Recherche

EDC de Ozkar

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Ozkar

Cacher

💔 DĂ©sillusion

[ đŸŽ” Ambiance đŸŽ” ]


Cela faisait un peu plus de cinq années que l'écailleux était sorti du Centre Hospitalier.
Il s'intégrait pas trop mal. Pas forcément avec les plus influents mais au gré de la sympathie réciproque des personnes avec lesquelles il nouait contact.
Tout d'abord insensible aux charmes féminins, il s'était laissé initié aux plaisirs charnels avec une jeune elfe s'étant éprise pour lui peu de temps aprÚs sa sortie du CH. Ce n'était pour lui qu'une simple expérience à découvrir, comme un livre d'histoire énigmatique qu'il se devait de lire tÎt ou tard afin d'en apprendre le savoir.
Doucement mais surement, son désir pour le sexe opposé grandissait, mais sans rien vraiment ressentir pour la jeune elfe. Pas vraiment d'attaches, ou trÚs peu.
Rapidement les tensions apparaissent, elle l'aime mais pas lui, et cela finira par une rupture aprĂšs quelques mots lĂąchĂ©s, une dĂ©livrance sans vraiment en ĂȘtre une, une vĂ©ritĂ© rĂ©vĂ©lĂ© venant Ă©clater leur petite bulle Ă  peine formĂ©e.





Puis il fait sa rencontre, dame blanche terriblement attirante, sensuelle et aux courbes irrésistibles. Il s'enivre doucement de son odeur, ses sourires et de son air timide par moments, jusqu'à boire son sang dans un Bloody bien particulier au Pinatubo, Bar qu'il ne peut désormais plus se passer.
L'Ă©cailleux timide face Ă  cette dame, ne pouvant s'empĂȘcher de rougir face Ă  un tell charme et se cacher les yeux lorsqu'elle s'entraine complĂštement nue Ă  l'annexe militaire, deviens rapidement dingue amoureux suite Ă  une soirĂ©e privĂ© oĂč elle dansera pour quelques personnes VIP en dĂ©voilant ses charmes Ă  la perfection.
Peu à peu une complicité naßt, ils se voient de plus en plus, travaillent ensemble. Elle lui donne un but, un objectif et un lien étroit de forme, complice.
La dĂ©sirant, la convoitant, il se met finalement en quĂȘte de la possĂ©der, quand bien mĂȘme il sait qu'elle a dĂ©jĂ  nombre d'amants et femmes.
Pour lui la souffrance en vaut la peine. Il se sait dĂ©jĂ  condamnĂ© Ă  souffrir, mais il ne peut s'empĂȘcher de vouloir y gouter, sentir sa peau sous ses caresses, sa langue se mĂȘler Ă  la sienne et s'enivrer de son odeur de synthĂ©-vanille jusqu'Ă  en perdre la raison.






La premiÚre fois, il fut sous le choc. D'abord elle le convie à la rejoindre chez elle. Visite des lieux, il la dévore des yeux tandis qu'elle lui fait visiter, puis ils s'installent dans un sofa.
Elle se fait aguichante, le nargue en coupant quelques fils de ses bas avec sa dague.
Elle lui propose de faire un rite symbolique, mais, il refuse, ne se sentant pas encore prĂȘt, pas assez confiant dans la responsabilitĂ© que cela impliquera.
Alors que l'atmosphÚre se fait de plus en plus chaude et qu'on pourrait penser qu'ils vont passer aux choses plus sérieuses, elle se lÚve et le quitte, le laissant seul dans l'incompréhension totale.


La deuxiĂšme fois, encore une fois c'est elle qui lui propose de passer un moment en tĂȘte Ă  tĂȘte tous les deux.
Il accepte bien sur et ils se voient chez lui. Etrangement elle se montre peu entreprenante, et peu encline Ă  enfin s'offrir Ă  lui.
Il se contentera de s'allonger la tĂȘte sur ses cuisses en faisant mine de se reposer.
L'incompréhension le prend de nouveau et finalement ils partiront pour la conférence ayant lieu une heure plus tard pour les préparations.

