Recherche

EDC de Niriel

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Niriel

Cacher

Premiers symptômes d'une rebelle

Comme tous les matins, ou plutôt tous les soirs, au réveil, j'allumais mon AITL.
Flemmardant dans mon lit, je recherchais à savoir où nous en étions.
Et comme tous les soirs, la même rengaine. Je ne me rappelais pas d'un jour, pas un seul,
où nous ne nous entre-déchirions pas. Et ce sentiment d'impuissance et de déprime pointait à nouveau le bout de son nez.
Après avoir enfilé mon éternel blouson, mes bottes, j'attrapais un œuf et un glukoz' pour la route.
J'avais de la lecture à faire dans les heures à venir. Tout ça ne tournait pas rond. Il devait bien y avoir des pistes à la bibliothèque.

...

Un Héritage, un manifeste, des Premiers Nés, Hujan , Lance, l'Insomniaque voilà ce qui me passe dans la tête alors que je frotte le comptoir.
Des trahisons, des crimes, une Utopie, un Échec, des rêves brisés contre les murs épais des Secteurs. Et cet AITL, encore et toujours, comme si le cycle était inévitable.
Où sont les cœurs nobles se battant pour l'Union Sacrée?
J'attrape une bouteille de skiwi.
- Tiens, ça aussi une merveilleuse invention des Premiers Nés.
- À ta santé Elana!
Midi, personne au bar.
Un verre, une cigarette, Deux verres, puis trois.
Toujours personne. Une autre cigarette. Un autre verre.
Je perds le compte, les heures passent... et je m'endors.

...

Mal à la tête, mal dans mes bottes. Encore l'AITL. Je regarde mon com'.
- Elle se fout de qui celle là?
Mon cœur s'accélère, mon esprit s’échauffe. Il faut que j'aille la voir. Il le faut!
On échange quelques mots, et je me dis "Non, elle se fout de moi celle là! Je vais lui montrer comment ça se passe ici."
Je cours, du smog dans les rues comme dans ma tête. Plus rien autour. J'attrape mes deux amours, mes deux Eagle.
- Un petit passage en cuve la remettra à sa place.
Je fais quelques pas, rechargeant les pistolets et puis...
"Un Héritage, un manifeste, des Premiers Nés, Hujan , Lance, l'Insomniaque..."
... Je m'arrête sous la pluie. Je range mes armes. Je pleure.
Pas cette nuit non, je n'abandonnerai pas mes rêves, pas cette nuit. Il y a encore de l'espoir.

Informations sur l'article

La lutte
20 Février 2020
227√  9 6

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires