Recherche

EDC de Niasse

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Niasse

Cacher

J'suis une putain de Fée, Bordel !

Il y a des contes de fée qui commencent dans des endroits plus joyeux, plus roses ou plus pimpants en général, ben non, pas celui ci ! Navrée et bienvenue a Dreadcast !
Celui qui nous préoccupe commence avec un hoquet douloureux suivi d'une remontée acide dans l’œsophage d'une carcasse grelottante qui, bien que recroquevillée sous des draps n'en a pas moins l'impression d'être en équilibre instable entre l'estomac qui hésite a se révulser d'une part et la plongée tourbillonnante dans les abysses cotonneuses d'un sommeil agité.
Finalement non, le diaphragme de la Fée consent a ne pas déverser son lot de paillettes n'importe où et notre héroïne peut reprendre ses rêveries sans queue ni tête dont elle ne gardera qu'une sensation impalpable de destinée manifeste et imminente, sortie tout droit de délires fiévreux quand, hagarde, elle se mettra sur ses pieds pas bien assurés pour changer de lit et adopter illico celui d'a coté.
Qui a l'avantage de draps non souillés de sueurs et de vomissures arrivées là Hujan seul sait comment.
La flemme la reprend, de son étreinte rassurante d'amante de longue date, une fois glissée dans le fourreau frais et c'est a peine si elle se souviendra d'avoir grogné sur une petite silhouette agitée qui courrait partout dans le dortoir...
Vrai quoi, faut pas déconner la sieste c'est comme les paillettes et les coussins, c'est sacré !
Du coup rassérénée par ce second somme, c'est vers l'extérieur qu'elle s'aventure la gourd... La Fée ! Promenant son petit gabarit fluet jusqu’à butiner curieuse les meubles ici et là dans la pièce voisine pour trouver de quoi couvrir son féerique postérieur.
C'est là, en cet instant précis, agrippant de ses petits doigts mollassons les tiroirs devenant coffres aux trésors que la vision de son Graal lui apparut, tel une injonction divine éclairant de sa lumière crue ses gestes quand elle sort sa trouvaille, ses trouvailles pour les contempler a la lueur des néons notoirement indifférents.
Une chemise d'homme, trop grande, lui permettant de couvrir l'essentiel pour être presque pudique mais surtout rose ! Tout aussi rose que la paire de lunette qu'elle juche sur son nez fièrement dressé vers son irrémédiable destin qui prend définitivement forme quand elle roule et gaine ses jambes avec un plaisir non dissimulé dans des bas.
C'était tellement évident, limpide que remettre en question l'ordre divin qui faisait d'elle son obligée relevait de l'hérésie.
Elle serait...
La Fée Niasse !
Spoiler (Afficher)
Et maintenant, direction le Centre Impérial Pour l'Emploi !
Pour l'Emploi, oui oui, Centre ou la feignasse finira même par "œuvrer" en honorant les locaux de ses siestes diaphanes, quel comble, mais cette ironie du sort est une tout autre histoire qui sera peut être contée plus tard si la sacro-sainte Flemme ne passe pas par là avant.

Informations sur l'article

Fairy Tales
14 Mars 2016
1248√  25 5

Partager l'article

Dans la même categorie

◊ Commentaires