♫ ♫

La troisiÚme fois, il l'avait aperçu dehors tandis qu'il glanait. Elle lui avait semblé au bord du désespoir et s'était engouffré au Blood Moon. Longtemps il hésita avant d'y entrer. Il commençait sérieusement à douter mais la détresse qu'elle dégageait l'incitait à nouveau à venir la voir.
Il alla s'asseoir à ses cÎtés dans un canapé. Etrangement elle semblait calme et sereine. L'outrilien en était stupéfait.
Comment pouvait elle lui paraßtre un instant plus tÎt au bord du désespoir, et un instant aprÚs complÚtement sereine? Serait-ce le smog et l'obscurité dans la rue qui lui aurait joué un tour? Son espoir de la posséder altérait-il ses sens?
Quoi qu'il en soit, il s'installe et elle lui rĂ©pond qu'elle va bien. Puis, diamĂ©tralement opposĂ© Ă  la conversation qu'ils ont eue plus tĂŽt, il se relance Ă  essayer de la sĂ©duire
 il joue un rĂŽle, celui du sĂ©ducteur sĂ»r de lui et entreprenant. On lui a dit que ça pourrait marcher, alors en dĂ©sespoir de cause, il tente le tout pour le tout, se faisant passer pour ce qu'il n'est pas.
Ca semble fonctionner. Elle devient quelque peu timide, abaissant son borsalino devant les yeux. Il le lui retire et entreprend de l'embrasser. Premier baisé  enfin depuis tous ce temps. Mais quelque chose change en elle. Soudainement elle sourit, le genre de celui qui vous met mal Ă  l'aise, incomprĂ©hensible, celui de la prĂ©datrice qui se rĂ©vĂšle. Lentement elle saisit son cou et le serre peu Ă  peu dans sa main, venant le faire suffoquer. Et c'est alors qu'elle lui dit clairement, que le prĂ©dateur qu'il prĂ©tend ĂȘtre, n'est peut-ĂȘtre que la proie

Son sang palpite dans ses veines, son cƓur bat la chamade, mais un sentiment d'incomprĂ©hension le tiraille.
Que veut-elle dire? A quoi ce manÚge rime-t-il? L'outrilien n'a clairement pas les idées claires.
AprĂšs qu'elle l'ait encore laissĂ© en plan, le laissant seul pour la troisiĂšme fois, il cogite. Son esprit fiĂ©vreux se calme peu Ă  peu et le voile se dissipe en mĂȘme temps au fil des heures.
Alors il comprend. Il comprend qu'il s'est fait berner, dupé depuis le début. La beauté et la fausse naïveté de cette belle blanche n'en est que plus redoutable. Bercé par cette image de fragilité et ses charmes, il ne pouvait que tomber dans ce piÚge.
Jamais il ne saura la satisfaire et jamais elle ne voudra rĂ©ellement de lui. La passion qui l'envahissait laisse place Ă  cette Ă©vidence mĂȘme, et tous se confirmera deux jours plus tard suite Ă  des explications, en toute franchise cette fois-ci.
Elle ne voulait qu'un homme capable de la dompter, la dominer, et il est désormais clair qu'il n'est pas de ces hommes là.



Epilogue: C'est ainsi que l'outrilien, connut sa premiÚre grande désillusion. Il n'éprouvait pourtant pas réellement de ressentiment envers elle, aucune envie de se venger, de la faire souffrir. Juste une grande déception de savoir que cette complicité qui semblait les lier s'est brisé comme un fil tendu qu'on aurait coupé au ciseau d'un coup sec.
L'outrilien ajouta cette expérience à son savoir comme on range un précieux livre fraichement lu dans sa bibliothÚque de connaissances.
A l'avenir, comme un vaccin, il saura s'en protéger.


Spoiler (Afficher)
Petit article sur le vécu de mon pion avec un autre, destiné essentiellement à retracer son évolution psychologique plus que pour l'art de l'écriture. Parce que non, je ne suis pas spécialement doué pour ça, vous l'aurez sans doute remarqué.
Un grand merci Ă  JD Elyahsin et d'autres pour ce RP qui m'aura tenu en haleine pendant pas mal de temps mine de rien smiley .

