Recherche

EDC de Miss_D

Bienvenue sur les EDCs de Dreadcast
Vous trouverez ici tous les articles rédigés par Miss_D

Cacher

Au Revoir Gardienne

Salve Déléguée,

Je me présente, Joey, jeune femme fraîchement débarquée et aspirant à devenir garde au sein de la prison.
Sachez déjà que j'ai eu un contact avec un dénommée Gilling employé dans votre OI afin de me renseigner sur l'emploi qui m'attire.
Je ne suis pas encore musclée ou endurante, mais je compte bien me mettre au travail afin d'améliorer cela.
Ce qui me plait dans le métier de garde, c'est le côté strict et social à la fois. Les condamnés sont des êtres qui se sont égarés du droit chemin et ils doivent payer le prix de leur crime, il faut être intransigeant. Néanmoins ce sont des êtres vivants et les gardes ainsi que tous les employés de la prison se doivent d'être des modèles et des conseillers pour tenter de les ramener dans le droit chemin, les inviter à ne pas reproduire leurs erreurs ou d'en commettre d'autres. Il faut savoir rester ferme dans les décisions de leur sort, mais ouvert à la discussion dans le but de leur démontrer que l'autorité est là pour leur sécurité et celle de tous.
Le travail de garde demande d'avoir une force de caractère et de ne pas se laisser envahir par les émotions. Les provocations doivent être réduite sans se laisser emparer, un employé de la prison doit avoir assez confiance en lui pour montrer qu'il représente le loi tout simplement.
Ce sont toutes ses raisons qui me poussent à prendre contact avec vous dans l'espoir un jour de rejoindre les rangs de cette établissement.

Venons-en à ma question ou plutôt mes questions.
Souhaitant intégrer la prison en tant qu'employée, quelles sont les exigences?
Doit-on passer un diplôme?
Quelles sont les niveaux de compétences physiques requises?
Dans l'attente de votre réponse, je vous remercie d’ors et déjà d'avoir pris du temps pour lire mon com'. Je reste à votre disposition pour toutes questions.

