Recherche

EDC de Ozlem

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Ozlem

Cacher

Lettre manuscrite oubliée là.

C’est lorsque les raies de lumières filtrant à travers le smog du matin que l’on peut apercevoir ce bout de papier tâché de cafey et de tâches d’encre. Il est couvert de lignes manuscrites. Une écriture incertaine, presque enfantine, de la main d’une personne qui vit dans un monde ou tout est informatisé. Où la calligraphie est un art ignoré, où écrire ne peut plus être élégant.
Sur ce bout de papier, entre les mots et les ratures, entre les pensées et les confessions, se trouvent l’âme d’une jeune femme totalement perdue. Elle ne pouvait écrire à personne, alors elle écrivit au Vide. Mais elle laissa le papier là, sur cette table, dans cet appartement. Peut-être qu’un jour, le bout de papier trouverait un lecteur.
Quelque chose me ronge tout au fond, et je ne saurais même pas dire quoi. Quelque chose ne va pas. Est-ce que je débloque ?
J’avais lu un jour un sondage qui indiquait qu’une majeure partie de la population estime avoir des problèmes psychologiques.
Et c’est vrai que tout est là pour créer des traumatismes psychiques. Enfermés entre quatre murs, à voir constamment les mêmes visages au milieu de milliers d’autres. A coucher avec les mêmes personnes, qui couchent avec les mêmes personnes, jusqu’à se dire qu’il est heureux que nous soyons stériles, sinon le taux de consanguinité serait particulièrement élevé.
Vous ne vous êtes jamais dit que, cette personne contre qui vous dormez, avec qui vous partagez du plaisir à sûrement coucher avec telle personne ? Et telle personne ? Et telle autre personne encore ? Avec votre ami ? Votre frère ? Votre sœur ? Votre mère ? Votre grand-mère ? Que votre figure maternelle ou paternelle ait eu en bouche le même sexe que vous ? Qu’elle se soit offerte, croupe en avant, cuisses dégoulinantes à la même verge que vous ?
Comment ne pas être fou ?
Comme éviter la folie lorsque l’amour semble être un moteur dans cette ville, alors qu’il est si cruel. Parce qu’il ou elle vous trompe. Parce que l’idée de passer une éternité dans les bras de la même personne est effrayant, au poids de nous donner des sueurs froides ?
L’amour est égoïste. Je ne comprends pas tous ces gens qui se complaisent à la fidélité, gardant jalousement l’exclusivité d’une personne que d’autre n’auront peut-être jamais l’occasion de découvrir. Quel égoïsme, surtout dans ce secteur où nul homme ne semble digne d’intérêt. Et où trop de femmes peuplent les rues.
Comment ne pas être amer ?
La violence verbale règne autant que la violence physique. Avoir un droit de parole oui. Mais pas avant 10 ans de vie, 25 expéditions, et 59 mandats d’OR. Pas sans savoir comme beaucoup faire taire les idées intelligentes par des cuves et des insultes.
Comment ne pas devenir agressif lorsque de simples échanges deviennent des rapports de force ? Comment laisser couler quand on nous prend de haut en nous affublant de sobriquets destinés à nous rabaisser ? « Petite. » « Mon grand. » « Gamin. »
Suis-je la seule à hurler au fin fond de mon clone ? A ne pas trouver la sortie de toute cette horreur, cette rage, cette aliénation ?
Suis-je la seule à ne plus savoir comment réagir ? A ne plus savoir reconnaître une agression d’une remarque ?
Suis-je la seule à finir par penser que seule la solitude me préservera des autres ?
Pensez-vous réellement que le patriotisme puisse encore exister pour d’autres que pour les idiots ? Que l’ont peut encore lever le poing et s’affirmer fièrement rebelle quand la Rébellion n’a plus lieu d’exister. Que le mot « rebelle » est devenu un indésirable au point de lui préférer « Orrionite » afin de se distinguer de nos ennemis Impérialistes ? N’est-ce pas de toute façon leur donner encore trop d’importance que de se casser la tête à vouloir changer les termes des choses parce qu’elles ne vous conviennent plus ? Est-ce que l’orrionite s’entête à dire « compétence » et le rebelle « UBA » ? S’obstinera-t-on à dire « personne en surpoids » au lieu de « gros » ?
Quand cesserons-nous tous de vouloir être le héros de notre propre histoire, jusqu’à en essayer de convaincre les autres ? « Moi j’ai connu Elea. » « Moi j’ai connu la chute de météorite. » « Moi je connais un PN ». « Moi j’ai été risquer ma vie en expédition. »
Oui, je suis perdue, à ne pas trouver ma place au milieu de tout ça. Au milieu des différents groupes. Le groupe des combattants rebelles. Le groupe des combattants sans convictions. Le groupe des plongeurs dans leur coin.
J’ai cru avoir un jour trouver une personne qui aurait pu, avec moi, créer le groupe de ceux qui ne trouvent leur place nulle part. Mais il était bien plus intégré que je ne le serai jamais. Et j’avais tellement peur de le perdre, que j’ai tout fait pour nous séparer.
Je ne l’aimais pas. Mais je l’aimais tout à la fois.
Si vous connaissez la voie à emprunter, je vous supplie de me tendre la main et de me la montrer. Je suis fatiguée d’être aussi perdue.
Ozlem.
Spoiler (Afficher)
Vous voulez trouver la lettre en jeu ? Ca peut se faire smiley

Informations sur l'article

Titre
17 Septembre 2020
407√  17 10

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires

  • Phylène (1175☆) Le 18 Septembre 2020
    [Ce serait drôle de pouvoir la trouver IRP et pouvoir répondre IRP si c'est possible ? ]
  • Crowley (55☆) Le 18 Septembre 2020
    (Cette façon de décrire, de pensée, je trouverais cela toujours aussi intéressant, j'aime beaucoup ce genre d'article la.)
  • Ozlem (83☆) Le 18 Septembre 2020
    @Phylène Ce serait un peu l'idée !

    @Crowley Merci smiley
  • Léonie (341☆) Le 18 Septembre 2020
    Très agréable à lire. En espérant que cela soit le début d'une série. ⭐
  • Sha-Sha (33☆) Le 19 Septembre 2020
    très beau
  • Ozlem (83☆) Le 19 Septembre 2020
    Merci ! Début d'une série, probablement pas xD
  • Kiouna~68318 (29☆) Le 19 Septembre 2020
    Jolie écriture, j'ai beaucoup aimé.
  • Enylwën (658☆) Le 20 Septembre 2020
    J'ai beaucoup aimé aussi!
  • Ozlem (83☆) Le 20 Septembre 2020
    Merci ♥
  • Djoogo (71☆) Le 05 Novembre 2020
    Sympa , vraiment sympa et agreable a lire ! la suite !