Informations sur l'article

📁 Divers
21 Novembre 2020
192√  10☆ 20◊

Partager l'article

Personnages cités

Dans la mĂȘme categorie

◊ Commentaires

  • Elyahsin (91☆) Le 21 Novembre 2020
    Qui s'y frotte s'y pique ... Pas faute d'avoir voulu prévenir subtilement haha
  • Ozkar (13☆) Le 21 Novembre 2020
    Trop subtilement sans doute smiley
  • Sanya (199☆) Le 21 Novembre 2020
    la vilaine xd jouer ainsi avec un NI.
    pour le coup elle est devenue se qu'elle détestait le plus.
    mais c'est surement car son dresseur qui a su la dompter est trop loin d'elle xddd
  • Zves (75☆) Le 21 Novembre 2020
    pro tips : dis lui que c'est qu'une conne qui sert à rien et finira par cryo si elle couche pas avec toi, ça marche à 100%
  • Ozkar (13☆) Le 21 Novembre 2020
    smiley
  • PhylĂšne (917☆) Le 22 Novembre 2020
    Je tombe des nues.
  • BB_24 (227☆) Le 22 Novembre 2020
    Tant de suspens.
    Une lecture formidable par @PhylĂšne.
  • Silly (33☆) Le 22 Novembre 2020
    Je suis :o
  • SebastiĂ n (156☆) Le 22 Novembre 2020
    Mais ouais, deux claques sur le cul et c'est réglé !
    .
  • Ozkar (13☆) Le 22 Novembre 2020
    Ca n'ira probablement pas plus loin. L'histoire ne se fini pas spécialement bien mais ça forge le caractÚre du personnage et c'est le plus important comme de lui donner un vécu réaliste et non pas chimérique. smiley
  • Bellamy (62☆) Le 22 Novembre 2020
    @Elyahsin CATIN ! REND L'INNOCENCE D'OZKAR !

    HÉRÉTIQUE ! AU BÛCHER !

    Pauvre bebou. T'inquiĂšte. Faut pas la calculer. Y'a que la RĂ©bellion qui importe.
  • Elyahsin (91☆) Le 22 Novembre 2020
    @Sanya effectivement ... Trop loin et elle perd la raison ! Heureusement qu'elle trouve parfois de quoi se distraire mais il était pas prévu haha
    @Zves chuuut donne pas les secrets c'est nul !
    @PhylĂšne remet tes vĂȘtements voyons ! L'indĂ©cence !
    @BB_24 4* sur la rubrique commentaire d'Amazon, c'est qu'elle est généreuse cette Phyphy ...
    @Silly Je n'ai pas eu le temps de le faire crier allons il a pas trop mal !
    @SebastiĂ n tu as toujours le bon mot hahaha
    @Bellamy J'AI UNE REPUTATION A TENIR MONSIEUR ! OH OUI ! BRULEZ LA VILE SORCIERE POUR LA REBELLION !

    @Ozkar moh en vrai je suis une ùme blessée t'en fait pas va on se rabibochera pour un épisode 2 ~
  • Sha-Sha (27☆) Le 23 Novembre 2020
    Oh bibou, on trouvera du sang d'elfe pour tes bloodys ♄
  • Ozkar (13☆) Le 23 Novembre 2020
    @PhylÚne : Quelle indécence ! smiley
    @Bellamy : Tout Ă  fait monsieur, le secteur avant tout !
    @Ely' : Ouai alors là ça sera elle qui ramera cette fois ci si elle le veux ~
    @Sha-Sha : Owi, du sang d'elfe, DU SANG D'ELFE !!! Je veux !
  • PhylĂšne (917☆) Le 24 Novembre 2020
    Oui voilĂ , rabibouchez-vous. C'est plus facile Ă  cramer.
  • Francky (55☆) Le 24 Novembre 2020
    Attach' lĂ  au radiateur et insulte lĂ  en gobelin !

    l'va comprendre c'qui l'bonhomme !
  • Alexf (38☆) Le 25 Novembre 2020
    Elle est terrible, attachante, sensuelle, brulante !
  • Herta (8☆) Le 25 Novembre 2020
    Je cherche encore la fragilité chez Elyahsin smiley .
  • Elyahsin (91☆) Le 27 Novembre 2020
    hehe il faut savoir lire entre les lignes ~
  • Sanya (199☆) Le 28 Novembre 2020
    @elyahsin et bien a ton tour de le dresser et de le ramener a toi pour pas trop perdre la raison voyons.