Bien à vous

Joey Driscoll
C'est ainsi que tout avait commencé. Quelques mots tapés sur un com. Une postulation identique pour deux déléguées différentes. Deux offres du poste d'aspirante. Si la première n'avait pas cryogénisé son clone le jour de mon embauche, je ne serais sûrement pas passée par la seconde.
J'étais aspirante avec un palier cinq et aucune motivation à l'entraînement. On m'a demandé de passer l'AAPS, je n'avais que 28 UBA de médecine et il m'en exigeait 80 pour me présenter, j'avais seulement cinq jours avant le cours. J'ai redoublé d'effort et le jours du cours j'étais présente, avec 100 UBA de médecine. Je l'ai obtenu, j'avais rempli dans les temps les demandes de ma supérieure.
En même pas deux heptades, je passais un examen de mise en situation qui fut pour moi un échec et un apprentissage. Je passais Echelon I.
Les deux aspirants partirent et mon collègue aussi. Un certain Thokuzum vint nous rejoindre. Les journées étaient longues et les détenus tellement rares que certains jours le bâtiment était vide, seul le bruit de mes billes allant chatouiller l'orc se faisaient entendre.
A mon retour, c'est la Lady elle-même qui m'a proposé de reprendre mon poste. Mais je lui ai dit que je n'étais pas encore prête pour reprendre cet emploi. J'avais en tête de réaliser ce que j'avais prévu 5 ans auparavant, atteindre mon but ultime à la Prison, devenir Echelon II. C'est donc une fois mon palier 30 atteint que j'ai repostulé. Il ne m'a pas fallu plus de deux ou trois heptades pour faire mes preuves et obtenir le grade que je désirais tant.
J'étais fière, tellement fière de moi. J'étais devenue celle que j'avais espéré être 5 ans plus tôt. Je devais me mettre un nouvel objectif. Je décidai donc que dans 5 ans, je serais toujours Echelon II avec une expérience plus grande mais aussi en ayant pu démontrer que le respect ne s'obtient que par le respect lui-même.
J'avais enfin accès à la Fosse sans devoir attendre qu'un de mes collègue se réveille ou veuille bien venir faire son travail. Ce lieu qui m'était inconnu car jamais mon formateur n'avait pris la peine de m'en apprendre les rouages en m'y emmenant. Et j'aimais ça, être au plus près du danger...danger que je n'ai jamais connu non plus.
Au fil du temps je n'en pouvais plus de voir mon égal en poste insulter et rabaisser les détenus au rang de moins que rien. Là où l'Empire pardonne, il se pensait supérieur à ignorer son pardon. Lors de mon entretien, il m'avait été spécifié que l'on devait le respect aux détenus tant qu'ils nous respectaient. Je n'ai jamais eu de problème de ce côté là et mon tempérament calme, semblait les apaiser. Pour ceux n'ayant pas cette qualité, c'était perçu comme une faiblesse, j'étais trop "douce" selon eux. Mon comportement était considéré à risque alors que jamais aucun détenu ne m'avait agressé verbalement ou physiquement, ni même tenté de le faire. J'appliquais ma méthode et elle fonctionnait très bien. D'ailleurs chaque fois que les choses ont mal tourné à la Prison, c'était en mon absence, je n'étais donc pas l'élément déclencheur comme on aurait bien voulu me le faire croire.
Les reproches devenant de plus en plus réguliers sans fondements, je luttais pour ne pas partir. Thokuzum a même dû intervenir un soir afin d'apaiser les tensions dans l'équipe, puis ce fut au tour de la Lady. Seulement, je subissais encore dans le privé le harcèlement de mon égal, qui ensuite devint mon supérieur.
Alors que j'étais sur le point de démissionner, c'est une aspirante qui m'a rappeler les mots que j'avais écrit, ma vision du métier quand j'avais postulé, les raisons pour lesquelles ont m'avait engagée mais qu'on avait vite oubliées. Cette vision qu'elle-même venait de présenter et qui lui avait offert son poste.
Aller en Prison c'est avoir été vaincu, c'est être au sol. Battre un homme à terre n'apporte rien de bon pour l'avenir du secteur. Cette mauvaise image du travail pénitentiaire ne passerait pas par moi. Leur punition c'est d'être entre nos murs, ils paient leurs erreurs. Leur sentence ne dépend pas de nous, nous appliquons seulement celle qui leur a été attribuée.
Quand un détenu blessé est incapable de se vêtir, lui apporter notre aide est selon moi notre travail. Cette vision déplaisait, cela passait pour du maternage. Mon approche sociale afin de leur montrer la voie de la rédemption était considéré comme faire ami-ami. Incomprise et méprisée, j'avais atteint mes limites, ma décision était prise, je démissionnerais.
J'étais à peine sortie de l'enceinte que déjà le bruit courait que j'allais me faire renvoyer. Les offres d'emplois ont afflué si vite que j'avais l'embarras du choix. J'étais un élément réactif, donc utile et recherchée. On ne me ferait pas l'affront de me virer pour avoir fait mon travail comme dès le début je l'avais exprimé.
Les com de questionnement sont venus, j'y ai répondu. Je sais que celle qui tient tant à savoir pourquoi je suis réellement partie ne le saura pas car les traîtres ont simplement reçu comme réponse que je n'étais pas faite pour ce travail.
Au revoir Gardienne
Spoiler (Afficher)
Pensées de Joey inutilisable RP sauf si elle s'est confiée à votre perso.
Un grand merci à tous ceux que j'ai vu passer à la PI, ceux qui ont remercié Joey mais surtout tous ceux qui m'ont remerciée HRP. Je suis très touchée. Je voulais apporter du RP à la Prison et c'est à regret que j'abandonne mais je ne peux décidément pas changer la nature de ma poupée, trop humaine pour son travail.

◊ Commentaires

  • Lyxus~60811 (82☆) Le 13 Décembre 2016
    Ça ira mieux avec le temps j'en suis certain ! Joli petit texte. :3