Recherche

EDC de Nick

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Nick

Cacher

Pour fendre le noir


Allumé, je ne vacillerai pas.

Aime-moi. Même moi j'y ai le droit. Aux mots doux d'été. Aux lèvres suspendus, aux temps des corps nus, aux tremblements d'émus. Démuni face au battement de ce cœur que je ne maîtrise plus. C'est simple, pourtant, trop, peut-être, pour être saisi.

Quand tout le reste nous échappe. Quand tout le reste nous brûle les mains, les yeux, les veines. Quand tout le reste fane autour de nous, quand c'est noire que l'eau surgit de la fontaine. Quand les cœurs meurent, que les corps crient. Que les bombes tombent en trombe sur l'ombre d'une ville. Que la chair s'épand, que la douleur s'étend.

C'est simple, pourtant, trop, peut-être. Mais même au fond de la haine, quand n'est plus le son de la plaine, toi tu es là. Tuons-là cette image noircie, ce tableau cramoisi. Tu es là, toi. Ton corps chaud comme un tricot, tes bras tendus qui m'appellent, tes yeux rompus aux beautés des petits riens. Tu es là, toi.

Aime moi. Et moi je le ferrai plus encore en retour. J'y mettrai toute ma force, acharné, à jamais. À chercher toujours, soulever les jours, suer l'amour. Comme un besoin certain, une besogne pour ta trogne à la colorimétrie qui leurre, rit, maîtrise la mienne. Pas de plan fixe, une caresse, une brise, vise tout droit et crois-y.

Je serai l'ampoule qui s'allume quand toutes les autres meurent. Le filament brûlant, l'électrique chuintement de ton cœur battant. Lent pouls qui s'écume quand tous tes doigts m'effleurent. Et pour toi, petite fleur, je brillerai toujours plus. Et partout on se souviendra qu'un jour un homme pour une femme est allé jusqu'à tuer le noir.

Alors, aime-moi.

Spoiler (Afficher)
Une dernière publication dégoulinante de mièvreries et d'amour pour clore 2017. Mais hé, c'est les fêtes, non ? On a le droit pendant les fêtes. J'en profite pour remercier tous ceux qui font de DC un chouette jeu et qui permettent à Nick de vivre (et mourir aussi des fois) et à son JD d'écrire des lignes au jour le jour. Joyeuses fêtes à toutes et tous, profitez bien de vos proches. Aimez-les !

◊ Commentaires

  • Dianna (71☆) Le 22 Décembre 2017
    J'aime les mièvreries, le mielleux et le liquoreux !
    Alors je ne peux qu'étoiler ton bien joli écrit.
  • Kim (89☆) Le 22 Décembre 2017
    Je l'attendais, bordel, je l'attendais ! Et je ne suis pas déçue ! Merci de nous transporter avec autant de douceur. ♥
  • Manerina (1403☆) Le 22 Décembre 2017
    Je te (Nous) souhaite encore plus de mièvreries et d'amour pour l'année à venir. ♥
  • Asajj (799☆) Le 22 Décembre 2017
    J'ai lu la première phrase, et j'ai pensé à Johnny.
  • Rei (408☆) Le 22 Décembre 2017
    o_o' OH Je vais tomber amoureuse!
  • Eaven (677☆) Le 24 Décembre 2017
    Je l'attendais pas, bordel, je l'attendais pas ! Mais je ne peux que valider, appuyer, approuver tous les autres. C'est doux et fort. Nos brouillons (ou juste les miens, quand je vois tout le monde ici en fait !) font pâle figure à côté de tout ça. Et on a toujours le droit à des mièvreries, on écrit bien ce qu'on veut ! Qui plus est si c'est pour nous faire profiter d'écrits pareils.

    Et c'est ainsi que le noir s'efface, enfin. Les couleurs sont à demain.
  • Nick (254☆) Le 24 Décembre 2017
    Merci à tous et à toutes pour vos retours ces derniers mois, certains le savent déjà mais ce sont vraiment autant de coups de boost très appréciables.
    Joyeuses fêtes de fin d'année à vous tous/toutes, tombez amoureux, faîtes vous des câlins, recoiffez-vous souvent et surtout : faîtes pleuvoir vos brouillons ! Ils sont malheureux enfermés dans vos carnets cornés. Bref, allumez le feu, quoi smiley