆) Le 01 Octobre 2022
    Un texte très beau et agréable à lire. *
    Hâte d'en apprendre plus sur ta personnage dans le jeu et/ou en lisant tes articles EDC smiley
  • Casey (416☆) Le 01 Octobre 2022
    On cite les Grands. En tout cas je ne perçois aucune rouille dans cet article. Et une étoile offerte.
  • Phyrris (21☆) Le 01 Octobre 2022
    @Jareth: Merci beaucoup, un plaisir de RP avec toi cette histoire toute en nuances ❤️
    @casey: Merciiii !!!