Recherche

EDC de Nick

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Nick

Cacher

L'heure bleue

Patient X2-VGF56
Nom : Nick Maze
Coeur : Rouge
Fleur : Bleue
Bilan poétique : En cours.

J'ai quelques bleus sur mon cœur rouge
Un peu peur du noir quand rien n'y bouge
L'envie parfois d'y mettre fin
Au temps rouillé couleur étain

Si la rose fleur de ma peau pâlit
Que je bois le calice jusqu'à la lie
Sachez qu'au fond toujours en moi
Subsistent quelques nuances de vous.

  • C'est déjà l'heure ?
  • L'heure bleue des vœux d'avant l'aube ? Je crois, oui.
  • Et je dois les formuler maintenant, n'est-ce pas ? Avant que le gris ne reprenne ses droits ?
  • Hm-hm. Il est temps maintenant de faire face.

Je crois, Nick, que tu t'es assez éparpillé en textes à rimes, en jeux de mots et en phonétique. Faut qu'on te pique, pour que tu racontes, simplement ? Si oui, ce ne sont pas les aiguilles qui manquent. Ni les mains habiles pour te réveiller. Allez, sors de là, arrête un peu de te cacher derrière une page griffonnée et ses mots compliqués. Sois franc, qu'attends-tu ? L'offrande des mensonges ? Elle n'arrivera plus.
J'attends l'entracte. L'antre intact des peurs paniques, où se niche le temps trop long des questions oblongues. Cet interstice poisseux, cet appendice fiévreux, cet auspice belliqueux. Cet entre-deux où c'est en moi seul qu'entre l'émoi. J'attends que tout s'effondre et fonde, que la matière de ma terre en une masse informe ne se transforme, que le...
Assez ! Tes rimes sont pauvres, tes thèmes éculés et tes effets ne trompent plus personne. Tu as assez puisé à l'ombre comme ça. Sa source se tarit, à elle aussi. Et de gris ton corps s'est déjà assez alimenté. Ses tuyaux sont encrassés et ton sang pollué. La gueule dans la cheminée à respirer la fumée, vas-tu crier que tu as la voix enrouée ? Tu n'es plus sérieux, Nick, à contempler les ombres même en plein jour. Si tu vis, aie au moins la décence de le faire pleinement.
Et si ma vie sévit de la sorte ? Que lamentations, l'âme en question, étaient mes carburants ? Ces doses de rien, bues en trompe-la-faim des mains mêmes du malin. Dois-je refuser ce que je suis.. ?
Ferme-là, Nick ! Sérieusement, ferme ta gueule ! Tu n'as jamais cessé de vivre. Tu t'es enterré seul, espérant qu'on vienne pleurer sur ta tombe factice. La prochaine fois que tu meurs, aie au moins la décence de le faire pleinement ! D'ici là, essaye au moins d'écrire des lignes compréhensibles pour changer.
J'ai quelques bleus sur mon cœur rouge
Un peu peur du noir quand rien n'y bouge.
Heureusement, je me suis vu confier quelques feutres
Et une veilleuse qui me sert de thérapeute.
Spoiler (Afficher)
Comme d'habitude, merci pour votre temps. Le petit pion écrit toujours autant. Ce texte, comme les autres, est perdu dans un carnet, lui même perdu au milieu d'autres carnets. Le jour où il écrira aussi bien que Barbara, il pensera peut être à faire publier smiley

◊ Commentaires

  • Kim (89☆) Le 29 Mars 2019
    ♥.
  • Cassi (68☆) Le 30 Mars 2019
    boire les mots à votre coupe est pure délice... merci*
  • Nick (254☆) Le 01 Avril 2019
    Toujours au rendez-vous, merci à vous !